Le virus du Nil occidental : quels sont les symptômes et quoi faire pour se protéger ?

Pour la plupart des Canadiens, le risque d';infection par le virus du Nil occidental est peu élevé et le risque de graves conséquences sur la santé l';est encore moins. Quoi qu';il en soit, il est important de connaître les symptômes de l';infection et de savoir comment limiter vos risques, surtout si des cas d';infection sont rapportés à proximité de chez vous.

Le virus du Nil occidental (VNO) est transmis par des moustiques qui ont contracté l'infection en se nourrissant du sang d'oiseaux porteurs du virus. Au Canada, la présence du virus a été confirmée pour la première fois chez des oiseaux en 2001, et le premier cas humain de VNO fut confirmé en Ontario en 2002.

Récemment, d'autres moyens de propagation du VNO ont été découverts, notamment les transfusions sanguines et les transplantations d'organes et de tissus (le risque demeure très faible de contracter l'infection de ces façons). De plus, les données nous laissent croire que le virus peut aussi être transmis par le lait maternel ainsi que d'une femme enceinte à son foetus.

La plupart des personnes qui deviennent infectées ne présentent pas de symptômes et ne sont pas malades. Par contre, lorsque les symptômes apparaissent, ils le font généralement dans un délai de 3 à 15 jours. L'étendue et la gravité des symptômes varient beaucoup d'une personne à l'autre.

Dans les cas légers, les symptômes peuvent s'apparenter à ceux de la grippe : fièvre, maux de tête et douleurs musculaires. Certaines personnes peuvent aussi présenter un léger rash (petits boutons) ou des ganglions lymphatiques enflés.

Les personnes ayant un système immunitaire plus faible que la normale (personnes âgées, malades chroniques, personnes prenant des immunosuppresseurs, etc.) sont plus à risque de développer de graves complications telles que la méningite (inflammation de la membrane du cerveau ou de la moelle épinière) ou l'encéphalite (inflammation du cerveau) suite à l'infection. Les symptômes à surveiller sont l'apparition soudaine de maux de tête sévères, une forte fièvre, des raideurs de la nuque, des vomissements, un état de somnolence ou de confusion, une perte de conscience, une faiblesse musculaire et une paralysie. Toute personne chez qui de tels symptômes apparaissent soudainement devrait consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Même si les personnes ayant un système immunitaire plus faible risquent davantage d'être exposées à de graves problèmes de santé, le VNO peut causer des complications importantes chez les personnes de tous les âges, peu importe leur état de santé.

Si des moustiques infectés ou des oiseaux morts sont rapportés dans une région située près de chez vous, vous devriez prendre certaines précautions pour vous protéger des piqûres de moustiques, soit :

- Limiter le temps passé à l'extérieur à l'aube et à la brunante, lorsque les moustiques sont les plus actifs. - Porter des vêtements protecteurs : chemise ou chandail à manches longues, pantalons et chapeau. Les couleurs pâles sont préférables, car elles attirent moins les moustiques. - Utiliser un insectifuge contenant du DEET ou un autre ingrédient approuvé lorsque vous sortez à l'extérieur. Consultez votre pharmacien ! - S'assurer que les moustiquaires des portes et des fenêtres sont intactes et bien ajustées.

Vous pouvez aussi prendre des mesures visant à diminuer les populations de moustiques près de votre propriété, sachant que ces derniers préfèrent pondre leurs oeufs dans les eaux stagnantes. Vous pouvez notamment :

- Enlever régulièrement l'eau qui s'accumule sur les articles extérieurs : toile de piscine, soucoupe sous les pots à fleurs, bacs de recyclage, poubelles, etc. - Éliminer les vieux objets inutiles qui traînent sur votre propriété, comme les vieux pneus, car l'eau s'y accumule. - Changer l'eau de la pataugeuse, du bain d'oiseaux et du bol de votre animal domestique deux fois par semaine. - Nettoyer régulièrement les gouttières pour éviter que l'eau y stagne. - Acheter des poissons qui mangent les larves de moustique si vous possédez un bassin décoratif extérieur.

Jusqu'à présent, il n'y a aucun traitement ni aucun remède particulier pour le virus du Nil occidental. On comprend donc l'importance d'avoir recours aux mesures préventives surtout si des oiseux morts et des moustiques infectés sont signalés à proximité de chez vous. Pour l'instant, le risque d'infection par le virus du Nil occidental est peu élevé et le risque de graves conséquences sur la santé en raison de cette infection l'est encore moins. La prudence est de mise, mais il ne faut surtout pas se priver des activités offertes en plein-air sous prétexte qu'il y a un risque de contracter le virus du Nil occidental.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.