Santé oculaire : les troubles oculaires mineurs

Nos yeux, ils sont précieux… et fragiles! Une foule de petits bobos peuvent les toucher. La bonne nouvelle est que votre pharmacien est formé pour vous aider à traiter la majorité d’en eux et vous diriger vers votre médecin de famille ou vers l’urgence lorsque nécessaire. En plus, il est facilement accessible! La conjonctivite, l’orgelet, la dacryocystite, la blépharite, le chalazion et la kératite seront abordés dans cet article.

Nos yeux, ils sont précieux… et fragiles! Une foule de petits bobos peuvent les toucher. La bonne nouvelle est que votre pharmacien est formé pour vous aider à traiter la majorité d’en eux et vous diriger vers votre médecin de famille ou vers l’urgence lorsque nécessaire. En plus, il est facilement accessible! La conjonctivite, l’orgelet, la dacryocystite, la blépharite, le chalazion et la kératite seront abordés dans cet article.

La conjonctivite La conjonctivite est une inflammation de la conjonctive, une fine membrane de muqueuse transparente qui recouvre les paupières et la majorité du globe oculaire. Elle peut avoir plusieurs causes : allergie, traumatisme, exposition à des agents chimiques, infection virale ou bactérienne. On la reconnaît souvent à une rougeur d’un ou des deux yeux, des larmoiements, des sécrétions abondantes, une enflure de la paupière ou une démangeaison. Selon la présentation de la conjonctivite et l’histoire de la maladie, le pharmacien peut identifier la cause la plus probable de la conjonctivite.

Les conjonctivites d’origine virale et bactérienne apparaissent souvent peu après un rhume ou une infection des voies respiratoires. La conjonctivite d’origine virale se distingue par ses sécrétions aqueuses alors que la conjonctivite bactérienne est associée à des sécrétions purulentes et colorées. Ces types de conjonctivites étant très contagieuses, il est très important pour les personnes atteintes et leur famille de bien se laver les mains et d’éviter de se toucher les yeux. Aussi, les enfants que l’on croit souffrir de conjonctivite d’origine bactérienne devraient rester à la maison pendant les 24 premières heures après le début du traitement.

Peu importe le type de conjonctivite, l’application de compresses froides et l’utilisation de larmes artificielles peut aider à réduire l’irritation et à soulager l’inconfort. Si votre pharmacien soupçonne une conjonctivite d’origine bactérienne, il pourra vous recommander l’utilisation de gouttes ou d’une pommade oculaire antibiotique. Ces médicaments sont disponibles sans la prescription d’un médecin, mais sur l’avis professionnel du pharmacien uniquement. Ces produits antibiotiques sont efficaces pour traiter la grande majorité des conjonctivites bactériennes. Les gouttes ou les pommades oculaires devraient n’être utilisées que pour traiter un seul épisode de conjonctivite et être jetées par la suite afin d’éviter de se recontaminer lors du prochain usage. Différents produits peuvent être employés pour soulager les autres types de conjonctivites : mieux vaut discuter avec son pharmacien pour savoir quel produit est le mieux adapté pour vous. Si vous portez des verres de contact, il est préférable de ne pas les porter jusqu’à ce que l’infection soit guérit.

L’orgelet et la dacryocystite L’orgelet est une inflammation d’une glande de l’oeil, qui cause la formation d’un petit bouton. Il se forme le plus souvent à l’extérieur de la paupière, mais il arrive aussi que l’intérieur des paupières soit touché. On peut soulager l’inconfort par l’application de compresses chaudes et humides. Ne pressez pas l’orgelet. Tant que l’orgelet n’est pas guéri, omettez le maquillage des yeux et le port des verres de contact. Ce problème se résorbe habituellement de lui-même en moins d’une semaine.

Il arrive aussi que sac lacrymal s’infecte et qu’une bosse se forme dans le coin interne de l’oeil. On parle alors de dacryocystite.

