L'adjectif cardiovasculaire est composé des termes « cardio » (qui vient du mot coeur) et « vasculaire » (qui réfère aux vaisseaux sanguins). On englobe donc dans les maladies cardiovasculaires tant les affections qui touchent le coeur que celles qui touchent les vaisseaux sanguins. Les maladies cardiovasculaires incluent l'angine (des douleurs à la poitrine), l'infarctus du myocarde (crise cardiaque) ou des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Les maladies du coeur

Tout ce qui affecte le coeur et l'empêche de fonctionner normalement fait partie des maladies du coeur. On groupe souvent ces maladies selon qu'elles sont congénitales (c'est-à-dire présentes à la naissance) ou acquises (c'est-à-dire attribuable à une autre condition)...

Parmi les maladies du coeur, on compte :

  • la cardiomyopathie : une maladie du muscle cardiaque;
  • l'insuffisance cardiaque congestive : fonctionnement insuffisant de la pompe cardiaque qui entraîne l'accumulation de liquide dans les poumons et ailleurs dans le corps;
  • les troubles des valves cardiaques : d'origine congénitale (p. ex. maladie d'Ebstein) ou acquise (p. ex. péricardite infectieuse);
  • la maladie du péricarde : une infection du péricarde, la membrane qui enveloppe le coeur tel un sac.

Les maladies des vaisseaux sanguins

La maladie la plus répandue dans le monde industrialisé, et aussi celle qui tue le plus de Canadiens, s'appelle maladie coronarienne (aussi appelée coronaropathie ou insuffisance coronarienne). Lorsque les gens parlent de maladie cardiaque, ils font généralement référence aux maladies coronariennes.

Il existe d'autres maladies des vaisseaux sanguins, dont :

  • les anévrismes;
  • l'hypertension (haute pression);
  • les varices;
  • la vascularite;
  • l'insuffisance veineuse;
  • la thrombose veineuse.

Symptômes

Certaines personnes qui souffrent de maladies cardiovasculaires ne sont pas conscientes de leur état, surtout au début de la maladie. Cependant, la plupart des gens ont des indices.

Voici une liste de symptômes couramment associés aux maladies cardiovasculaires :

  • douleur à la poitrine (légère à constrictive);
  • essoufflement, surtout à l'effort ou lorsqu'étendu;
  • faiblesse, fatigue;
  • palpitations cardiaques;
  • désorientation, sensation de tête légère;
  • impression d'évanouissement, évanouissement;
  • sommeil troublé;
  • enflure des chevilles;
  • sensation de vibration ou de battement très distinct au coeur.

Certaines femmes présentent des symptômes différents des hommes, dont un inconfort semblable à celui causé par une indigestion, de la nausée et des douleurs au dos.

Causes

La plupart des maladies cardiovasculaires acquises sont attribuables à l'athérosclérose. Cette condition apparaît lorsque de la plaque composée de cholestérol s'accumule et cause un rétrécissement des artères, ce qui ralentit la circulation sanguine vers le coeur.

Diagnostic

Si vous pensez souffrir d'une maladie cardiovasculaire, consultez votre médecin le plus rapidement possible. En plus d'établir votre histoire médicale complète et de faire un examen physique, votre médecin vous fera probablement aussi subir d'autres examens. Parmi les examens diagnostics, on compte les épreuves sanguines, l'électrocardiogramme (ECG), l'échocardiogramme (une échographie du coeur), les radiographies pulmonaires, les épreuves d'effort (sur un tapis roulant) et les tests de médecine nucléaire (ventriculographie isotopique) qui utilisent un matériau radioactif injecté dans les veines pour déterminer comment fonctionne le coeur. Le moniteur Holter est un autre test diagnostic utile : il s'agit d'un petit électrocardiographe de la taille d'un livre de poche. On le porte pendant 24 heures, pendant qu'on vaque à nos activités habituelles, pour qu'il enregistre l'activité de notre coeur.

Lorsqu'un diagnostic de maladie cardiovasculaire est posé, il n'est pas rare que la personne présente plus d'un problème. En effet, le problème cardiaque principal entraîne souvent d'autres problèmes, qui ont un effet aggravant les uns sur les autres. C'est le cas de l'hypertension qui peut mener à la coronaropathie, à l'insuffisance cardiaque congestive, à la crise cardiaque, aux AVC et qui peut endommager d'autres organes vitaux comme les reins et les yeux. Un diagnostic précoce de maladies cardiovasculaires permet donc d'instaurer un traitement avant que d'autres maladies n'apparaissent.

