Asthmatiques, ne vous contentez pas d’un demi-soulagement!

L’asthme est une maladie pulmonaire fréquente qu’il est possible de maîtriser pour que la grande majorité des personnes atteintes mènent une vie tout à fait normale et active. Or, un récent sondage révèle que les asthmatiques Canadiens ont en général une maîtrise médiocre de leur maladie.

L’asthme est une maladie pulmonaire fréquente qu’il est possible de maîtriser pour que la grande majorité des personnes atteintes mènent une vie tout à fait normale et active. Or, un récent sondage révèle que les asthmatiques Canadiens ont en général une maîtrise médiocre de leur maladie.

En effet, près de 60 % des cas d’asthme au Canada seraient mal maîtrisés. Conséquence : l'asthme est la première cause des visites aux services d'urgence du pays, ce qui pourrait être évité. On estime aussi qu’environ 20 enfants et 500 adultes meurent d'asthme au Canada chaque année.

L’asthme est causée par de l’inflammation dans les poumons. Les bronches (tuyaux qui conduisent l’air dans les poumons) sont constamment irritées et réagissent de façon exagérée au moindre facteur « agresseur »;. Les muscles autour des bronches se resserrent alors, tandis que les glandes produisent une trop grande quantité de sécrétions qui s’accumulent dans les bronches. Les symptômes de l’asthme – principalement l’essouflement, la toux, la respiration sifflante, l’oppression de la cage thoracique et l’intolérance à l’effort – sont le résultat de l’irritation des bronches et de leur réaction exagérée. Si l'asthme est bien maîtrisé, ces manifestations sont inexistantes ou minimes. Si l'asthme est grave ou mal traité, ces symptômes peuvent être continus.

Idéalement, on considère que l’asthme est bien maîtrisé si le patient ressent des symptômes moins de quatre jours par semaine. Dans tous les cas, les symptômes comme la toux, la respiration sifflante ou l’essoufflement ne devraient pas gêner les activités quotidiennes et empêcher d’aller à l’école ou au travail. Les asthmatiques ne devraient pas ressentir de symptômes la nuit ou au réveil et devraient bien tolérer l’activité physique. En outre, le médicament de secours (p. ex. Ventolin®) ne devrait pas être utilisé plus de trois fois par semaine en dehors des doses prises avant l’activité physique.

Vous vous reconnaissez dans ce portrait de la maîtrise optimale de l’asthme? Si vous souffrez d’asthme et que vos symptômes sont plus incommodants qu’ils ne le devraient, parlez sans tarder avec votre pharmacien qui pourra vous suggérer plusieurs façons d’améliorer la maîtrise de votre asthme et vous orienter vers votre médecin si nécessaire.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.