Le diabète augmenterait le risque de souffrir d’incontinence urinaire

Unfortunately, this article is only available in French.

On sait qu’il existe plusieurs facteurs qui augmentent le risque de souffrir d’une forme ou l’autre d’incontinence urinaire au cours de l’existence. Le simple fait de vieillir expose naturellement les individus à un risque accru de fuites involontaires dues au vieillissement du système urinaire. Les femmes sont également deux fois plus sujettes que les hommes. L’anatomie féminine, les grossesses et accouchements multiples de même que la baisse d’hormones à la ménopause peuvent expliquer cette susceptibilité accrue de la gent féminine.

On sait qu’il existe plusieurs facteurs qui augmentent le risque de souffrir d’une forme ou l’autre d’incontinence urinaire au cours de l’existence. Le simple fait de vieillir expose naturellement les individus à un risque accru de fuites involontaires dues au vieillissement du système urinaire. Les femmes sont également deux fois plus sujettes que les hommes. L’anatomie féminine, les grossesses et accouchements multiples de même que la baisse d’hormones à la ménopause peuvent expliquer cette susceptibilité accrue de la gent féminine.

Une étude récemment menée aux États-Unis s’est intéressée de façon spécifique à l’incontinence urinaire chez la femme ménopausée. Les résultats, basés sur plus de 1000 femmes ménopausées âgées entre 55 et 75 ans, permettent de cibler et de chiffrer certains facteurs de risque.

Plus de la moitié de ces femmes ont eu un ou plusieurs épisode(s) d’incontinence urinaire au cours du dernier mois de l’étude, qualifié(s) de grave(s) dans près de 10 % des cas. Il est intéressant de constater que les femmes souffrant de diabète présentaient pratiquement deux fois plus de risques de souffrir d’une forme grave d’incontinence urinaire que les autres femmes ménopausées. On explique ce phénomène par des troubles neurologiques, une complication importante du diabète, qui affectent la maîtrise de la vessie et mènent à des fuites involontaires d’urine. Une maîtrise adéquate des glycémies pourrait aider à prévenir l’incontinence urinaire.

Les auteurs de l’étude ont également observé une relation étroite entre le diabète, un indice de masse corporelle élevé et l’incontinence urinaire. Pour une femme qui présente cette triade, le fait de perdre du poids pourrait avoir un impact favorable non seulement au niveau de la maîtrise de son diabète, mais également sur les symptômes d’incontinence urinaire. Bref, il s’agit d’une double raison pour se motiver à perdre du poids!

Des traitements efficaces existent pour traiter l’incontinence urinaire. Si vous avec des fuites d’urine lorsque vous riez, portez des paquets ou marchez, ou alors que vous ne vous en rendez pas compte, et que vous devez porter une serviette protectrice absorbante, vous pourriez souffrir d’incontinence urinaire. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin; il pourra vous aider.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.