Survivre aux allergies saisonnières

Pour plusieurs, «printemps» rime avec «retour des allergies au pollen».

Sachant que le pollen est omniprésent dans l’air au printemps - et qu’arrêter de respirer n’est pas une option! - que peut-on faire pour réduire au minimum notre exposition à ces petites molécules irritantes? Voici quelques trucs.

Gardez vos fenêtres fermées pour éviter que le pollen n’entre dans la maison. Même chose pour la voiture. Si vous avez l’air climatisé à la maison ou dans l’auto, faites-le fonctionner. En plus de rafraîchir l’air, ce type d’appareil contient aussi un filtre qui retient les particules en suspension dans l’air, y compris le pollen.

Si vous savez à quel pollen vous êtes allergique, surveillez les bulletins de météo qui offrent de l’information sur la quantité de pollen en suspension. Sachez que la quantité de pollen est habituellement plus élevée entre 10h et 16h et qu’elle est plus basse juste après une pluie.

Lorsque vous entrez à la maison après une activité extérieure, retirez vos vêtements et mettez-les à laver. Prenez aussi une douche pour retirer le pollen qui pourrait s’être déposé sur votre peau ou dans vos cheveux. Les cheveux sont de véritables aimants à pollens!

Prenez aussi l’habitude de nettoyer vos narines tous les jours avec une solution saline afin d’éliminer le pollen qui pourrait s’y trouver. Vous pouvez acheter un produit en pharmacie ou faire votre propre solution en mélangeant 2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel de table avec 2,5 ml (1/2 c. à thé) de bicarbonate de soude dans 250 ml (1 tasse) d’eau bouillie ou embouteillée. Si vous réutilisez une bouteille pour votre propre solution, assurez-vous de bien la laver entre les remplissages.

Il existe plusieurs types de médicaments pour soulager les symptômes d’allergies au pollen. Pour les cas légers, un antihistaminique vendu sans ordonnance et pris au besoin peut être suffisant. Pour les cas plus graves, quand la qualité de vie est très affectée, un anti-inflammatoire en vaporisation nasale est généralement plus efficace. On recommande de commencer à le prendre au moins 2 semaines avant la saison prévue du pollen auquel on est allergique et de continuer à l’utiliser régulièrement tous les jours jusqu’à la fin de la saison. Évitez les décongestionnants (par la bouche ou en vaporisation nasale). Ils sont peu utiles dans les cas d’allergie et peuvent causer des effets indésirables.

Pour les cas très graves, des traitements de désensibilisation peuvent être une option. Parlez-en à votre pharmacien!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.