Troubles de l’équilibre : quand les oreilles ne vont plus

Pour certaines personnes, pas besoin d’aller faire un tour en manège pour avoir l’impression que tout tourne autour d’elle ou de monter en haut d’une tour pour être étourdie; le simple fait de se tenir debout donne le même résultat. Ces personnes souffrent d’un trouble de l’équilibre. Il existe plusieurs troubles de l’équilibre qui causent des symptômes variés allant d’une sensation de vertige, aux étourdissements en passant par une illusion de mouvement, des pertes d’équilibre et même des problèmes d’audition ou de concentration.

Il existe plusieurs troubles de l’équilibre qui causent des symptômes variés allant d’une sensation de vertige, aux étourdissements en passant par une illusion de mouvement, des pertes d’équilibre et même des problèmes d’audition ou de concentration.

Quels organes sont responsables de l’équilibre?

Si vous êtes capable de marcher, sauter ou rouler à bicyclette sans tomber, c’est grâce à un ensemble complexe de réactions qui implique plusieurs systèmes différents de votre corps. En effet, pour se maintenir en équilibre, le corps envoie constamment au cerveau de l’information sensorielle provenant notamment des yeux, du toucher et des oreilles. Le cerveau interprète cette information puis envoie des commandes au corps (principalement aux muscles et aux articulations) pour lui permettre de corriger sa position pour demeurer en équilibre. Toutes ces étapes se répètent sans arrêt – et à la vitesse de l’éclair – chaque fois que vous êtes en mouvement.

L’oreille joue un rôle clé dans l’équilibre et celui-ci n’a rien à voir avec les sons. Il faut savoir que l’oreille est formée de trois parties : la partie externe est celle qu’on voit à l’extérieur de la tête (le pavillon), la partie moyenne est celle qui est juste à l’intérieur (où se trouve le tympan) et la partie interne est celle qui est la plus profonde à l’intérieur de la boîte crânienne. C’est cette dernière qui entre en jeu dans l’équilibre.

L’oreille interne est composée de différentes structures (des récepteurs ainsi que des canaux et des cavités remplis de liquide) qui forment ce qu’on appelle l’appareil vestibulaire. Lorsque vous bougez, les liquides situés dans l’appareil vestibulaire se déplacent dans les canaux et les cavités. En réponse à ce mouvement, les récepteurs envoient de l’information au cerveau concernant la position de votre corps dans l’espace (p.ex. pour lui dire que vous êtes debout, penché ou couché) ou la direction de vos mouvements (vous déplacez-vous de façon linéaire (vers l’avant ou l’arrière) ou verticale (vers le haut ou le bas)?). 

Quand les oreilles ne vont plus, rien ne va

La majorité des troubles de l’équilibre sont liés à des problèmes de l’oreille interne. Lorsqu’il y a un problème dans l’oreille interne, les signaux transmis au cerveau peuvent être erronés ou contradictoires, ce qui entraîne des symptômes d’étourdissements, de sensation de mouvements ou de pertes de l’équilibre par exemple. Des problèmes de vision ou un affaiblissement ou une blessure musculaire peuvent aussi causer des problèmes d’équilibre.

Il existe des dizaines de troubles qui entraînent des problèmes d’équilibre. En voici quelques-uns parmi les plus fréquents :

Maladie de Ménière :

Dans cette maladie, un des liquides de l’oreille interne (l’endolymphe) s’accumule dans une partie de l’oreille interne ce qui cause différents symptômes comme des pertes d’équilibre, des étourdissements, des maux de tête et des problèmes d’audition. Ces symptômes viennent par crises qui peuvent être plus ou moins fréquentes d’une personne à l’autre. La maladie de Ménière apparaît généralement à l’âge adulte (après 40 ans dans la plupart des cas). On ne sait pas ce qui cause l’accumulation d’endolymphe et, pour l’instant, il n’existe pas de traitement pour la guérir.

Vertige positionnel paroxystique bénin :

Aussi appelé vertige otolithique, il s’agit du problème vestibulaire le plus fréquent. Il se manifeste lorsque la tête bouge, notamment lors des changements de position et donne l’impression à la personne qui en souffre qu’elle tourne sur elle-même.  Chez les personnes de moins de 50 ans, ce type de vertige est le plus souvent lié à un traumatisme à la tête (p. ex. une commotion cérébrale) qui cause un dépôt de calcium dans un des canaux l’oreille interne. Chez les personnes plus âgées, il arrive souvent qu’aucune cause précise ne puisse être identifiée. On croit alors que le problème serait lié au  vieillissement. Pour régler le problème, le médecin peut faire des  manipulations de la tête et du haut du corps pour tenter de faire sortir les dépôts de calcium du canal où ils se sont accumulés.

Labyrinthite et neurite vestibulaire

Ces troubles sont causés par une infection dans l’oreille interne. Cette infection entraîne une inflammation de différentes structures de l’oreille interne qui perturbe la transmission d’information vers le cerveau. Résultat, le cerveau reçoit de l’information erronée ce qui se traduit par exemple par des étourdissements, des pertes d’équilibre, des vertiges ou des problèmes d’audition. L’infection est le plus souvent causée par un virus. Le virus peut être présent seulement dans l’oreille interne et ne causer aucun autre symptôme ou s’attaquer à tous le corps. Par exemple, le virus de la grippe peut causer une labyrinthite ou une neurite vestibulaire en plus des symptômes habituels de la grippe.

Avec ce type de problème, les symptômes surviennent tout d’un coup et disparaissent ensuite généralement sur une période de plusieurs semaines. Certaines personnes peuvent garder des séquelles de l’infection (p.ex. des étourdissements) si une partie de l’oreille interne a été endommagée par le virus. 

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.