Santé dentaire : Profiter des sucreries, tout en évitant les caries !

On ne peut pas nier qu’une petite gâterie de temps à autre fait du bien au moral, mais il ne faut pas oublier que les caries dentaires sont principalement dues aux excès de sucre. En effet, chaque Canadien consomme en moyenne 40 kg de sucre par année; on peut ainsi aisément comprendre qu’une hygiène buccale adéquate constitue la clé de la prévention de l’apparition des caries dentaires. Mais au fait, qu’est-ce qu’une carie dentaire, exactement ?

On ne peut pas nier qu’une petite gâterie de temps à autre fait du bien au moral, mais il ne faut pas oublier que les caries dentaires sont principalement dues aux excès de sucre. En effet, chaque Canadien consomme en moyenne 40 kg de sucre par année; on peut ainsi aisément comprendre qu’une hygiène buccale adéquate constitue la clé de la prévention de l’apparition des caries dentaires. Mais au fait, qu’est-ce qu’une carie dentaire, exactement ?

La carie en bref !

Rappelons tout d’abord qu’une dent est formée de trois couches différentes, soit, de l’extérieur vers l’intérieur, l’émail, la dentine et, finalement, la pulpe. L’émail constitue la couche superficielle de la dent, c’est-à-dire celle qui se trouve en contact avec l’intérieur de la bouche, y compris les aliments ingérés. L’émail est suivi de la dentine, la partie qui forme la majorité de la masse de la dent. Finalement, on retrouve la pulpe dentaire, tout au centre, où se cachent les vaisseaux sanguins, les vaisseaux lymphatiques ainsi que les nerfs. Lors de l’apparition d’une carie, il y a destruction des trois parties de la dent. Cette destruction s’installe progressivement, de la surface (l’émail) vers le centre de la dent (la pulpe).

Au départ, la carie ne cause pas de douleur puis, lorsque cette dernière atteint la dentine (la couche centrale) et que les bactéries ont le champ libre pour atteindre la pulpe dentaire, la sensibilité de la dent augmente. On observe d’abord une sensibilité à la chaleur et au froid et, à mesure que la carie prend de l’expansion, la dent devient également sensible au sucre. Enfin, la carie est visible et se présente comme une tache brune ou noire sur la dent.

La genèse

Une carie dentaire peut être causée par divers facteurs tels que la plaque dentaire, l’hérédité et l’alimentation.

La plaque est un dépôt qui s’accumule sur la surface de la dent. Elle est en fait une pellicule invisible qui contient beaucoup de bactéries. La plaque durcit dans un délai de 24 à 36 heures et on observe une accumulation de ce dépôt à chaque jour. C’est aussi la plaque qui est principalement responsable des infections des gencives.

En ce qui concerne l’hérédité, on peut parler ici des antécédents familiaux en matière de carie. En effet, certaines personnes sont plus susceptibles de développer des caries, notamment en raison du pH de leur salive qui est naturellement plus acide, permettant aux bactéries de se multiplier davantage.

Finalement, l’alimentation joue elle aussi un grand rôle dans l’apparition des caries. L’absence de brossage ainsi que la consommation de sucre sont deux facteurs causant une diminution du pH buccal, ce qui favorise la prolifération des bactéries causant l’érosion de l’émail dentaire, qui est la première étape d’apparition d’une carie dentaire. Plus la consommation de sucre est chose courante, plus les dommages à l’émail s’intensifieront et atteindront progressivement les autres parties de la dent.

Si la carie n’est pas traitée, elle peut entraîner la destruction de la dent et même une infection de l’os où s’implante cette dernière, en raison de la pénétration des microbes.

Profiter des sucreries en évitant d’abîmer ses dents

Sur son site Internet, l’Association dentaire canadienne propose quelques suggestions pouvant aider à préserver nos dents tout en se sucrant le bec de temps à autre. En voici quelques uns :
- Mangez des bonbons aux repas plutôt que comme collation puisque la sécrétion de salive est nettement plus abondante à ce moment, ce qui permet de diluer et de nettoyer le sucre sur les dents.
- Évitez, de préférence, les caramels qui collent davantage à la paroi dentaire et qui sont ainsi plus difficiles à déloger.
- S’il vous est impossible de vous brosser les dents, rincez-vous la bouche avec de l’eau, mangez des aliments fibreux ou mâchez une gomme sans sucre.

Le nettoyage des dents : le meilleur moyen d’éviter les caries

Il n’existe aucun produit miracle pour éviter la carie. La clé d’un entretien buccal adéquat réside dans le nettoyage assidu des dents après chaque repas et au coucher. Un nettoyage complet comprend brossage, bien sûr, mais il importe de se rappeler que le passage de la soie dentaire entre chacune des dents est essentiel. En effet, sans la soie dentaire, plus de 30% de la surface dentaire n’est pas atteinte. Ainsi, cela constitue une méthode efficace de prévenir les maladies de la gencive et les caries. Le passage de la soie dentaire permet ainsi d’éviter la formation de la plaque dentaire en prévenant l’accumulation de nourriture entre les dents et, par conséquent, l’accumulation de bactéries. Il est à noter qu’en commençant l’utilisation de la soie dentaire, il arrive souvent que les gencives saignent. Dans la grande majorité des cas, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, et les saignements devraient cesser après quelques jours.

