Boire du vin rouge pour vivre plus longtemps?

Des chercheurs ont récemment fait la découverte de certaines molécules qui pourraient ralentir le vieillissement. L’une d’entre elles se retrouve naturellement dans le vin rouge.

Les scientifiques savent depuis longtemps qu’une diète restreinte en calories permet de prolonger la vie des organismes vivants, qu’il s’agisse de levures ou de mammifères. En effet, une telle diète réduit dramatiquement l’incidence de plusieurs maladies liées à l’âge comme le cancer, l’ostéoporose et les maladies cardiovasculaires. Des chercheurs viennent toutefois de découvrir que des molécules contenues dans le vin rouge, les arachides et d’autres aliments dérivés des plantes auraient des effets qui miment ceux d’une diète restreinte en calories.

Une de ces molécules se nomme resvératrol et elle se retrouve naturellement dans les raisins et le vin rouge. Grâce à cette molécule, les chercheurs ont pu augmenter de 80% l’espérance de vie de cellules de levure.

Dans les années ’90, on a découvert que ce sont les gènes d’un organisme qui contrôlent le rythme auquel il vieillit. Depuis ce temps, plusieurs scientifiques tentent de trouver des moyens pour manipuler ces gènes. Certains prétendent maintenant avoir trouver des molécules qui auraient ce pouvoir.

L’équipe de scientifiques en question a testé des milliers de molécules afin de dépister celles qui pourraient exercer un certain effet sur les gènes qui contrôlent le vieillissement. Ils en ont trouvé 18, dont le resvératrol. Toutes proviennent de plantes. Elles seraient produites en réponse à des conditions climatiques difficiles comme la sécheresse. Selon les chercheurs, c’est ce qui expliquerait que les vins rouges provenant de régions où les conditions climatiques sont plus difficiles, comme l’Espagne, le Chili, l’Argentine et l’Australie, contiennent plus de resvératrol que ceux provenant de régions où les vignes subissent peu de stress.

Les chercheurs sont très encouragés par leurs découvertes et ils poursuivent leurs recherches. Ils croient que leurs travaux pourront aider d’autres chercheurs à développer des médicaments pour prévenir ou traiter les maladies liées à l’âge.

Ils croient également que ces découvertes permettraient d’expliquer pourquoi le vin rouge est associé à une incidence plus faible de maladies cardiaques et pourquoi le resvératrol prévient le cancer chez les souris. Ils avouent d’ailleurs que depuis le début des recherches, ils ont modifié leurs habitudes en matière de consommation d’alcool et privilégient désormais le vin rouge.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.