Faire d’une pierre, deux coups : prévenir les maladies cardiovasculaires et les problèmes érectiles

Unfortunately, this article is only available in French.

Une relation a été établie entre certains facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et la dysfonction érectile. Il serait donc possible d’éviter l’apparition des problèmes érectiles en même temps que l’on prévient les maladies cardiovasculaires.

Un retour sur les résultats d’une étude américaine a récemment permis d’établir un lien entre la dysfonction érectile et certains facteurs de risque des maladies cardiovasculaires tels l’obésité et un taux élevé de cholestérol sanguin. L’étude sur laquelle est basée cette découverte portait sur les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et avait débuté dans les années 70. Près de 2000 hommes avaient participé à cette étude. En 1998, environ 500 de ces hommes étaient encore vivants et ont rempli un questionnaire concernant les problèmes érectiles. La moyenne d’âge, à ce moment, était de 72 ans.

L’analyse des résultats de ce sondage a révélé qu’un âge avancé, l’obésité et un taux élevé de cholestérol sanguin étaient d’importants facteurs pouvant prédire l’apparition de la dysfonction érectile. Une association plus faible a aussi été faite avec le tabagisme. L’hypertension artérielle (la « haute pression »;) et le diabète ne semblaient pas être associés à la dysfonction érectile selon ce sondage. Toutefois, les hommes souffrant de ces deux maladies étaient presque tous décédés avant 1998, rendant ainsi difficile l’analyse de ces deux facteurs.

Les facteurs qui augmenteraient les risques de souffrir de dysfonction érectile s’avèrent donc être les mêmes que ceux des maladies cardiovasculaires. Cette constatation permet aux chercheurs d’avancer que la prévention de ces maladies permettrait aussi d’éviter l’apparition de problèmes érectiles chez les hommes à risque. Il est à noter que la dysfonction érectile est un problème courant; elle atteint près de la moitié des hommes âgés de 40 à 70 ans et plus des deux tiers des hommes de 70 ans ou plus.

Ainsi, la perte de poids, la cessation tabagique ainsi que le dépistage précoce de l’hypercholestérolémie pourraient être utiles autant pour préserver sa fonction érectile que cardiaque. Par exemple, la prise quotidienne d’un médicament contre le cholestérol permettrait non seulement de prévenir les crises cardiaques et les autres problèmes cardiovasculaires, mais aussi d’éviter la dysfonction érectile…

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.