De nouvelles thérapies pour soulager l’acouphène

La vie moderne est bruyante. Mais pour les personnes atteintes d’acouphène, rien n’est plus fort que le son fantôme qu’ils sont les seuls à entendre. Encore mystérieux, des chercheurs affirment toutefois comprendre mieux que jamais la cascade des mécanismes physiologiques et psychologiques responsables de l’acouphène. En conséquence, de nouveaux traitements sont à l’étude.

La vie moderne peut être bruyante. Mais pour les personnes atteintes d’acouphène, rien n’est plus fort que le son fantôme qu’ils sont les seuls à entendre. Bien qu'encore mystérieuse, des chercheurs affirment toutefois comprendre mieux que jamais la cascade des mécanismes physiologiques et psychologiques responsables de l’acouphène. En conséquence, de nouveaux traitements sont à l’étude.

Les thérapies les plus prometteuses sont basées sur des découvertes concernant l’activité cérébrale des personnes souffrant d’acouphènes. Des équipes de chercheurs américains et européens ont en effet découvert que les régions du cerveau responsables d’interpréter les sons et de produire des émotions de peur sont exceptionnellement actives chez ces personnes. Ainsi, l’acouphène ne serait pas tant un bourdonnement dans les oreilles qu’un bourdonnement au cerveau. Ce serait pourquoi l’acouphène peut être très intense chez les personnes souffrant de troubles de l’audition graves.

Un appareil ressemblant à un lecteur MP3, porté pendant un minimum de deux heures par jour durant six mois et émettant un son qui masque l’acouphène, a été développé et semble soulager de nombreux patients en diminuant l’anxiété et la perception de l’acouphène.

D’autres traitements prometteurs incluent des électrodes implantées chirurgicalement et de la stimulation magnétique non invasive, dont le but est de perturber et possiblement d’arrêter le signal nerveux fautif en provenance du cerveau. Ces deux approches sont controversées et n’ont pas encore fait leurs preuves.

En outre, des essais thérapeutiques effectués avec des médicaments originalement prescrits pour traiter des maladies comme la dépression, l’Alzheimer, l’épilepsie ou l’alcoolisme ont offert un soulagement à plusieurs patients.

Même s’il n’existe pas encore de traitement, la plupart des personnes atteintes d’acouphène réussissent à apaiser leur symptôme par différents trucs. Si vous éprouvez un acouphène qui persiste, accompagné de perte d’audition ou d’étourdissements, rencontrez un médecin.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.