Les jeunes fumeurs ont une moins bonne qualité de vie

Selon les données d’une récente étude, les jeunes adultes qui fument ont moins d’énergie et présentent davantage de symptômes anxieux et dépressifs que les non-fumeurs du même âge.

Les résultats d’une récente étude brésilienne ont permis de démontrer que les jeunes adultes qui fument jouissent d’une moins bonne qualité de vie que les non-fumeurs, tant sur le plan physique que mental.

L’étude a porté sur 174 étudiants provenant de deux universités brésiliennes. Les résultats ont révélé que les jeunes qui fument ne présentent pas de maladie majeure, mais ils sont généralement moins actifs, ont moins d’énergie et présentent plus de symptômes dépressifs ou anxieux que leurs comparses non-fumeurs.

Parmi les 174 participants, 77 fumaient (généralement moins de 25 cigarettes par jour) depuis en moyenne trois ans. Les autres participants n’avaient jamais fumé. Tous les participants ont répondu à un sondage visant à mesurer leur bien-être relatif à plusieurs aspects de la vie comme leur fonctionnement physique et mental ainsi que leur implication sociale. Les résultats ont révélé que les fumeurs présentaient des scores plus faibles dans la plupart des catégories.

Il n’est toutefois pas clair si la cigarette est responsable de cette moins bonne qualité de vie. D’une part, certains effets de la cigarette (comme une mauvaise circulation sanguine et des taux sanguins élevés de monoxyde de carbone) pourraient effectivement nuire au fonctionnement physique et mental d’une personne. D’autre part, les résultats de l’étude pourraient également être expliqués par le profil psychologique des fumeurs. En effet, il est probable qu’une personne qui présente des symptômes dépressifs, qui a une faible estime d’elle-même ou qui a généralement tendance à adopter de mauvaises habitudes de vie soit particulièrement susceptible de commencer à fumer.

Selon l’auteur en chef de l’étude, il serait utile de clarifier cette énigme de l’oeuf et de la poule afin de lutter contre le tabagisme. Si la cigarette est directement responsable d’une pauvre qualité de vie, cela pourrait procurer aux jeunes une nouvelle motivation immédiate pour cesser de fumer. À l’inverse, si les jeunes qui présentent des symptômes d’anxiété ou de dépression sont plus susceptibles de commencer à fumer, il serait possible de mieux orienter les mesures de prévention afin de cibler davantage les jeunes qui sont particulièrement vulnérables.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.