Crèmes solaires : ne frottez pas trop…

Bien des gens sous-estiment le risque lié à une exposition prolongée et non protégée au soleil. Le nombre de cancers de la peau est en hausse au Canada, comme dans la plupart des pays industrialisés d’ailleurs. Des nouvelles données nous rappellent l’importance d’appliquer régulièrement et suffisamment de crème solaire lors de nos activités extérieures.

Bien des gens sous-estiment le risque lié à une exposition prolongée et non protégée au soleil. Le nombre de cancers de la peau est en hausse au Canada, comme dans la plupart des pays industrialisés d’ailleurs. Des nouvelles données nous rappellent l’importance d’appliquer régulièrement et suffisamment de crème solaire lors de nos activités extérieures.

Des chercheurs anglais affirment qu’en frottant trop fort pour étendre la crème solaire, on risque de diminuer grandement ses effets protecteurs. Ils ont récupéré des résidus de peau provenant de chirurgies plastiques et ont recréé des conditions d’exposition intense au soleil en laboratoire. Ils ont mesuré les niveaux de radicaux libres dans la peau, des particules créées par l’effet des rayons ultraviolets sur la peau et qui endommagent les cellules saines. Leur nombre augmente de façon proportionnelle à la quantité de rayons UVA, les rayons du soleil qui causent les cancers et le vieillissement prématuré de la peau. En frottant vigoureusement la crème, cette dernière s’accumulerait dans les rides et les glandes sudoripares (celles qui libèrent la sueur) et n’offrirait pas une protection uniforme de la peau. La protection contre les rayons UVB, ceux qui provoquent les rougeurs et les brûlures, demeurerait malgré un frottement vigoureux. Les UVB peuvent également causer le cancer.

Ces chercheurs voient un danger dans leur découverte car les gens se sentent protégés lorsqu’ils appliquent un écran solaire et ont alors tendance à rester au soleil plus longtemps. La meilleure protection contre le soleil demeure le port de vêtements couvrant le corps, d’un chapeau (surtout si votre crâne commence à se dénuder) et de lunettes de soleil filtrant les UVA et les UVB. L’association canadienne de dermatologie recommande également de rester à l’ombre entre 10h et 16h alors que les rayons du soleil sont les plus forts. Lorsque c’est impossible, il est important d’appliquer un filtre ou un écran solaire.

Utilisez-vous encore le tube d’écran solaire que vous avez acheté il y a trois ans pour votre famille? Comme bien des gens, vous l’utilisez probablement mal. Il est recommandé d’appliquer une couche généreuse de crème solaire (avec un FPS d’au moins 15 et couvrant les UVB et les UVA) sur toutes les régions du corps exposées au soleil au moins 15 à 30 minutes avant de s’exposer, de frotter avec précaution et de répéter l’application après deux heures (ou plus tôt si vous avez sué abondamment ou si vous vous êtes baigné). Il est normal de voir un film blanc à la surface de la peau : cela signifie que vous avez appliqué suffisamment de crème. Les lèvres, le nez et les oreilles sont des endroits particulièrement sensibles et souvent oubliés lors de l’application. Les jours nuageux n’offrent pas de protection : près de 80 % des rayons UV traversent les nuages. On doit prendre les mêmes précautions, beau temps, mauvais temps, été comme hiver. En respectant ces précautions, vous devriez utiliser au moins un tube d’écran ou de filtre solaire par personne pendant l’été.

Les produits contenus dans les crèmes solaires sont stables durant une courte période de temps. L’exposition à la chaleur et à l’humidité entraîne leur dégradation plus rapidement. De même, un écran solaire périmé n’offre plus une protection adéquate de la peau. En cas de doute lors de l’achat d’un filtre ou d’un écran solaire, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.