La dépression, ce mal invisible

La dépression est une maladie autour de laquelle sont véhiculées plusieurs fausses croyances et dont les gens osent peu parler. Heureusement, les personnes qui en sont atteintes et qui cherchent de l’aide peuvent généralement bénéficier d’un traitement efficace.

La dépression est une maladie très fréquente : jusqu’à une femme sur 4 et un homme sur 10 en souffrira durant sa vie. La bonne nouvelle, c’est que cette maladie est traitable dans la plupart des cas.

Malgré plusieurs campagnes de sensibilisation, la dépression demeure une maladie stigmatisée qui suscite encore beaucoup de préjugés. Cette situation est malheureuse puisque plusieurs personnes qui pourraient bénéficier d’un traitement n’osent pas demander de l’aide.

Pourtant, la dépression n’est pas un signe de faiblesse de caractère ou de lâcheté. Il s’agit d’une maladie au même titre que le diabète ou l’hypertension. Tout le monde peut souffrir d’une dépression.

Pour le moment, on croit que la dépression serait causée par une combinaison de facteurs biologiques, génétiques et psychosociaux. On sait maintenant avec certitude qu’il y a un déséquilibre de substances appelées neurotransmetteurs dans le cerveau des personnes atteintes de dépression. Les neurotransmetteurs sont des messagers qui transmettent l’information de cellule en cellule dans le cerveau. Comme il n’y a plus assez de messagers, les cellules ne peuvent plus aussi bien communiquer entre elles et c’est ce qui entraînerait le développement des différents symptômes dépressifs. De plus en plus de données indiquent également qu’à long terme, la dépression non traitée causerait une destruction des cellules dans une partie du cerveau appelée hippocampe. L’hippocampe joue un rôle important dans le comportement relié aux émotions et à la mémoire. On remarque aussi un affaiblissement du système immunitaire, le système de défense du corps, ce qui le rendrait moins apte à lutter contre les infections. Les données révèlent aussi qu’il y a parfois une certaine prédisposition génétique à la dépression et que les femmes sont plus touchées que les hommes. Mentionnons aussi que selon les observations des spécialistes, un épisode dépressif est souvent précédé d’un évènement stressant de la vie.

On croit que la dépression a toujours existé puisqu’on a découvert des descriptions de syndromes dépressifs dans des écrits datant de l’Antiquité. Malgré cela, la recherche sur cette maladie est encore à un stade précoce et beaucoup de découvertes restent à faire. Il faut cependant s’encourager du fait que de plus en plus d’options de traitement s’offrent aux personnes atteintes de dépression. Selon le directeur de l’Institut national américain pour la santé mentale, 70 à 80 % des personnes qui cherchent de l’aide peuvent bénéficier d’un traitement qui les aidera.

Parmi les traitements disponibles, il y a bien entendu les antidépresseurs. Ces médicaments agissent en corrigeant le déséquilibre qui s’est installé dans le cerveau. Ils rétablissent la communication entre les cellules en augmentant la quantité de neurotransmetteurs disponibles. Il existe maintenant une panoplie d’antidépresseurs sur le marché et leurs effets peuvent varier d’une personne à l’autre. Il faut toutefois savoir que leurs effets bénéfiques peuvent nécessiter 2 à 4 semaines de traitement avant de se manifester, alors que certains effets secondaires peuvent apparaître dès le début du traitement. En général, les antidépresseurs améliorent le sommeil, rétablissent l’appétit normal et diminuent l’anxiété, l’agitation, les épisodes dépressifs et les sentiments de désespoir. Ils améliorent aussi la concentration et la libido.

L’exercice physique peut aussi être bénéfique pour les patients dépressifs car elle permet la libération de certains neurotransmetteurs et aide ainsi à rétablir l’équilibre chimique dans le cerveau.

Finalement, la psychothérapie peut également être très utile dans le traitement de la dépression majeure. D’ailleurs, beaucoup d’études ont permis de démontrer que la combinaison d’un traitement pharmacologique (antidépresseurs) et d’une psychothérapie serait l’approche la plus efficace pour traiter une dépression. La psychothérapie peut aider les patients à mieux gérer certaines situations qui sont sources de stress et qui contribueraient au développement de la dépression.

Le traitement de la dépression a beaucoup évolué au cours des dernières décennies et il continuera certainement d’évoluer au cours des prochaines années. On peut également espérer qu’en laissant tomber les préjugés qui entourent cette maladie, plus de gens chercheront de l’aide et moins de personnes souffriront en silence.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.