Pour ne pas jouer à l’autruche

Les infections transmises sexuellement (ITS) demeurent un sujet délicat, mais cela ne justifie pas de faire l’autruche. Considérant les conséquences parfois permanentes que ces infections peuvent entraîner, il est dans l’intérêt de tous de respecter scrupuleusement les mesures de dépistage et de prévention.

Les infections transmises sexuellement (ITS) demeurent un sujet délicat, mais cela ne justifie pas de faire l’autruche. Considérant les conséquences parfois permanentes que ces infections peuvent entraîner, il est dans l’intérêt de tous de respecter scrupuleusement les mesures de dépistage et de prévention.

On peut se renseigner sur les tests de dépistage des ITS auprès d'un médecin ou en téléphonant à Info-Santé. Les CLSC, les SIDEP (Service intégré de dépistage et de prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang) et plusieurs cliniques médicales offrent sur place les tests de dépistage des ITS.

On recommande de subir un test de dépistage des ITS après toute relation sexuelle à risque pratiquée sans condom ou après avoir utilisé une seringue ou du matériel d'injection souillés. Les personnes en relation de couple stable qui souhaitent cesser d'utiliser le condom et les femmes qui projettent une grossesse peuvent également demander des tests de dépistage.

Si le résultat du test de dépistage des ITS est négatif mais qu’un doute persiste, mieux vaut s’informer auprès d’un professionnel de la santé, des limites de la signification du résultat du test. Par exemple, lorsqu’une infection au VIH est trop récente, le test ne pourra détecter le virus. Le test pourrait alors être répété à une date ultérieure. En outre, la personne dont le test est négatif devrait adopter ou maintenir des comportements sécuritaires en ce qui a trait aux pratiques sexuelles et à la consommation de drogues, c'est-à-dire notamment l’utilisation du condom et l’emploi de seringues et de matériel d'injection qui ne seront pas partagés.

Lorsqu’une personne reçoit un résultat positif après avoir passé un test de dépistage d'une ITS, elle est prise en charge par un médecin, qui l'informe sur l’infection contractée, sur les traitements possibles et sur les complications envisageables. La personne reçoit également des conseils sur les mesures de prévention afin de limiter la transmission de l'infection. Les médicaments utilisés pour traiter des ITS comme la chlamydia et la gonorrhée sont gratuits pour tous.

Un test positif implique aussi la responsabilité de contacter tous ses partenaires sexuels au cours des derniers mois. Cette tâche est évidemment très ardue, mais essentielle pour limiter la propagation de l’infection. Si vous ne souhaitez pas aborder personnellement le sujet avec vos partenaires antérieurs, le personnel de votre CLSC peut appeler pour vous vos anciens partenaires de façon complètement anonyme. Par ailleurs, un nouveau site Internet lancé à Los Angeles permet aux personnes se découvrant infectées par une ITS de prévenir anonymement leurs anciens partenaires. Plusieurs types de cartes sont proposées sur ce site (en anglais seulement, www.InSPOTLA.org), qui permet de les envoyer simultanément à six anciens partenaires anonymement ou non.

Discuter d’une ITS est certes difficile, mais tout à fait essentiel. Plusieurs professionnels de la santé, dont votre médecin, votre pharmacien, les agents de la ligne Info-Santé et plusieurs infirmières sont formés et disponibles pour répondre à vos questions. N’hésitez pas!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.