Un sevrage à l’exercice

Unfortunately, this article is only available in French.

L’exercice, c’est une drogue! On sait depuis le début des années 1980 que le cerveau sécrète des endorphines lors de l’exercice physique. Ces hormones jouent notamment un rôle anti-douleur, relaxent et induisent, tout comme la morphine mais à une intensité moindre, un phénomène de dépendance. Ceci expliquerait partiellement pourquoi le sportif se sent forcé à effectuer régulièrement des efforts physiques : pour obtenir sa dose d’endorphines!

L’exercice, c’est une drogue! On sait depuis le début des années 1980 que le cerveau sécrète des endorphines lors de l’exercice physique. Ces hormones jouent notamment un rôle anti-douleur, relaxent et induisent, tout comme la morphine mais à une intensité moindre, un phénomène de dépendance. Ceci expliquerait partiellement pourquoi le sportif se sent forcé à effectuer régulièrement des efforts physiques : pour obtenir sa dose d’endorphines! Une nouvelle étude suggère d’ailleurs que les personnes faisant régulièrement de l’activité physique commencent à se sentir déprimées et fatiguées après une semaine seulement d’inactivité forcée. En outre, plus la personne est active, plus les pertes en terme de condition physique sont importantes, et plus les symptômes de mauvaise humeur sont prononcés.

Pour évaluer les effets de la privation de l’activité physique, une équipe de chercheurs a étudié 40 hommes et femmes qui s’entraînaient régulièrement au moins trois fois par semaine durant au moins 30 minutes, soit le temps minimum pour maintenir une bonne forme physique. On a demandé à la moitié d’entre eux de cesser la pratique de leurs activités physiques durant deux semaines, tandis que les autres pouvaient poursuivre leurs activités habituelles.

Bien que cette étude ait été d’une très courte durée et qu’elle comprenne très peu de volontaires, elle confirme en quelque sorte ce que l’on pensait. Il est bien démontré que l’activité physique offre de grands bienfaits pour améliorer l’humeur ainsi que pour diminuer la sensation de fatigue, l’irritabilité et le stress.

Ne vous privez surtout pas des joies de cette dépendance! Très rares sont les personnes qui ne peuvent bénéficier d’une dose régulière d’activité physique adaptée à leur condition personnelle. Les effets positifs de l’exercice sont très nombreux : renforcement des systèmes cardiovasculaire et respiratoire, des os et des muscles, maintien d’un poids santé, prévention et maîtrise de l’hypertension, amélioration de la qualité du sommeil et prévention de plusieurs types de cancer. L’exercice aiderait aussi à combattre la dépression en activant des messagers chimiques qui jouent un rôle primordial dans le maintien de l’équilibre psychologique.

Tentez de sortir la plupart des jours de la semaine pratiquer des activités telles la marche, le patin, la natation ou le soccer durant au moins 30 minutes. Vous profiterez alors du sentiment de bien-être, de relaxation et de soulagement de la douleur apportés par les endorphines.

The drugs and pharmaceutical services featured on the familiprix.com website are offered by pharmacists who own the affiliated pharmacies at Familiprix. The information contained on the familiprix.com site is for informational purposes only and does not in any way replace the advice and advice of your pharmacist or any other health professional. Always consult a health professional before taking or discontinuing medication or making any other decision. Familiprix inc. and the proprietary pharmacists affiliated with Familiprix do not engage in any way by making this information available on this website.