Syndrome de mort subite du nourrisson : évitez la sieste sur le sofa!

L’expression « syndrome de mort subite du nourrisson »; (SMSN) désigne le décès subit et imprévu d’un bébé de moins d’un an, apparemment en parfaite santé. Chaque semaine, trois nourrissons meurent au Canada de façon subite et inexplicable, même après une enquête approfondie. Bien que personne ne puisse expliquer avec certitude le SMSN, des études récentes montrent qu’il existe des moyens de prévenir ces décès.

L’expression « syndrome de mort subite du nourrisson »; (SMSN) désigne le décès subit et imprévu d’un bébé de moins d’un an, apparemment en parfaite santé. Chaque semaine, trois nourrissons meurent au Canada de façon subite et inexplicable, même après une enquête approfondie. Bien que personne ne puisse expliquer avec certitude le SMSN, des études récentes montrent qu’il existe des moyens de prévenir ces décès. Malgré le fait que certaines campagnes de sensibilisation encourageant notamment la modification des positions du sommeil aient réussi à diminuer grandement les décès attribuables au SMSN, le nombre de bébés qui sont décédés après s’être endormis sur le sofa avec un de leurs parents a quadruplé en Grande-Bretagne au cours des dernières années. Bien que les raisons menant à ces décès demeurent obscures, il est fortement conseillé aux parents d’éviter cet environnement de sommeil avec leur bébé. Même si cette étude est britannique, les résultats sont vraisemblablement applicables aux autres pays industrialisés, dont le Canada. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour prévenir adéquatement le SMSN. Comme dans plusieurs études antérieures, les chercheurs britanniques ont également remarqué que davantage de décès surviennent chez les familles à faible revenu et chez les bébés dont les mères fument. Il est aussi connu que les bébés nés prématurément ou ayant un faible poids à la naissance sont plus à risque de mourir du SMSN, tout comme les petits garçons et les bébés qui dorment sur le côté ou sur le ventre. En connaissant ces facteurs de risque, on s’aperçoit que plusieurs avenues existent pour prévenir le SMSN. Premièrement, un environnement sans fumée tant durant la grossesse qu’après aurait un effet protecteur pour le SMSN et pour bien d’autres maladies. Les nourrissons devraient également être couchés sur le dos dans leur berceau, le visage bien découvert et avec une sucette en bouche si possible. Les parents ne devraient pas partager le lit avec leur bébé, surtout s’ils sont très fatigués, s’ils fument, s’ils ont bu de l’alcool ou ont consommé des médicaments qui diminuent la vigilance. Par ailleurs, si l’enfant semble malade, mieux vaut consulter rapidement. Enfin, cette étude vient ajouter un autre conseil aux nouveaux parents. S’ils sont exténués, il serait plus sécuritaire de déposer bébé dans son petit lit plutôt que de s’installer confortablement avec lui sur un sofa.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.