La gastro-entérite : comment prévenir et soigner.

La gastro-entérite est une infection virale très fréquente et désagréable. Voici quelques trucs pour la prévenir et mieux en guérir.

Votre petit dernier fréquente la garderie. En soirée, il présente soudainement des diarrhées aqueuses, des crampes abdominales, des nausées et vomissements. Ce scénario typique d’une gastro-entérite, une infection virale intestinale, peut survenir dans de multiples situations, particulièrement en voyage et dans des milieux communautaires (écoles, garderies, camps de vacances). Dépendamment de la cause, les signes et symptômes peuvent apparaître entre quelques heures et quelques jours après que vous ayez été infectés. Ils perdurent habituellement un ou deux jours, mais peuvent parfois être présents durant dix jours. Dans l’hémisphère Nord, les virus causant la gastro-entérite sont présents principalement entre octobre et avril.

On contracte habituellement la gastro-entérite par contact avec une personne infectée ou en ingérant de la nourriture ou de l’eau contaminée. Si vous êtes en bonne santé, vous devriez guérir sans peine, même si vous devrez réduire vos activités durant une semaine ou plus. Chez les jeunes enfants, les adultes plus âgés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les complications peuvent toutefois être graves. La déshydratation, une perte importante d’eau, de sels et de minéraux, est particulièrement crainte chez les enfants et les personnes âgées, qui peuvent rapidement perdre plus de liquide qu’ils ne réussissent à en ingérer.

Il n’existe pas de traitement efficace de la gastro-entérite : mieux vaut prévenir. Un lavage des mains fréquent et minutieux sera votre meilleure défense et celle de vos enfants. Assurez-vous qu’ils se lavent les mains après chaque visite aux toilettes en utilisant de l’eau chaude et du savon et en frottant durant au moins dix secondes. Évitez de partager les ustensiles de table ainsi que les serviettes de bain. Si quelqu’un de votre entourage est malade, évitez tout contact, si possible. En voyage, la nourriture et l’eau peuvent être d’importantes sources de contamination. Pour vous protéger, buvez de l’eau embouteillée, avec laquelle vous vous brosserez les dents, évitez les glaçons qui peuvent avoir été fabriqués à partir d’eau contaminée, les fruits et légumes crus, ainsi que la viande et le poisson insuffisamment cuits.

Si malgré tout vous attrapez une gastro-entérite, voici quelques trucs qui vous aideront à vous remettre sur pied plus rapidement :
- Ne mangez pas et ne buvez pas durant quelques heures après les vomissements, jusqu’à ce que votre estomac se soit apaisé.
- Recommencez à vous hydrater en suçant des cubes de glace ou en buvant de petites gorgées de liquide. Choisissez idéalement des solutions de réhydratation vendues en pharmacie car elles contiennent la bonne quantité de sels et de minéraux. Si vous n’en avez pas, des boissons sportives non caféinées, des sodas clairs dégazéifiés ou des bouillons peuvent être de bonnes alternatives car ces liquides vous fourniront de l’eau, des sels, des minéraux et de l’énergie pour mieux récupérer. Il est important de boire dès que l’estomac le supporte. Les adultes affectés devraient essayer de boire entre huit et 16 verres de liquide chaque jour en prenant fréquemment de petites gorgées.
- Recommencez graduellement à manger des aliments faciles à digérer comme les bananes, le riz, le pain et les pommes de terre.
- Évitez les produits laitiers, la caféine, l’alcool, la nicotine, les aliments très riches ou épicés jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux.
- Reposez-vous!

Toute personne devrait consulter un médecin lorsque sa fièvre dépasse 38,5°C, que les vomissements durent plus de deux ou trois jours, que les diarrhées deviennent sanguinolentes, que des signes de déshydratation apparaissent (production d’urine faible ou inexistante, soif excessive, bouche et peau sèches, faiblesse marquée ou vertiges) ou qu’elle devient confuse ou inhabituellement somnolente. Chez les très jeunes enfants, il faut être particulièrement vigilant pour discerner les signes de la déshydratation. Elle se remarque chez eux par l’absence de couche mouillée depuis plus de trois heures et des urines plus foncées que d’habitude, des pleurs sans larmes et une léthargie. En cas de doute, consultez un médecin.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.