Succursale suggérée
2409, Route Du Fleuve, Les Eboulements, QC

La fasciite plantaire et l'épine de Lenoir

Le fascia plantaire est une membrane fibreuse qui va du talon jusqu'à la base des orteils et sert à supporter la voûte plantaire. Il arrive que le fascia enfle et devienne douloureux. C'est ce qu'on appelle la fasciite plantaire.

Lorsque la fasciite plantaire devient chronique, c'est-à-dire que le problème persiste pendant un certain temps, il est possible qu'elle s'accompagne d'une épine de Lenoir. L'épine de Lenoir est une petite pointe osseuse qui se forme sous le pied, à l'endroit où le fascia rejoint le talon.

La fasciite plantaire, avec ou sans épine de Lenoir, entraîne de la douleur au talon. La douleur est plus intense le matin ou après une longue période d'inactivité et tend à diminuer durant la journée. Il arrive que la pratique de certaines activités physiques ravive la douleur.

Causes et facteurs aggravants

La fasciite plantaire et l'épine de Lenoir sont généralement causées par un excès de charge sur le pied. Ainsi, les principaux facteurs de risque sont :

  • les sports (p. ex. course, tennis, danse aérobique);
  • marcher ou demeurer longtemps debout sur des surfaces dures;
  • une blessure au pied, comme une chute sur les talons;
  • les pieds plats ou les pieds creux;
  • le surplus de poids ou un gain de poids rapide (p. ex. grossesse);
  • des chaussures inadéquates, sans soutien ou mal ajustées, ainsi que des talons hauts.

Traitement

Pour calmer la douleur et faciliter la guérison, il est recommandé de :

  • reposer les pieds;
  • cesser pour un temps l'activité en cause;
  • éviter de marcher pieds nus;
  • porter des chaussures offrant du support à la voûte plantaire et au talon;
  • utiliser une orthèse, que ce soit une semelle ou une talonnette coussinée, pour amortir l'impact et rehausser le talon;
  • masser les pieds avant de faire de l'activité physique;
  • appliquer du froid sur le talon durant une vingtaine de minutes, quatre fois par jour;
  • faire des exercices d'étirements du pied et du mollet.

Vous pouvez aussi soulager la douleur avec de l'acétaminophène (p. ex. Tylenol) ou avec des anti-inflammatoires comme l'ibuprofène (p. ex. Advil ou Motrin). Pour le choix du produit qui vous convient le mieux, consultez votre professionnel(le) de la santé.

Lorsque ces mesures ne sont pas suffisantes, il est possible de recevoir des injections de cortisone aux pieds. Dans les rares cas qui ne répondent à aucun traitement ou qui sont plus graves, la chirurgie peut être envisagée.

Quand consulter

Consultez votre professionnel(le) de la santé (p. ex. podiatre) si les mesures recommandées ne parviennent pas à soulager vos douleurs.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.