Les régurgitations et le reflux gastro-oesophagien chez le nourrisson

La majorité des bébés régurgitent. C'est un problème qui est normal puisque leur tube digestif est encore immature. Les régurgitations sont non douloureuses pour le bébé et sans conséquence sur sa santé, contrairement au reflux gastro-oesophagien (RGO), qui peut être ou devenir un problème de santé.

Comment les distinguer?

Les régurgitations sont un retour (renvoi dans la bouche) d'une petite quantité de lait. Si cette quantité de liquide peut sembler abondante, c'est qu'elle contient aussi des sucs gastriques et de la salive. Malgré les régurgitations, le bébé demeure de bonne humeur et prend du poids. Elles sont assez fréquentes chez le nourrisson et surviennent souvent après un boire.

Contrairement aux simples régurgitations, un bébé qui souffre de RGO a des malaises lorsqu'il régurgite et peut perdre du poids ou en prendre très lentement. Le problème est donc considéré comme étant plus sérieux. Parfois, le bébé peut refuser de s'alimenter ou être maussade lors des boires. Le RGO peut survenir plusieurs heures après le boire.

Causes

La valve, située entre l'estomac et l'oesophage (tube qui va de la gorge à l'estomac), agit comme un clapet en empêchant les aliments de remonter vers la bouche. Chez le nourrisson, elle n'est pas complètement développée. De plus, les mécanismes de transfert du contenu de l'estomac vers l'intestin sont immatures eux aussi. Les régurgitations et le RGO cesseront progressivement durant la première année de vie avec la maturation du système digestif et lorsque l'enfant se tiendra plus souvent debout.

Personnes à risque

Les régurgitations et le RGO sont plus fréquents chez les bébés prématurés, les enfants qui ont été opérés pour des troubles de l'oesophage, ceux qui souffrent de problèmes pulmonaires (asthme, fibrose kystique) ainsi que les enfants qui souffrent d'un manque de tonus musculaire ou de certains problèmes de développement (par exemple, la trisomie 21).

Diagnostic

Si les symptômes présents ne s'apparentent pas seulement à des régurgitations, le médecin procédera à un examen médical et, au besoin, il aura recours à des tests complémentaires. Si un test est prescrit à votre enfant, n'hésitez pas à poser des questions à l'infirmière ou au médecin traitant afin de savoir si certaines précautions doivent être prises avant le test.

Complications

Les simples régurgitations n'entraînent pas de conséquences sur la santé de l'enfant au contraire du RGO modéré à sévère. S'il n'est pas traité, le RGO peut occasionner certains autres problèmes, parmi lesquels :

  • la présence du contenu de l'estomac dans les poumons pouvant causer des problèmes respiratoires plus fréquents que chez les autres bébés (bronchites, laryngites, otites, toux persistante, etc.);
  • le ralentissement de la croissance;
  • l'oesophagite (irritation dans l'oesophage).

Traitement et prévention

De simples mesures peuvent aider à réduire les régurgitations :

  • Faire faire plusieurs rots durant le boire en le tenant debout contre soi. Ne pas taper dans le dos du bébé;
  • Après le boire, attendre avant de le changer de position ou de le coucher et éviter de le bouger trop brusquement;
  • Éviter d'asseoir le bébé dans le siège d'auto après un boire. La position assise risque d'écraser l'estomac et peux augmenter le problème;
  • Ne pas incliner le bébé pour dormir, à moins que le médecin ne le recommande;
  • Utiliser une tétine à débit lent pour l'alimentation au biberon;
  • Éviter de mettre des vêtements serrés ou d'attacher la couche du bébé de façon trop serrée;
  • Demander conseil à un professionnel de la santé avant de changer de préparation commerciale pour nourrisson, d'épaissir cette dernière ou d'exclure des aliments de votre diète si vous allaitez;
  • Favoriser un environnement sans fumée pour votre enfant;
  • Donner des boires plus petits, mais plus fréquents;
  • Ne jamais coucher le bébé sur le côté ou sur le ventre sauf sur avis du médecin, car cela augmente le risque de mort subite du nourrisson.

En plus des mesures citées précédemment, des médicaments sécuritaires pour le bébé peuvent être utilisés pour traiter efficacement le RGO. Dans certaines situations beaucoup plus rares, une chirurgie peut s'avérer nécessaire.

Quand consulter?

Un enfant qui présente les signes et symptômes suivants en plus de ses régurgitations/reflux devrait être vu par un médecin :

  • vomissements répétés;
  • présence de sang dans les régurgitations;
  • diarrhée sévère et sang dans les selles;
  • pneumonie;
  • gain de poids lent;
  • refus de manger ou boire pour une période prolongée;
  • enfant de moins de 3 mois qui a des vomissements persistants et vigoureux après chaque boire;
  • changements de comportement (plus somnolent, qui ne répond pas comme d'habitude).

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.