Système digestif : Une crise de foie?

Il n';est pas rare que les victuailles abondent et que l’alcool coule à flot lors des rencontres festives. Les excès ayant leurs conséquences, les réveils accompagnés de ballonnements, de nausée ou de crampes abdominales peuvent alors être plus fréquents. Que faire? Se ruer à la pharmacie pour se procurer un médicament pour détoxiquer le foie?

Il n'est pas rare que les victuailles abondent et que l’alcool coule à flot lors des rencontres festives. Les excès ayant leurs conséquences, les réveils accompagnés de ballonnements, de nausée ou de crampes abdominales peuvent alors être plus fréquents. Que faire? Se ruer à la pharmacie pour se procurer un médicament pour détoxiquer le foie?

Contrairement à la croyance populaire, le foie n’y est pour rien. La crise de foie est une expression française utilisée à tort pour désigner un problème digestif mineur. Dans les faits, une vraie maladie hépatique s’accompagne rarement de symptômes gastro-intestinaux.

L’ensemble de symptômes comprenant de la douleur, des nausées, des éructations et des ballonnements – souvent désigné par l’expression indigestion - peut être désagréable, bien qu’il soit habituellement sans conséquence. Ces épisodes peuvent être causés par des repas trop abondants ou la prise d’une trop grande quantité d’un aliment spécifique. Des infections virales ou bactériennes sont parfois responsables de ces malaises. Dans de rares cas, ces symptômes peuvent être un signe avant-coureur d’une maladie grave, d’où l’importance de savoir ce qui devrait nous amener à consulter un médecin.

Brûlures d’estomac et le reflux gastro-oesophagien Les brûlures d’estomac apparaissent lorsque le « clapet »; situé entre l’estomac et l’oesophage (tube reliant la bouche à l’estomac) ne se referme pas et que le contenu acide de l’estomac remonte dans l’oesophage. Ce phénomène appelé reflux peut irriter l’oesophage et produire une sensation de brûlure. En plus de la typique sensation de brûlure dans le haut de l’abdomen, les patients ressentent souvent de la nausée et un goût acide ou amer dans la bouche. Ces inconforts surviennent le plus souvent après un gros repas ou en position couchée et peuvent durer de quelques minutes à quelques heures. Les repas riches, épicés et acides (notamment tomates, agrumes, etc.), l’alcool ou le café peuvent provoquer des brûlements d’estomac. Diminuez donc ces irritants pour éviter d’avoir l’estomac à l’envers. La cigarette et certains médicaments comme les anti-inflammatoires (comme l’ibuprofène) sont aussi des irritants pour l’estomac. Si possible, on diminue ou élimine la consommation de ces deux produits si on a l’estomac sensible. Par ailleurs, un surpoids met de la pression sur l’abdomen en pesant sur l’estomac et cause parfois le reflux du contenu gastrique vers l’oesophage. La perte de quelques kilogrammes peut être suffisante pour apaiser les symptômes. La pratique régulière d’activité physique, en plus d’aider à maintenir un poids santé, peut contribuer à diminuer les symptômes d’inconfort gastrique. Avec l’accord de votre médecin, visez 30 à 60 minutes d’activité physique quotidien, la plupart des jours de la semaine. Ce peut être aussi simple qu’une marche après le souper. On sait depuis longtemps que le stress augmente la fréquence et l’intensité des brûlures d’estomac. Pour éviter ces brûlures, mangez lentement dans un environnement calme en prenant le temps de bien mastiquer. Essayez également d’identifier et de diminuer les autres sources de stress dans votre vie. On peut soulager les troubles de la digestion, mais il est encore préférable de les prévenir. Notamment durant les Fêtes, on ne tombe pas dans le piège de prendre des portions immenses car « ce n’est qu’une seule fois par année »;. Vous pourriez le regretter le lendemain. Prenez plutôt de petites portions au premier service et mangez lentement. Prenez le temps de bien déguster. Faites une pause avant de vous resservir. Avez-vous vraiment encore faim? À vous de juger si une nouvelle portion est nécessaire. Si vous prenez de l’alcool, buvez lentement et prenez de petits verres à la fois tout en modérant la quantité totale bue.

Plusieurs médicaments sont disponibles en pharmacie peuvent soulager l’inconfort passager. On peut les classer en deux catégories : les antiacides, qui tamponnent le surplus d’acidité, et les antagonistes H2, des médicaments qui bloquent la production d’acide. Ces médicaments ne sont pas pour tous et ne devraient pas être utilisés plus de deux semaines sans l’avis d’un médecin. Discutez avec votre pharmacien pour savoir lequel est approprié pour vous.

Ballonnement et flatulences Les ballonnements sont dus à la formation de gaz dans les intestins et l’estomac. Ils sont souvent accompagnés de douleur abdominale. Ces embarras sont souvent causés par des repas gras qui ralentissement la vidange de l’estomac et peuvent augmenter la sensation de plénitude. Le stress, la constipation et d’autres troubles de la digestion peuvent également occasionner des ballonnements. Les flatulences sont souvent causées par la fermentation de nourriture non digérée dans le côlon, comme les fibres alimentaires,ou lorsque les intestins ont de la difficulté à briser certains nutriments, comme les sucres contenus dans les produits laitiers ou les fruits. La constipation peut aussi entraîner des flatulences. On peut prévenir à la fois les ballonnements et les flatulences en diminuant sa consommation d’aliments gras et d’aliments pouvant produire des gaz comme les légumineuses, les légumes crucifères (chou, brocoli, chou-fleur, etc.), les boissons gazeuses, la gomme à mâcher, les bonbons durs et certains fruits.

Éructations Les éructations permettent au corps de rejeter l’excès d’air contenu dans l’estomac. Pour diminuer les éructations, plusieurs stratégies fonctionnent :
- mangez et buvez lentement (évitez les pailles);.
- évitez les boissons gazeuses et la bière qui relâchent du gaz carbonique dans l’estomac;
- oubliez la cigarette et évitez les bonbons durs et la gomme qui augmentent la quantité d’air ingérée;
- vérifiez vos prothèses dentaires. Mal ajustées, elles peuvent accroître la quantité d’air avalée.

Savoir quand une consultation médicale s’impose Si une petite indigestion n’a rien d’inquiétant, il faut consulter si l’inconfort persiste plus de deux semaines ou s’il est accompagné de certains symptômes qui peuvent suggérer une maladie plus grave. Rencontrez un médecin si :
- les brûlures d’estomac surviennent pour la première fois après l’âge de 50 ans
- vous avez des brûlures plus de deux fois par semaine;
- vous avez de la difficulté ou de la douleur lorsque vous avalez;
- la douleur est importante, persistante, ascendante et vous empêche de manger;
- vous avez perdu du poids sans raison (plus de 5 % du poids habituel);
- vous remarquez du sang dans les selles ou vos selles sont noires;
- vous avez du sang dans l’urine;
- vous vomissez du sang;
- vous avez de la difficulté à respirer, une douleur irradiant dans le bras, le cou ou la mâchoire;
- des étourdissements ou des sueurs accompagnent la douleur abdominale.

Vous êtes incommodés par des troubles gastro-intestinaux? Puisque les symptômes sont très variés et que les traitements diffèrent beaucoup d’une personne à l’autre, consultez votre pharmacien pour connaître toutes les stratégies pouvant vous aider à prévenir ces inconforts et identifier quels médicaments disponibles en vente libre pourraient temporairement vous soulager.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.