La cinquantaine, période clé pour se (re)mettre à l’exercice

Quand la cinquantaine frappe à la porte, que les enfants quittent le nid familial et que la retraite ne semble plus si lointaine, certains en profitent pour prendre davantage soin d’eux-mêmes. D’un point de vue santé, c’est d’ailleurs un moment privilégié pour repenser ses habitudes de vie afin d’augmenter ses chances de vivre pleinement et en santé les années à venir. Une nouvelle étude suggère ainsi que ceux qui augmentent leur niveau d’activité physique à cet âge pourraient prolonger leur espérance de vie autant que s’ils arrêtaient de fumer.

Quand la cinquantaine frappe à la porte, que les enfants quittent le nid familial et que la retraite ne semble plus si lointaine, certains en profitent pour prendre davantage soin d’eux-mêmes. D’un point de vue santé, c’est d’ailleurs un moment privilégié pour repenser ses habitudes de vie afin d’augmenter ses chances de vivre pleinement et en santé les années à venir. Une nouvelle étude suggère ainsi que ceux qui augmentent leur niveau d’activité physique à cet âge pourraient prolonger leur espérance de vie autant que s’ils arrêtaient de fumer.

Des chercheurs ont évalué le niveau d’activité physique de plus de 2200 Suédois au début des années 1970, alors qu’ils avaient 50 ans, puis à nouveau 10 ans plus tard. Les hommes étaient catégorisés selon leur niveau d’activité physique hebdomadaire : élevé si trois heures ou plus de sport ou de lourds travaux de jardinage par semaine, modéré pour ceux qui faisaient l’équivalent de quelques heures de marche ou de vélo par semaine ou sédentaire pour ceux qui passaient la majorité de leurs temps libres devant le petit écran.

Les résultats montrent que ceux qui faisaient le plus d’exercice chaque semaine vivaient 2,3 ans plus longtemps que les sédentaires et 1,1 an de plus que ceux qui bougeaient modérément, une fois d’autres facteurs comme le poids, la prise d’alcool et le tabagisme pris en compte. Fait intéressant, ceux qui ont intensifié leur pratique d’activité physique durant la cinquantaine ont vécu le plus longtemps. Le gain d’espérance de vie serait le même que pour quelqu’un qui cesse de fumer à la même époque de sa vie.

D’autres facteurs comme l’alimentation, le tabagisme, la prise d’alcool ou le stress jouent évidemment un rôle dans le maintien d’un bon état de santé à l’aube de la retraite. Cette étude suggère toutefois qu’il n’est pas trop tard pour (re)commencer à faire de l’exercice : les bienfaits sur l’espérance de vie sont importants! On sait aussi que l’activité physique régulière contribue au maintien d’un poids santé, à la diminution du cholestérol sanguin et de la tension artérielle et au bien-être général. Si vous êtes sédentaire, mieux vaut toutefois consulter votre médecin avant de vous remettre aux exercices vigoureux.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.