Votre écran solaire vous protège-t-il adéquatement des effets néfastes du soleil?

Les experts s’entendent actuellement pour dire que les écrans solaires sont mal étiquetés, laissant ainsi le consommateur bien seul pour choisir le bon produit.

Les beaux jours d’été sont enfin arrivés, le soleil est rayonnant et on veut bien en profiter. L’arrivée de l’été rime avec les conseils habituels pour se protéger du soleil. Vous le savez, il est important d’utiliser un bon écran solaire pour se protéger des coups de soleil et réduire le risque de cancer de la peau. Cependant, savez-vous quoi rechercher dans un écran solaire pour obtenir une protection suffisante contre les rayons du soleil? Selon des experts, l’étiquetage des écrans solaires est inadéquat, et peut ainsi procurer un faux sentiment de sécurité aux consommateurs. Sans oublier le fait que les écrans solaires sont mal utilisés. Sommes-nous si bien protégés que nous le croyons?

Le soleil émet des rayons ultraviolets que l’on peut diviser en trois principales catégories. Les UVA sont principalement impliqués dans le vieillissement prématuré de la peau. De récentes recherches indiquent qu’ils pourraient aussi être en cause dans les cancers de la peau, car ils pénètrent profondément dans la peau et affectent le système immunitaire des cellules de la peau. Les UVB sont les principaux coupables des brûlures (les fameux coups de soleil) et des cancers de la peau. Les UVC quant à eux sont bloqués par la couche d’ozone et ne semblent pas causer de problèmes cutanés.

Les écrans solaires portent tous un facteur de protection solaire, l’indice FPS. Le FPS indique la durée durant laquelle le produit protège des brûlures causées par les UVB seulement. Le temps requis pour attraper un coup de soleil dépend de votre type de peau. Ainsi, une personne rousse ou au teint très pâle rougit très rapidement au soleil, en comparaison de ses amis au teint et aux cheveux plus foncés. Il est recommandé d’utiliser un écran solaire ayant un FPS d’au moins 15. Plus l’indice FPS est élevé, plus la protection durera longtemps. Cependant, l’effet protecteur ne dure pas des heures. Par exemple, si vous pouvez passer 5 minutes au soleil avant de commencer à rougir, vous pourrez passer au plus 75 minutes au soleil, en autant que vous ne transpiriez pas trop et que vous ayez appliqué suffisamment de crème. L’eau et la transpiration diminuent considérablement l’effet des filtres solaires, même s’ils sont dits résistants à l’eau. Encore faut-il en appliquer assez. Pour couvrir le corps d’une personne adulte, il faut 30 mL de crème, soit environ le quart d’une bouteille, et il faut en réappliquer aux deux heures et après la baignade ou une transpiration abondante. Pour être bien protégée contre le soleil, une famille constituée de deux adultes et de deux jeunes enfants devrait utiliser au moins huit bouteilles de 225 ml de filtre solaire par année! Moins on applique de filtre solaire, moins il est efficace.En outre, souvenez-vous que l’efficacité des filtres solaires est affectée par les conditions d’entreposage : d’un été à l’autre, ces produits deviennent inefficaces, d’où l’importance de se réapprovisionner chaque année.

Pour l’instant, aucune réglementation n’oblige les fabricants à inscrire sur les bouteilles le niveau de protection contre les UVA, qui sont aussi dommageables sinon plus que les UVB. La raison est simple: il n’existe pas pour l’instant de test standard comme l’indice FPS pour graduer la protection contre les UVA. Au plus pouvons-nous rechercher la présence de certains ingrédients sur l’étiquette, notamment l’avobenzone (aussi appelé Parsol 1789), le Meroxyl SX, l’oxyde de zinc et le dioxide de titane, car ceux-ci procureraient une pleine protection contre les UVA.

Les filtres solaires ne sont pas la panacée pour s’exposer au soleil. La meilleure protection provient encore des vêtements. En plus d’utiliser un bon filtre solaire (qui protège contre les UVA et les UVB), on devrait porter des vêtements amples qui sont tissés serré, un chapeau et des lunettes de soleil qui protègent aussi contre les rayons UVA et UVB. On devrait aussi éviter de s’exposer au soleil entre 11 et 16h, moment de la journée où le soleil est à son plus fort.

En cas de doute sur le degré de protection offert par un filtre solaire, demandez conseil à votre pharmacien. Profitez du mois d’août qui débute en beauté.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.