Le condom, toujours aussi « in »;

L’amour est aveugle… Lorsqu’on aime, on a tendance qu’à ne voir qu’un seul côté de la médaille. Ainsi, les nouveaux amoureux ont souvent tendance à faire confiance à leur partenaire quand vient le temps de s’inquiéter du risque d’infection transmise sexuellement (ITS).

L’amour est aveugle… Lorsqu’on aime, on a tendance qu’à ne voir qu’un seul côté de la médaille. Ainsi, les nouveaux amoureux ont souvent tendance à faire confiance à leur partenaire quand vient le temps de s’inquiéter du risque d’infection transmise sexuellement (ITS). Une étude menée dans une clinique d’ITS auprès de plus de 300 personnes a toutefois permis de constater que cette appréciation de la santé sexuelle du partenaire s’appuie souvent sur des mesures subjectives, telles que les circonstances de la rencontre, le niveau d’éducation ou la perception du niveau d’intelligence de la personne aimée.

Ces trouvailles suggèrent que, même avant que des tests d’HIV et d’ITS soient effectués, nombreux sont ceux qui considèrent qu’ils « connaissent suffisamment »; leur partenaire. Par exemple, 70 % des personnes interrogées ont affirmé qu’elles considéreraient probablement leur partenaire comme sans risque s’il (ou elle) est généralement digne de confiance. La réalité ne colle malheureusement pas toujours à nos perceptions. Ainsi, les deux partenaires d’un couple stable devraient subir des tests de dépistage des ITS avant de cesser l’usage du condom. En effet, les symptômes d’une ITS sont souvent absents ou peu incommodants et la personne peut ignorer qu’elle en est porteuse. Par ailleurs, des tests de dépistages d’ITS réguliers sont de mises pour les personnes sexuellement actives ayant plusieurs partenaires.

Il ne faut pas oublier que cette recommandation ne s’applique pas qu’aux jeunes adultes, puisque les personnes plus âgées adoptent parfois elles aussi des comportements sexuels à risque. Une augmentation importante de la prévalence des ITS est en effet observé chez les personnes de plus de 45 ans. Même si une grossesse non désirée n’est généralement plus à craindre à cet âge, le risque de contracter une ITS, lui, demeure.

Ainsi, peu importe son âge, le condom est toujours de mise et l’abandon de son usage devrait toujours être basé sur des faits et non des perceptions. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de la santé.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.