Médicaments - Le travail du pharmacien, plus que seulement compter des pilules

À travers les âges, les tâches attitrées aux pharmaciens n’ont cessé d’évoluer pour s’adapter aux particularités de l’époque. La pharmacie moderne, c’est beaucoup plus que compter des pilules!

À travers les âges, les tâches attitrées aux pharmaciens n’ont cessé d’évoluer pour s’adapter aux particularités de l’époque. La pharmacie moderne, c’est beaucoup plus que compter des pilules!

Un peu d’histoire

C’est en Mésopotamie que furent retrouvées les plus anciennes traces de pratique de la pharmacie : la première prescription gravée sur des tablettes d’argile vieilles de 4600 ans. Les Sages y avaient décrit des maladies, la préparation des remèdes et la description des incantations appropriées pour accélérer la guérison.

On sait que les Égyptiens pratiquaient la pharmacie 2900 ans avant notre ère et qu’ils disposaient de connaissances remarquables. Dans un document datant de 1500 ans av. J. C. et qui contient 800 prescriptions, on mentionne quelques 700 produits médicinaux, certains encore employés dans la pharmacopée moderne. Plusieurs autres peuples, dont les Chinois, les Amérindiens et les Arabes, détenaient des connaissances approfondies des propriétés de plusieurs herbes.

Ce n’est qu’au Moyen Âge que les rôles de médecin et de pharmacien se sont différenciés. Les Arabes, utilisant les connaissances gréco-romaines, ont fondé les premières officines privées à Bagdad (Irak) vers la fin du 8e siècle. Avec les échanges commerciaux, leur modèle d’apothicaire a ensuite conquis l’Europe de l’Ouest.

En 1178, le mot apothicaire est pour la première fois retrouvé dans les registres français, suivi par l’ouverture, 45 ans plus tard, de la première pharmacie en Allemagne. En 1240, l’empereur allemand Frédéric II, influencé par les Arabes, publiait un édit séparant complètement la pratique de la médecine et de la pharmacie, marquant du coup le début de l’essor de la pharmacie. L’empereur allemand exigea que les remèdes soient préparés de façon fiable par des spécialistes qualifiés et que la qualité soit uniforme et appropriée afin d’assurer la santé de la population.

En 1617, Louis Hébert, un apothicaire de Paris, vint s’établir définitivement à Québec avec sa famille. Le premier colon de la Nouvelle-France était donc pharmacien! Soucieux de la santé de ses pairs, il cultivait de nombreuses plantes indigènes que lui apportaient les Amérindiens.

Encore de nos jours, le pharmacien est le seul professionnel autorisé à vendre des médicaments, à l’exception de quelques produits dits « de vente libre »; que l’on peut aussi retrouver dans d’autres commerces. De spécialiste de la composition et de la préparation des médicaments, le pharmacien est maintenant le spécialiste des effets du médicament sur l’organisme et des interactions possibles entre les substances.

Ce que le pharmacien communautaire peut vous offrir

Le pharmacien oeuvrant dans la communauté est un professionnel de la santé compétent et disponible. Le pharmacien est facilement accessible pour vous aider à traiter un problème de santé bénin. Il est un intervenant de première ligne car il peut vous offrir conseils et médicaments disponibles en vente libre.

Vous avez des questions sur les habitudes de vie? Vous êtes perdus devant l’abondance de médicaments disponibles en vente libre? Vous croyez souffrir d’effets indésirables attribuables à votre médication? Parlez-en à votre pharmacien! Que votre question vous semble anodine ou très complexe, le pharmacien dispose des connaissances et des outils nécessaires pour vous conseiller. Si le problème dépasse son champ de compétences, il vous référera au besoin à un autre professionnel de la santé. Vous pouvez le rencontrer spontanément, mais il est aussi souvent possible de prendre un rendez-vous avec lui si vous le désirez.

Le pharmacien peut aussi vous aider à déterminer quels médicaments et accessoires vous devriez avoir sous la main à la maison ainsi que leur mode de conservation en fonction de vos besoins. Vous partez en voyage? La trousse d’urgence est un élément essentiel à emporter avec soi. Pour ne rien oublier de même qu’avoir les éléments essentiels selon votre profil de santé et vos activités, mieux vaut obtenir les recommandations de son pharmacien.

