Avez-vous entendu parler du lien entre les prix Nobel et le chocolat?

Selon un article publié dans la prestigieuse revue médicale The New England Journal of Medecine, plus les habitants d’un pays consomment de chocolat, plus nombreux seront les détenteurs de prix Nobel parmi ses citoyens!

Selon un article publié dans la prestigieuse revue médicale The New England Journal of Medecine, plus les habitants d’un pays consomment de chocolat, plus nombreux sont les détenteurs de prix Nobel parmi ses citoyens!

Depuis quelques années, plusieurs recherches ont suggéré que les flavonoïdes alimentaires, très abondants dans les plantes, auraient un effet bénéfique sur les fonctions cognitives, notamment une réduction du risque de démence et une amélioration de la performance à certains tests. Une sous-classe de flavanoïdes, les flavanols, contenus dans le cacao, le thé vert, le vin rouge et certains fruits, pourrait contribuer à ralentir la progression du déclin cognitif associé au vieillissement.

Un cardiologue à qui on avait demandé d’évaluer un article sur les effets des flavanols s’est amusé à établir un lien entre la consommation de chocolat d’un pays et le nombre de prix Nobel. À sa grande surprise, son analyse a révélé une très forte corrélation entre la consommation de chocolat par habitant et le nombre de lauréats du prix Nobel par dix millions d’habitants! Selon ses calculs, plus les habitants d’un pays mangent de chocolat, plus nombreux sont les récipiendaires du Prix Nobel.

Ce sont les Suisses qui mangent le plus de chocolat par habitant, mais ils arrivent deuxième au chapitre du nombre de prix Nobel, derrière les Suédois. Une situation qui s’expliquerait, selon le cardiologue, par le favoritisme dont fait preuve le comité des prix Nobel envers son pays.

Comme vous pouvez le voir, cette «étude»; n’est pas très sérieuse. Pourtant, si on se fie aux chiffres relevés par le cardiologue, d’un point de vue purement statistique, il ne fait aucun doute qu’il y a un très fort lien entre la consommation de chocolat et les probabilités qu’un pays ait beaucoup de Prix Nobel. Mais il ne faut jamais oublier qu’un lien statistique entre deux données, aussi fort soit-il, ne signifie pas pour autant qu’il existe un lien de cause à effet entre celles-ci, car d’autres facteurs peuvent entrer en ligne de compte. Dans le cas présent, comme le chocolat est un bien de luxe, les pays qui consomment le plus de chocolat sont aussi probablement des pays «riches»;. Cette richesse permet notamment d’assurer la santé des citoyens, de leur offrir une éducation de qualité et de leur donner accès à des infrastructures de recherche à la fine pointe de la technologie. Mais le cardiologue n’a pas inclut ces autres aspects dans son analyse. Par conséquent, bien que le lien statistique qui existe entre le chocolat et les prix Nobel soit indéniable, il est impossible de tirer des conclusions sérieuses de son analyse.

En voulant s’amuser un peu, le cardiologue a en fait démontré l’importance de ne pas prendre au pied de la lettre tout ce qu’on lit dans les journaux et revues scientifiques!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.