Cancer de la prostate

La prostate est une glande de la grosseur d'une noix qui participe à la reproduction chez l'homme : elle sécrète une partie du liquide qui constitue le sperme. Elle se trouve autour de l'urètre, un peu comme un beigne. L'urètre est le conduit qui transporte l'urine et le sperme jusqu'au bout du pénis. Le cancer de la prostate est le cancer le plus diagnostiqué chez les hommes, environ un homme sur 7 risque d'en souffrir au cours de sa vie.

Symptômes

Au stade initial, il n'y a aucun signe ou symptôme. Les symptômes commencent à apparaître lorsque la tumeur augmente et exerce une pression sur l'urètre. La miction (action d'uriner) devient alors plus difficile, douloureuse ou fréquente. On observe alors les symptômes suivants :

  • Besoin pressant d'uriner
  • Faiblesse ou intermittence du jet
  • Sensation d'être incapable de vider la vessie complètement
  • Présence de sang dans l'urine ou le sperme
  • Douleur lors de l'éjaculation

Les symptômes sont les mêmes que ceux de l'hypertrophie bénigne de la prostate, car en vieillissant la prostate augmente en volume et bloque l'urètre.

Facteurs de risque

Certaines caractéristiques augmentent le risque de développer un cancer de la prostate :

  • Patient âgé de plus de 65 ans
  • Hommes de la famille proche qui en ont souffert
  • Patient d'origine africaine
  • Régime alimentaire riche en matières grasses

Souffrir d'hypertrophie bénigne de la prostate n'augmente pas le risque de souffrir d'un cancer de la prostate.

Dépistage et diagnostic

Le dépistage du cancer de la prostate est habituellement effectué à partir de 50 ans. Le médecin procède normalement à un toucher rectal, et si une anomalie est détectée, une prise de sang servant à déterminer le taux d'APS (antigène prostatique spécifique) sera faite. Différentes techniques d'imagerie serviront également à la confirmation du diagnostic.

Complications

Si le cancer est diagnostiqué tardivement, il est possible que des cellules de la tumeur soient parvenues à atteindre la circulation sanguine, ce qui favoriseraient la formation d'autres tumeurs.

Traitements

Le cancer de la prostate évoluant très lentement, il est souvent détecté au stade précoce. Il est alors plus facile de le traiter avec succès. Il peut être traité par radiothérapie (destruction des cellules cancéreuses par radiation), par hormonothérapie ou par chirurgie.

Dans certaines situations, il est préférable de ne pas intervenir et le traitement est retardé. On observe la progression de la tumeur et on traite seulement au besoin.

Prévention

Le facteur alimentation est très important dans la prévention du cancer de la prostate. Il faut le plus possible éviter les matières grasses et augmenter l'apport en fruits et légumes. Il a été démontré que le lycopène (présent entre autres dans les tomates) et tous les aliments de la famille du chou produisent un effet bénéfique sur la prévention du cancer la prostate.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à consulter votre pharmacien.

Pour plus d'informations ou pour obtenir du soutien :

www.cancer.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.