Ostéoporose : les effets d’un médicament demeurent bénéfiques à long terme

Unfortunately, this article is only available in French.

Une étude a démontré que l’alendronate, un médicament contre l’ostéoporose, a des effets bénéfiques qui persistent pendant au moins 10 ans.

L’ostéoporose, qui signifie «os poreux»;, est une maladie caractérisée par la diminution de la masse et de la densité osseuse, rendant ainsi l’os semblable à une éponge. Cette maladie a de sérieuses conséquences puisqu’elle rend les os fragiles et donc susceptibles aux fractures. Elle est extrêmement fréquente chez les femmes après la ménopause. En fait, on estime que près d’une femme sur deux subira une fracture due à l’ostéoporose après l’âge de 50 ans.

On peut prévenir l’ostéoporose par certaines mesures de vie : éviter le tabagisme, consommer suffisamment de calcium et de vitamine D, faire de l’exercice physique régulièrement et réduire sa consommation d’alcool et de café. Toutefois, il faut parfois avoir recours aux médicaments pour prévenir ou ralentir la progression de l’ostéoporose.

L’hormonothérapie de remplacement est efficace pour traiter l’ostéoporose. Cependant, comme elle a récemment été liée aux maladies cardiovasculaires et au cancer, elle est de moins en moins utilisée. C’est pourquoi les biphosphonates comme l’alendronate (FosamaxMD) et le risédronate (ActonelMD) gagnent rapidement en popularité.

Malgré son apparence, l’os est actif et se régénère constamment. Certaines cellules de l’organisme sont responsables de détruire l’os, alors que d’autres cellules le reconstruisent. Les biphosphonates agissent au niveau de ces cellules en ralentissant la destruction osseuse afin de laisser plus de temps à la construction osseuse. On sait qu’à court terme les biphosphonates sont efficaces pour ralentir l’ostéoporose. Jusqu’à récemment, on ignorait toutefois si le ralentissement de la destruction osseuse pouvait éventuellement endommager les os. Une récente étude a cependant permis de démontrer que ce n’était pas le cas.

L’étude, qui a été menée aux États-Unis, constitue l’étude la plus longue ayant porté sur un biphosphonate, l’alendronate. Pendant 10 ans, certaines participantes ont reçu de l’alendronate chaque jour, alors que d’autres ont cessé d’en prendre après 5 ans. Les résultats ont permis de démontrer que les effets bénéfiques du médicament persistent après 5 ans. En effet, le groupe ayant reçu le médicament pendant 10 ans présentait une meilleure densité osseuse et avait subi légèrement moins de fractures que le groupe ayant reçu le médicament pendant seulement 5 ans.

Si ces résultats sont très rassurants pour la communauté médicale et pour les patients prenant un biphosphonate, il faudra encore d’autres études pour déterminer quelle devrait être la durée optimale du traitement. On sait néanmoins qu’il est tout à fait sécuritaire d’en prendre pendant au moins 10 ans, ce qui est très intéressant compte tenu que l’ostéoporose est une maladie chronique qui requiert un traitement à long terme.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.