Prendre le contrôle de vos allergies saisonnières

Avec le printemps vient la renaissance de la nature… et le retour des allergies saisonnières. Si vous faites partie des milliers de Québécois qui se mettent à couler du nez quand le pollen se répand dans l’air, voici quelques conseils pour prendre le contrôle sur vos allergies.

Avant tout, s’assurer que ce sont bien des allergies!

Quand les allergies saisonnières refont surface au printemps, les virus du rhume sont généralement encore bien actifs. Comme les symptômes du rhume et des allergies ont plusieurs similitudes, il n’est pas toujours facile de les distinguer. 

Si vous avez les symptômes suivants, ce sont probablement des allergies saisonnières : 

  • Congestion nasale bilatérale
  • Picotement dans le nez ou la gorge
  • Écoulement nasal très liquide et peu coloré
  • Éternuements en série
  • Rougeur, démangeaison ou écoulement oculaire
  • Toux, surtout si vous souffrez aussi d’asthme

Si vos symptômes ressemblent plutôt à ceci, c’est probablement un rhume :

  • Congestion nasale, d’un seul côté ou bilatérale
  • Écoulement nasal épais, plus ou moins coloré (jaunâtre, verdâtre)
  • Toux
  • Faible fièvre (peut ne pas être présente)

Première ligne de défense : la prévention

Si vous souffrez d’allergies saisonnières, vous devez mettre en place certaines mesures afin de réduire votre exposition au pollen, puisque c’est lui qui déclenche vos symptômes. 

  • Évitez les activités extérieures le matin, par temps très chaud ou très sec ou lors des journées très venteuses. Profitez de la pluie pour prendre l’air : elle fait tomber le pollen au sol!
  • Portez des lunettes soleil lorsque vous sortez à l’extérieur
  • Gardez vos fenêtres fermées (à la maison et dans la voiture)
  • Ne faites pas sécher votre lessive à l’extérieur
  • Après une activité extérieure, changez de vêtements et prenez une douche. Lavez aussi vos cheveux, car ce sont de véritables éponges à pollen!
  • Confiez l’entretien du terrain et la tonte du gazon à une autre personne ou portez un masque et des lunettes soleil.

Si vous connaissez le pollen qui cause vos allergies, vous pouvez suivre l’évolution des taux de pollens sur les sites de prévisions météorologiques. Cette information vous aidera à déterminer quand commencer vos mesures préventives. Sinon, mettez ces mesures en place dès l’apparition de vos symptômes.

Que prendre pour soulager vos symptômes?

Quatre classes de médicaments offerts en vente libre peuvent vous être utiles pour soulager vos symptômes d’allergies. 

Les eaux salines 

Pour les allergies, l’eau saline est utile :

  • en prévention, pour réduire votre exposition aux pollens. Utilisez-la pour nettoyer vos voies nasales après une activité extérieure
  • comme traitement de la congestion nasale.

L’eau saline est offerte sous plusieurs formes, notamment en vaporisation et en douche nasale. Les deux types de produits sont une bonne option, mais les douches nasales nettoient plus en profondeur, car elles font circuler l’eau saline jusque dans les sinus. Leur utilisation peut sembler intimidante, mais la technique est en fait très simple. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Les antihistaminiques

Ces médicaments agissent sur l’histamine, une substance produite par le corps à la suite de l’exposition au pollen. Ils sont très utiles puisqu’ils agissent sur l’ensemble des symptômes. 

Il existe deux générations d’antihistaminiques. 

  • La plus vieille génération (comme la diphenhydramine [Benadryl et marques maison]) cause de la somnolence. Il vaut mieux les éviter le jour pour ne pas nuire à vos activités, mais ils peuvent être utiles le soir si vous dormez mal en raison de vos allergies. 
  • Les antihistaminiques de la deuxième génération ne causent pas, ou très peu, de somnolence. Vous les reconnaîtrez par la mention sans somnolence sur leur emballage. Tous les antihistaminiques, peu importe la génération, sont efficaces contre les allergies saisonnières.

Les vaporisateurs nasaux de corticostéroïdes

Ces médicaments sont offerts sans ordonnance, mais sous le contrôle du pharmacien. Ils sont un bon choix pour les personnes dont les symptômes d’allergies sont très incommodants, surtout si elles souffrent d’asthme. Pour obtenir leur plein effet, il faut les prendre régulièrement tous les jours pendant toute la saison des allergies.

La technique de vaporisation est importante pour réduire le risque d’effets indésirables. Assurez-vous de bien suivre les conseils de votre pharmacien. 

Les décongestionnants 

Ces médicaments n’agissent que sur la congestion nasale. On les recommande lorsqu’elle demeure très incommodante malgré l’utilisation d’eau saline. Ils sont offerts en vaporisateur nasal ou en comprimé. Ils sont efficaces, mais sont souvent associés à des effets indésirables. Il est important de ne jamais en prendre plus, ou plus souvent, que ce qui est recommandé par le fabricant. Comme ils ne conviennent pas à tout le monde, il vaut mieux demander conseil au pharmacien avant de les utiliser. 

Et les tout-en-un? 

Certains fabricants d’antihistaminiques offrent des formules qui contiennent aussi un décongestionnant. Il faut faire attention de ne pas les combiner avec un décongestionnant en vaporisation nasale. Vous pouvez toutefois utiliser un vaporisateur ou une douche d’eau saline.

N’utilisez pas de produits de type rhume et sinus pour soulager vos allergies. Ils contiennent des ingrédients qui ne sont pas utiles pour soulager vos allergies saisonnières. 

Dans le doute, passez voir votre pharmacien 

Les médicaments vendus sans ordonnance sont efficaces et sécuritaires pour la plupart des gens, mais peuvent ne pas vous convenir si vous souffrez d’une maladie chronique ou prenez certains médicaments. Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent aussi faire preuve de grande prudence avant d’utiliser des médicaments sans ordonnance. 

Le pharmacien est là pour vous aider à choisir un médicament adapté à vos symptômes et à votre état de santé et qui n’entre pas en conflit avec vos médicaments d’ordonnance, le cas échéant. Passez le voir. Il sera de bon conseil!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.