Fumer une cigarette par jour, c’est déjà trop!

Beaucoup de fumeurs se déculpabilisent de leur mauvaise habitude en se disant que leur maigre consommation d’à peine une à quatre cigarettes par jour n’est pas suffisante pour endommager leur organisme. Une étude norvégienne publiée récemment apporte une bien mauvaise nouvelle à ces gens.

Beaucoup de fumeurs se déculpabilisent de leur mauvaise habitude en se disant que leur maigre consommation d’à peine une à quatre cigarettes par jour n’est pas suffisante pour endommager leur organisme. Une étude norvégienne publiée récemment apporte une bien mauvaise nouvelle à ces gens.

Alors que les risques encourus par une consommation importante de tabac sont bien connus de longue date, peu de données existent quant aux conséquences d’une faible consommation, définie par moins de quatre cigarettes par jour. Le mandat de l’étude norvégienne consistait justement à objectiver l’impact sur la santé d’un tel usage du tabac.

Près de 43 000 fumeurs légers, âgés entre 35 et 49 ans, ont été suivis par les chercheurs sur une longue période de temps. Tous ont subi un bilan de santé global à leur entrée dans l’étude afin de préciser les facteurs de risque cardiovasculaire de chacun, que ce soit l’obésité, l’hypertension, des antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire, des glycémies élevées ou un taux de cholestérol anormal. Les participants étaient revus régulièrement tout au long de l’étude afin de préciser la survenue des différents évènements cardiovasculaires ou des cancers, et de réévaluer le niveau de tabagisme.

Les résultats montrent clairement une relation linéaire entre la consommation de tabac et les risques encourus pour la santé. Il faut comprendre que plus on fume, plus on hypothèque notre santé. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’une faible consommation de tabac est peu dommageable pour l’organisme. Au contraire, les chiffres extrapolés dans l’étude norvégienne démontrent que les fumeurs légers courent à peine moins de risques que les gros fumeurs. Par exemple, on sait que les risques de décès par atteinte cardiovasculaire sont quadruplés chez les gens ayant une forte consommation de nicotine. Les fumeurs plus modestes présentent quant à eux un risque multiplié par trois par rapport aux non-fumeurs. Le fumeur léger est donc loin d’échapper aux conséquences dramatiques de la cigarette sur la santé. Au niveau du cancer du poumon, le fumeur léger présente également un risque cinq fois plus élevé que la normale, alors que le gros fumeur voit son risque multiplié par 33 pour les hommes et par 27 pour les femmes.

Ces statistiques impressionnantes ne font que confirmer ce que nous savions déjà sur les conséquences dramatiques de la cigarette pour l’organisme humain. Désormais, il n’est plus possible de penser que les petits fumeurs sont à l’abri des effets néfastes du tabac. Si vous fumez, que votre consommation soit importante ou modérée, vous avez tout intérêt à cesser. N’hésitez pas à consulter votre pharmacien pour obtenir de l’aide.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.