5 conseils pour bien surveiller votre glycémie

Si vous ou un de vos proches avez récemment reçu un diagnostic de diabète, votre médecin vous a peut-être demandé de faire l’autosurveillance de votre taux de sucre dans le sang (la glycémie). Pour cela, vous devrez mesurer vous-même votre glycémie à l’aide d’un appareil appelé lecteur de glycémie ou glucomètre.

Voici quelques conseils pour obtenir des résultats fiables de glycémie et les interpréter correctement.

1. Choisir le bon lecteur de glycémie

Au moment de choisir un appareil, il est bon de prendre le temps de comparer les caractéristiques des différents lecteurs offerts sur le marché afin de choisir celui qui répond le mieux à vos besoins.

Voici quelques éléments à considérer :

  • Taille de l’appareil
  • Facilité à manipuler l’appareil (p. ex. grosseur des boutons)
  • Facilité à lire les résultats (taille de l’affichage, écran éclairé)
  • Facilité de manipulation des accessoires (bandelettes, autopiqueur)
  • Synchronisation des données avec une application
  • Capacité de la mémoire, types d’analyse des résultats
  • Possibilité d’ajouter des notes explicatives

Ne vous fiez pas seulement aux fiches techniques. Prenez le temps de manipuler les appareils (demandez au pharmacien).

2. Mesurer la glycémie de la bonne façon

Pour obtenir un résultat fiable de glycémie, il faut suivre quelques règles simples, notamment :

  • insérer une nouvelle bandelette dans l’appareil;
  • préparer l’autopiqueur en insérant une nouvelle lancette;
  • se laver les mains avec du savon et de l’eau tiède puis bien les assécher;
  • à l’aide de l’autopiqueur, piquer le bout d’un doigt (sur le côté);
  • si nécessaire, faire une petite pression pour faire sortir une goutte de sang;
  • approcher la bandelette de la goutte de sang pour les mettre en contact;
  • attendre quelques secondes pour obtenir le résultat.

Si la glycémie est plus haute ou plus basse que l’intervalle visé, il est important de noter (dans le lecteur ou un carnet) tout ce qui pourrait expliquer ce résultat anormal, par exemple un rhume, le non-respect du plan alimentaire, un effort physique inhabituel, etc. Cette information est importante pour que le médecin puisse déterminer si les valeurs anormales nécessitent une modification au traitement ou sont le résultat d’un événement isolé.

3. Mesurer la glycémie au bon moment

Il est essentiel de respecter l’horaire des mesures de la glycémie établi par l’équipe médicale. Prendre les mesures à d’autres moments que ceux spécifiés peut donner des résultats qui ne seront pas représentatifs et donc inutiles.

Habituellement les [GA1] mesures de glycémie peuvent se faire avant les repas, deux heures après les repas, au coucher ou la nuit. Au besoin, vous pouvez aussi mesurer la glycémie hors de ces moments, par exemple si vous pensez faire de l’hypoglycémie (glycémie trop basse). 

Le suivi de la glycémie est généralement plus exigeant chez les personnes qui utilisent de l’insuline (tous les diabétiques de type 1 et certaines personnes atteintes de diabète de type 2) [GA2] que pour ceux et celles qui ne prennent que des antidiabétiques (par la bouche ou en injection). 

4. Connaître les valeurs normales et anormales de glycémie

Il est important de connaître vos valeurs cibles de glycémie afin d’identifier un résultat anormal et de prendre les mesures appropriées lorsque c’est nécessaire.

Valeurs normales pour la majorité des adultes :

  • glycémie mesurée à jeun ou tout de suite avant un repas : entre 4,0 et 7,0 mmol/L
  • glycémie mesurée 2 heures après un repas : entre 5,0 et 10,0 mmol/L

On peut parfois viser des valeurs de glycémie différentes, notamment chez les enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées ou très malades. Il faut donc s’assurer de suivre les recommandations du médecin.

Valeur trop basse – l’hypoglycémie

Lorsqu’une glycémie est trop basse (inférieure à 4,0 mmol/L ou la valeur spécifiée par le médecin), il faut la corriger rapidement, car elle peut mener à de graves complications. Il faut alors suivre à la lettre le protocole remis par l’équipe médicale ou , selon la gravité de la situation, contacter Info-Santé ou le 911...

Valeur trop élevée – l’hyperglycémie

En cas d’hyperglycémie, la marche à suivre dépend de plusieurs facteurs, notamment desa sévérité , de sa cause et du type de diabète. Les personnes diabétiques de type 1 ont généralement un protocole qui leur permet d’ajuster leurs doses d’insuline. Pour les autres, il faut parler au médecin ou au pharmacien si la glycémie a tendance à être un peu trop élevée. Par contre, si la glycémie est très élevée et s’accompagne de symptômes comme de la déshydratation (p. ex. yeux cernés, urine foncée, bouche sèche), de l’agitation ou de la confusion, de la fièvre (pendant plus de 48 h), des vomissements ou de la diarrhée, il faut obtenir rapidement des soins médicaux.

5. Profiter de la technologie

L’application Mon Diabète est conçue pour faciliter le suivi au quotidien de tous les aspects du diabète, y compris votre glycémie. Essayez-la!    

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.