Les personnes qui ne souffrent pas de diabète devraient aussi surveiller leur taux de sucre dans le sang

Les diabétiques ne devraient pas être les seuls à s’inquiéter de leur taux de sucre.

Le lien entre un taux de sucre sanguin (glycémie) mal maîtrisé chez les diabétiques et une augmentation des risques de subir un accident cardiaque ou vasculaire est largement démontré. Il est cependant moins connu qu’une glycémie élevée serait aussi un facteur de risque pour les personnes qui ne souffrent pas de diabète. On sait depuis longtemps que le diabète augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Une étude récemment parue a tenté d’observer les conséquences de glycémies élevées chez les non-diabétiques. Les chercheurs ont suivi plus de 10 000 hommes et femmes durant six ans. Ils mesuraient le taux d’hémoglobine glyquée, un indicateur de l’état du taux de sucre dans le sang pour une longue période de temps. Ils ont observés une relation continue entre le taux de sucre dans le sang ainsi que les maladies cardiovasculaires et la mortalité. Plus la glycémie était mal maîtrisée, plus le risque de souffrir d’un accident cardiovasculaire était élevé. Selon l’étude, une augmentation de 1 % de l’hémoglobine glyquée est associée à une élévation de 25 % du risque de mortalité. En outre, 15 % des décès sont survenus parmi les 4 % de diabétiques ou de sujets présentant un niveau d’hémoglobine glyquée de 7 % ou plus. La plupart des décès (72 %) sont néanmoins survenus chez les personnes présentant une hémoglobine glyquée supérieure au taux optimal de 5 %. Cette augmentation du risque était indépendante des autres facteurs de risque classiques des maladies cardiovasculaires tels le tabagisme, l’hypertension, l’âge, le cholestérol et le poids. Même chez les personnes ne souffrant pas de diabète, un taux d’hémoglobine glyquée élevé pourrait signifier un accroissement des risques de maladies cardiovasculaires. Cette nouvelle donnée pourrait être très utile afin identifier les gens qui bénéficieraient le plus de mesures préventives. Nous avons appris d’études antérieures que des changements aux habitudes de vie, tels une pratique régulière d’activité physique et une perte de poids, peuvent réduire le taux de sucre sanguin et prévenir le diabète chez les personnes à risque. Pour combattre les glycémies élevées, quelques bonnes habitudes sauront vous aider. Il est recommandé de faire 30 minutes d’exercice quotidiennement. Une élévation, même légère, de votre pratique d’activité physique aura également des effets bénéfiques globaux sur votre organisme. Une alimentation équilibrée permettra aussi de maintenir un poids santé et ainsi de prévenir diverses maladies. Diminuez votre consommation de matières grasses, d’aliments préparés riches en sucre ou en sel mais choisissez des aliments riches en fibres. Le Guide alimentaire canadien demeure la référence pour une alimentation saine et savoureuse.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.