Facteurs de risques

Certains facteurs vous rendent plus à risque de développer une maladie cardiaque. Parmi ces facteurs, certains peuvent être modifiés et d'autres non :

Facteurs modifiables

  • tabagisme;
  • surpoids;
  • sédentarité;
  • cholestérol élevé ou lipides (gras) sanguins anormaux
  • hypertension (haute pression);
  • diabète.

Facteurs non modifiables

  • sexe masculin; jusqu'à l'âge de 50 ans, les hommes sont plus à risque que les femmes de souffrir d'une maladie cardiaque. Le risque de la femme triple cependant lorsqu'elle atteint la ménopause;
  • antécédents familiaux de maladie cardiaque;
  • âge supérieur à 50 ans.

Traitement

Les médecins disposent aujourd'hui d'un large éventail de médicaments pour traiter les maladies cardiovasculaires. Il existe aussi d'autres options thérapeutiques de type chirurgical tels l'angioplastie, les pontages, le remplacement valvulaire, l'installation d'un stimulateur cardiaque et la greffe du coeur.

La modification de certaines habitudes de vie constitue cependant l'aspect le plus important de la prise en charge des maladies cardiovasculaires. Et vous êtes les seuls à pouvoir le faire. Les habitudes les plus importantes à changer ont trait à l'alimentation et à l'activité physique. Demandez à votre médecin qu'il vous aide à établir un plan réaliste qui vous permettra d'être en santé. Ce dernier pourrait vous adresser à une nutritionniste ou à une diététiste pour que vous obteniez des conseils sur les aliments à privilégier et à éviter. Plusieurs centres de santé communautaire offrent des programmes d'activité physique ayant pour but d'aider les gens aux prises avec des problèmes cardiaques. Ils offrent parfois les services de groupes d'entraide qui peuvent vous aider à assumer les limites que la maladie cardiovasculaire vous impose.

Prévention

Vous pouvez réduire votre risque de maladie cardiovasculaire en :

  • maintenant un poids santé grâce à une alimentation faible en gras et riche en fruits et légumes;
  • étant actif physiquement (au moins 30 minutes d'activité physique chaque jour);
  • évitant de fumer et de s'exposer à la fumée secondaire;
  • maintenant une bonne maîtrise de votre diabète (s'il y a lieu) par la prise de médicaments et une alimentation adaptée;
  • s'assurant que vos taux de cholestérol et autres lipides sanguins demeurent dans les limites acceptables et en évitant les gras saturés;
  • maintenant une bonne maîtrise de votre pression sanguine (ne la laissez pas monter trop haut!);
  • consommant de l'alcool avec modération (ou pas du tout);
  • visitant votre médecin régulièrement pour évaluer votre risque de maladie cardiovasculaire.

Le saviez-vous...

  • Les maladies cardiovasculaires causent la mort d'une femme nord-américaine chaque minute - soit environ un demi-million de décès chaque année. (Malgré cela, selon un sondage de l'American Heart Association, seulement 13 % des femmes considèrent les maladies cardiovasculaires comme leur plus grand risque en terme de santé.)
  • Le risque relatif de souffrir de maladie cardiovasculaire à cause de la sédentarité est le même que celui associé à l'hypertension, au tabagisme ou au cholestérol élevé.
  • Plus de 60 % des Canadiens sont considérés comme physiquement inactifs.
  • Les maladies cardiovasculaires sont la deuxième cause de décès (après les accidents) chez les enfants de moins de 15 ans.
  • La fumée n'est pas la seule à augmenter le risque de maladies cardiovasculaires quand on fume, la nicotine l'augmente aussi.
  • Environ 2 à 3 ans après avoir cessé de fumer, votre risque de maladies cardiovasculaires et d'accident vasculaire cérébral sera revenu au même niveau que celui d'une personne qui n'a jamais fumé.
  • Contrairement à la croyance populaire, l'hypertension (haute pression) n'est généralement pas causée par le stress ou l'anxiété. L'hypertension est une maladie qui cause une surcharge de travail à votre coeur. Faites vérifier votre pression sanguine régulièrement.

Pour plus d'informations ou pour obtenir du soutien :

Fondation des maladies du coeur du Canada

www.fmcoeur.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.