Si l’orgelet ou la dacryocystite n’est pas disparu après une semaine ou que la rougeur et l’enflure qui l’accompagnent s’étendent au-delà des paupières, mieux vaut consulter un médecin.

La blépharite et le chalazion La blépharite apparaît lorsque les petites glandes huileuses situées à la base des cils fonctionnent mal, ce qui cause une irritation, une inflammation et de la démangeaison des paupières. On la reconnaît le plus souvent par des yeux rouges, irrités, larmoyants, une apparence graisseuse des yeux et des squames sur les paupières. Elle peut aussi causer la perte ou la repousse anormale des cils. La blépharite peut être inconfortable et peu esthétique, mais elle n’est pas dangereuse.

La blépharite disparaît rarement complètement. Des rechutes sont fréquentes. Le traitement est donc à long terme! Nettoyer quotidiennement ses paupières avec une compresse chaude et humide et au besoin du shampooing pour bébés ou une solution spécialement conçue à cet effet peut être le seul traitement nécessaire dans la plupart des cas. Des gouttes ou des pommades antibiotiques ou visant à soulager la sécheresse oculaire peuvent aussi être bénéfiques pour certaines personnes.

Si l’une des glandes à la base des cils est bloquée et s’infecte, cela peut former un chalazion, soit une petite tumeur habituellement plus proéminente que l’orgelet à l’intérieur des paupières. On traite le chalazion comme l’orgelet.

La kératite La kératite est une inflammation de la cornée, soit la membrane fibreuse et transparente qui recouvre la pupille et l’iris. Comme la conjonctivite, la kératite peut avoir plusieurs causes, infectieuses ou non. Non traitée, la kératite peut mener à des dommages permanents à la vue. Si vos yeux sont plus sensibles que d’habitude ou ne tolère pas la lumière (photophobie), que de la douleur est présente ou que l’acuité visuelle est affectée, il est nécessaire d’avoir une évaluation médicale, car ces symptômes peuvent indiquer un problème oculaire plus sérieux.

Prévenir les problèmes oculaires Tous ces problèmes oculaires peuvent être prévenus par une hygiène adéquate des yeux, notamment :
- en se lavant fréquemment les mains et en évitant de se toucher les yeux;
- en évitant de dormir les yeux maquillés;
- en jetant périodiquement le vieux maquillage.

Les verres de contact sont bien pratiques. Sachez toutefois qu’une hygiène rigoureuse est essentielle pour prévenir les problèmes oculaires qu’ils peuvent entraîner, notamment les kératites. Voici quelques éléments à ne pas négliger :
- Lavez-vous minutieusement les mains avant de manipuler vos verres de contact.
- Enlevez vos verres de contact avant d’aller au lit.
- Changez vos verres de contact à la fréquence recommandée par votre optométriste.
- N’utilisez que des solutions stériles conçues pour nettoyer le type de verres de contact que vous portez. L’eau du robinet contient beaucoup de microbes qui sont inoffensifs lorsqu’avalés, mais qui peuvent se révéler dangereux pour nos yeux.
- Changez votre étui à verres de contact tous les trois à six mois.
- Remplacez complètement la solution de trempage à verres de contact à chaque usage.

Lorsque vous rencontrez votre pharmacien pour un problème oculaire, voici quelques questions qu’il est susceptible de vous poser : Est-ce la première fois qu’un tel problème vous arrive ? Quand le problème est-il apparu? Notez-vous une amélioration ou une détérioration? Est-ce que la lumière vous incommode ? Quel traitement avez-vous essayé? Avez-vous de la douleur lorsque vous clignez des yeux ? Avez-vous souffert d’autre infection au cours des derniers jours? En y réfléchissant au préalable, vous l’aiderez à mieux vous guider.

N’oubliez pas que vos yeux sont fragiles : un problème oculaire qui peut sembler mineur à priori peut entraîner des conséquences fâcheuses si non soigné. Vos pharmaciens sont là pour vous conseiller : profitez de leur proximité et de leur accessibilité!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.