Un brossage dentaire complet devrait durer de 2 à 3 minutes et doit s’effectuer dans les minutes qui suivent le repas, car le laps de temps nécessaire à l’attaque des bactéries est court. Pour procéder à un brossage dentaire dans les règles de l’art, il est important de tenir sa brosse à un angle de 45° par rapport aux dents et de masser légèrement de haut en bas dans un mouvement rotatif. Assurez-vous d’avoir la bonne technique pour éviter d’engendrer le déchaussement de vos dents, c’est-à-dire la rétraction des gencives de la surface de la dent. Il est important de ne pas oublier les dernières molaires complètement à l’arrière de la bouche, même si celles-ci sont difficiles à atteindre. De plus, l’utilisation d’une brosse à dent adéquate facilite le brossage : choisissez une brosse à poils souples et arrondis. Finalement, il est important de changer sa brosse à dent à tous les trois mois, durée de vie maximale d’une brosse à dent.

Pour de plus amples détails sur le nettoyage, avec illustrations à l’appui, vous pouvez visiter le site Internet de l’Association dentaire canadienne : http://www.cda-adc.ca/ ou le site Internet de l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec : http://www.ohdq.com.

Mis à part le nettoyage régulier des dents, on conseille d’adopter une alimentation équilibrée, en évitant entre autres, les abus de sucreries. Il est également très important de procéder de temps à autre à un examen de ses gencives car ces dernières donnent de bonnes indications de la santé de la bouche et des dents. Surveillez l’apparition de rougeurs, d’enflure, de sensibilité ou de saignements lors du brossage ou du passage de la soie dentaire.

Le tabagisme constitue une des causes principales de la perte de ses dents; alors, avis aux fumeurs endurcis, il est dans votre intérêt de cesser de fumer !

Finalement, rappelons que des visites régulières chez le dentiste sont de mise, puisque ce professionnel de la santé est en mesure de détecter des anomalies qui sont difficiles à observer soi-même.

Soins spéciaux chez les enfants

Les enfants sont les plus susceptibles d’avoir des caries, il est ainsi primordial de s’assurer de leur donner des soins de qualité.

Rappelons tout d’abord que les jeunes enfants ne sont pas en mesure de prendre soin de leurs dents de façon adéquate. Leurs parents se doivent ainsi d’effectuer le nettoyage pour leur enfant et ce, avant même l’apparition de la première dent. Il suffit ainsi de frotter délicatement les gencives et les dents, s’il y en a, avec une brosse à dents pour bébé ou un linge humide.

Dès que votre enfant est mesure d’écrire son nom à la main, sachez qu’il est alors également capable de se brosser les dents correctement. Cependant, il importe de veiller à ce que celui-ci prenne l’habitude de se brosser les dents en douceur, dans le but d’éviter d’abîmer ses gencives. De plus, assurez-vous que ce dernier n’avale pas le dentifrice car il peut développer une fluorose dentaire, maladie causée par une intoxication chronique au fluor. En effet, prenez soin de ne pas mettre trop de dentifrice sur la brosse à dents de votre enfant. À l’apparition de la première dent, un soupçon de dentifrice est amplement suffisant. Lorsque votre enfant a atteint l’âge de 3 ans, une quantité équivalant à la grosseur d’un pois devrait être adéquate.

En dernier lieu, l’alimentation des enfants joue également un rôle primordial dans le maintien d’une dentition saine. Le sucre constitue ici aussi un facteur important d’apparition des caries. Il est évident que la quantité de sucre consommée et le temps de séjour dans la bouche sont directement reliés à la probabilité d’apparition des caries dans la bouche de votre enfant. Veillez ainsi à réduire la fréquence à laquelle votre enfant consomme du sucre et à choisir des aliments contenant le moins de sucre possible.

Par exemple, choisissez des jus de fruits sans sucre ajouté et faites-lui boire de l’eau entre les repas au lieu d’une boisson sucrée. Il est à noter que le sucre naturel est aussi dommageable que le sucre raffiné, c’est pourquoi la prudence est de mise car il s’agit ici d’une question de quantité et non de l’origine du sucre. De plus, méfiez-vous de certains médicaments liquides qui contiennent une bonne quantité de sucre, tels les sirops contre la toux. Afin d’effectuer le bon choix, n’hésitez pas à recourir aux conseils de votre pharmacien qui saura vous indiquer les médicaments ne contenant pas de sucre.

De bonnes habitudes pour conserver des dents en santé

En terminant, le secret de conservation d’une dentition saine réside dans un travail d’entretien quotidien de votre bouche. N'oubliez pas, les sucreries sont comme l'alcool : la modération a toujours meilleur goût!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.