Les médecins canadiens ont modifié leurs prescriptions pour des antibiotiques chez les enfants

Les enfants prennent moins d’antibiotiques qu’il y a dix ans. Cependant, les antibiotiques qui leur sont prescrit sont plus puissants, ce qui pourrait contribuer à augmenter la résistance bactérienne aux antibiotiques.

On entend de plus en plus parler du problème de la résistance bactérienne aux antibiotiques. Le problème n’est pas nouveau, mais prend des proportions inquiétantes. Déjà, il y a dix ans, la conscience médicale était éveillée au phénomène. Des campagnes d’information auprès des médecins ont contribué à diminuer le nombre de prescriptions d’antibiotiques dans les années 90.

Une récente étude canadienne montre que les enfants prennent effectivement moins d’antibiotiques qu’il y a dix ans. Le nombre d’ordonnances a chuté du tiers, passant de 1,2 ordonnance par enfant en 1995 à 0,9 en 2001. Cette diminution est particulièrement marquée pour les infections respiratoires, ce qui constitue une bonne nouvelle en soit étant donné que bien des infections respiratoires sont causées par des virus. En effet, les antibiotiques ne sont efficaces que contre les bactéries. Les infections respiratoires virales guérissent spontanément alors que le système immunitaire combat l’agent offensant.

Cette étude apporte un constat plus inquiétant : les médecins prescriraient maintenant davantage d’antibiotiques dits à large spectre, c’est-à-dire des antibiotiques qui ont une activité contre une plus grande variété de bactéries. Le nombre de ces prescriptions a augmenté de 12,5 fois entre 1995 et 2001. Ce type d’antibiotique est généralement prescrit lorsqu’il est impossible d’identifier la bactérie causant l’infection, par exemple dans le cas d’une otite de l’oreille moyenne. L’infection se situant derrière le tympan, il est pratiquement impossible de prélever du liquide infecté. Un antibiotique à large spectre peut alors être prescrit pour couvrir les principales bactéries pouvant être en cause. L’augmentation la plus marquée de prescription de ces antibiotiques est notée chez les enfants d’âge préscolaire et à plus faibles revenus. Or, on sait que les garderies sont souvent des milieux propices à la propagation de toutes sortes de maladies infantiles.

Une partie du problème de la résistance aux antibiotiques provient du fait que les parents cessent le traitement antibiotique trop tôt, bien avant la durée de traitement prescrite par le médecin. L’enfant n’est pas guéri dès qu’il se sent mieux. Il est important de traiter les infections bactériennes suffisamment longtemps pour tuer toutes les bactéries responsables des symptômes.

On pourrait comparer l’action des antibiotiques à celle d’une armée de soldats en guerre. Les adversaires les plus faibles sont souvent les premiers à mourir au combat, alors que les plus résistants trouvent des moyens de survivre à l’invasion. Si l’armée bat en retraite trop rapidement, les combattants qui ont résisté aux premières attaques vont se regrouper et développer des stratégies pour contre-attaquer. Cependant, si l’armée combat suffisamment longtemps pour tuer tous les résistants, elle pourra alors déclarer victoire. Parallèlement, les antibiotiques tuent les bactéries les plus faibles au début du traitement et les plus fortes résistent. Ainsi, l’antibiotique doit être administré suffisamment longtemps pour tuer toutes les bactéries. S’il est cessé trop tôt, les bactéries les plus fortes survivront et les symptômes de l’infection réapparaîtront. Ayant déjà combattu l’effet de l’antibiotique, les bactéries survivantes pourront trouver des moyens pour y résister. C’est ainsi qu’elles peuvent développer une résistance à l’action de cet antibiotique en particulier. Cette « connaissance »; peut être transmises à leurs descendants, répandant ainsi sur un plus grand territoire la résistance à l’antibiotique visé. Ce phénomène est observé plus souvent dans les garderies où la promiscuité facilite la transmission des bactéries d’un enfant à l’autre.

Dans certains pays, particulièrement en Europe, les antibiotiques ne sont pas prescrits d’emblée aux enfants malades. Par exemple, chez un bambin qui présente tous les symptômes d’une otite, on observe l’évolution de son état tout en lui administrant un médicament afin de soulager la douleur et la fièvre pendant les premiers 48 heures. Il est ensuite réévalué pour déterminer s’il a vraiment besoin d’un antibiotique.

À la lumière des résultats de cette étude, il pourrait être important de modifier certaines de nos habitudes. Ainsi, un traitement antibiotique n’est pas nécessaire pour traiter le rhume et la majorité des bronchites. Il peut être fort convenable de se reposer et de s’hydrater adéquatement pour aider le système immunitaire à jouer son rôle. Les antibiotiques doivent être réservés aux infections bactériennes. Il n’est pas toujours nécessaire de sortir les « antibiotiques-canons »; à large spectre pour un mal de gorge. Un bon vieux dérivé de la pénicilline peut très bien faire l’affaire dans plusieurs cas. N’hésitez pas à discuter avec le médecin lorsque vous le consultez pour une infection. L’infection pourrait-elle guérir d’elle-même? Serait-il approprié d’attendre quelques jours avant d’acheter l’antibiotique à la pharmacie, le temps de voir comment évolue l’infection? Si un antibiotique est prescrit à un enfant, il convient de toujours le peser.avant de passer à la pharmacie puisque les doses d’antibiotiques doivent être ajustées selon le poids de l’enfant. Une dose insuffisante peut entraîner un échec au traitement et contribuer au développement de la résistance bactérienne. Respectez la dose et la durée de traitement prescrites et les recommandations du médecin et du pharmacien. Communiquez avec votre pharmacien si vous avez des doutes quant à l’efficacité du traitement ou si vous ne vous rappelez plus très bien des conseils qui vous ont été prodigués lors de l’achat de l’antibiotique.

Il n’y a pas si longtemps encore dans l’histoire de l’humanité, les gens mouraient de simples infections bactériennes. Présentement, les bactéries développent des résistances aux antibiotiques plus rapidement que de nouveaux produits sont découverts et mis en marché. Nous prenons pour acquis qu’un traitement antibiotique de dix jours réglera notre problème. Or, au rythme où le phénomène de la résistance bactérienne évolue et si rien ne change, il pourrait être moins certain au cours des prochaines décennies qu’il soit si facile de traiter certaines infections. Chacun d’entre nous doit modifier ses habitudes face à la prise en charge des infections pour éviter de se retrouver dans une situation semblable à celle qui existait avant la découverte du premier antibiotique, la pénicilline, en 1928.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.