Pour bien pouvoir vous conseiller et vous aider, le pharmacien doit connaître votre profil de santé. Il pose donc des questions sur vos antécédents, votre situation, vos symptômes, vos habitudes de vie et votre prise de médicaments sur ordonnance et en vente libre. Répondez avec le plus de précision et de franchise possible, sans quoi il ne pourra pas faire des recommandations vraiment adaptées à votre état. Comme tous les professionnels de la santé, les pharmaciens sont tenus à la confidentialité à propos de toute information concernant un client.

Le médecin et le pharmacien travaillent en collaboration pour vous offrir les meilleurs traitements possibles. Les médecins contactent souvent les pharmaciens pour des questions concernant les médicaments, tandis que les pharmaciens n’hésiteront pas à téléphoner au médecin pour lui signaler un doute ou une interrogation concernant la pharmacothérapie de leurs patients. Le pharmacien doit aussi informer le médecin traitant des effets indésirables et des problèmes que le patient rencontre avec sa médication.

La communication entre ces deux professionnels est importante pour assurer la thérapie médicamenteuse la plus appropriée aux besoins des patients. Pour vous assurer de bénéficier des meilleurs soins possibles, assurez-vous de bien comprendre votre traitement, d’avertir le pharmacien d’un changement dans votre état de santé ou d’un effet indésirable possiblement attribuable à vos médicaments. Au besoin, le médecin et le pharmacien ajusteront alors votre thérapie médicamenteuse pour améliorer votre bien-être.

Vous devez désormais prendre plusieurs médicaments à différents moments de la journée et il vous est difficile de gérer adéquatement cette situation? Le personnel de la pharmacie peut classer vos médicaments dans un pilulier, soit un boîtier séparé en cases pour les prises de médicaments du matin, du midi, du souper et du coucher de chacun des jours de la semaine. Ce dispositif simplifie grandement la prise de médicaments et peut vous éviter d’en oublier.

Après le ménage de votre petite pharmacie à la maison, vous avez découvert plusieurs médicaments périmés? Rapportez-les à votre pharmacie où l’on en disposera de façon sécuritaire et respectueuse de l’environnement. On ne doit jamais jeter des médicaments à la poubelle ou dans les toilettes.

Les autres milieux de pratique de la pharmacie

Plusieurs pharmaciens travaillent aussi dans les hôpitaux. Bien qu’ils assurent toujours l’approvisionnement, la gestion et la distribution des médicaments, leur rôle s’est grandement modifié au cours des dernières années. Ils font maintenant partie intégrante de plusieurs équipes soignantes, gèrent des cliniques de suivi des patients atteints de diverses maladies (p. ex. asthme, maladie pulmonaire obstructive chronique, diabète, hypertension, cholestérol, insuffisance cardiaque, anticoagulothérapie, antibiothérapie) et participent à la formation d’autres professionnels de la santé.

Quelques pharmaciens travaillent au sein du gouvernement où ils collaborent entre autres à l’approbation de nouveaux médicaments et à la gestion des régimes publics d’assurance-médicaments et d’assurance-maladie.

Des pharmaciens sont également indispensables dans l’industrie pharmaceutique où leurs rôles sont tout aussi diversifiés : recherche pour la mise au point de nouveaux médicaments, études cliniques, élaboration du dossier réglementaire, information médicale.

Perspectives

Au cours des prochaines années, le pharmacien communautaire sera amené à jouer un rôle plus actif dans le suivi et l’ajustement des pharmacothérapies. Selon leurs intérêts et compétences, des pharmaciens innoveront en équipe avec d’autres professionnels de la santé pour offrir divers services spécialisés comme des cliniques de perfusion, d’anticoagulothérapie, de diabète, etc.

Le pharmacien est donc un professionnel de la santé disponible et accessible. Profitez de ses compétences! Afin qu’il vous conseille au meilleur de ses capacités, donnez-lui l’information juste sur vos habitudes de vie, vos antécédents médicaux et la prise de tout médicament ou remède alternatif. N’hésitez pas à prendre en note le nom de « votre »; pharmacien et contactez-le si vous avez des questions. En connaissant vos besoins, il pourra mieux vous épauler.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.