5 idées fausses sur les écrans solaires

Il est temps de dissiper certains mythes sur le soleil et les écrans solaires.

Mythe 1 : Pas besoin de protection solaire quand c’est nuageux ou si je suis sous un parasol

Les nuages ne filtrent qu’une partie, plus ou moins importante selon le couvert nuageux, des rayons du soleil. L’ombre n’offre elle aussi qu’une protection partielle, car les rayons peuvent être réfléchis jusqu’à vous si vous êtes sur une surface lisse ou pâle (comme l’eau, le sable ou une terrasse bétonnée).

Mythe 2 : Plus le FPS de mon écran solaire est élevé, plus je peux rester longtemps au soleil

Une fois appliqués sur la peau et exposés aux rayons du soleil, tous les écrans solaires perdent graduellement leur efficacité, peu importe leur FPS. C’est pour cela qu’on recommande d’en appliquer toutes les deux heures quand l’exposition au soleil se prolonge. 

Le facteur de protection solaire (FPS) donne une indication de la quantité de rayons du soleil que l’écran peut neutraliser. Au-delà d’un FPS 30, le gain en protection n’est pas très important :

  • FPS 30 = 97 % 
  • FPS 50 = 98 %

Mythe 3 : Si j’utilise un écran solaire de type sport, il durera aussi longtemps dans l’eau que si je ne vais pas à l’eau

Les écrans solaires de type sport sont résistants à l’eau, c’est-à-dire qu’ils sont capables de demeurer un certain temps sur la peau même lorsqu’on va à l’eau ou qu’on transpire beaucoup. La durée de la résistance est toutefois limitée (40 ou 80 minutes). Aucun produit n’est complètement à l’épreuve de l’eau.

Attention, chaque fois que vous essuyez votre peau pendant la baignade ou une activité physique, une partie de votre écran solaire se retrouve sur votre serviette! Il vous faudra en réappliquer, même si les 40 ou 80 minutes ne sont pas terminées.

Mythe 4 : Les écrans avec un filtre minéral sont un meilleur choix que ceux avec un filtre chimique

Les filtres sont les ingrédients actifs qui interagissent avec les rayons du soleil pour les neutraliser. 

Les filtres minéraux incluent l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane. Ils agissent en formant une couche sur la peau qui réfléchit les rayons UVB et UVA du soleil. Ils offrent donc une protection à large spectre.

Les filtres chimiques (p. ex. Mexoryl, Tinosorb) sont des substances qui interagissent avec les rayons du soleil pour les neutraliser. Il existe plusieurs filtres chimiques qui agissent à différents degrés contre les UVA et (ou) les UVB. Pour obtenir une protection contre l’ensemble des UVA et des UVB, il faut souvent associer plusieurs filtres dans un même produit.

Selon Santé Canada, les filtres chimiques et minéraux utilisés dans les écrans solaires vendus au Canada sont généralement bien tolérés et causent peu de réactions indésirables. La plupart des réactions aux écrans solaires seraient dues aux ingrédients inactifs, notamment les parfums et certains agents de conservation.

Peu importe le type d’écran solaire choisi, c’est souvent l’application qui fait défaut. Voici la façon adéquate d’appliquer un écran solaire :

  • l’appliquer sur une peau sèche
  • en mettre suffisamment : il faut environ 30 ml (2 cuillères à table) pour couvrir le corps d’un adulte
  • ne pas oublier les mains, le dessus des pieds, les oreilles et la nuque
  • en réappliquer aux deux heures si l’exposition au soleil se prolonge, ou plus souvent si vous êtes allé à l’eau, avez beaucoup transpiré ou vous êtes essuyé avec une serviette

Mythe 5 : Le prix est un bon indicateur de la qualité d’un produit solaire

Dans les produits solaires, comme pour bien d’autres biens de consommation, le prix n’est pas nécessairement un gage de qualité supérieure. Il est souvent lié à la notoriété de la marque. 

Voici les caractéristiques essentielles d’un bon écran solaire, peu importe son prix : 

  • protection contre les UVA et les UVB : recherchez la mention large spectre ou le logo anti UVA 
  • FPS 30 ou plus 
  • Résistant à l’eau  
  • Sans parfum ou parabens

Si vous avez des questions sur l’efficacité ou la sécurité des écrans solaires, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien.


Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.