Cholestérol : ne laissez pas vos artères s’engluer

Le cholestérol est souvent présenté comme un ennemi de la santé. Cette substance cireuse est pourtant essentielle à l’organisme : elle contribue à la construction de toutes les cellules du corps en plus de jouer un rôle majeur dans plusieurs réactions métaboliques. L’ennui, c’est qu’un surplus de cholestérol peut avoir de graves conséquences. Par ailleurs, le mode de vie occidental, avec son alimentation très riche et sa sédentarité généralisée, comporte les conditions idéales pour souffrir de trouble du cholestérol. 


Le cholestérol est souvent présenté comme un ennemi de la santé. Cette substance cireuse est pourtant essentielle à l’organisme : elle contribue à la construction de toutes les cellules du corps en plus de jouer un rôle majeur dans plusieurs réactions métaboliques. L’ennui, c’est qu’un surplus de cholestérol peut avoir de graves conséquences. Par ailleurs, le mode de vie occidental, avec son alimentation très riche et sa sédentarité généralisée, comporte les conditions idéales pour souffrir de trouble du cholestérol.

Qui sont les lipides sanguins?  Le sang est composé de plusieurs substances parmi lesquelles certaines matières graisseuses, aussi appelées lipides. Les principales matières graisseuses du sang sont les triglycérides et le cholestérol. Les dyslipidémies sont une expression générique qui inclut les troubles causées par un surplus de cholestérol LDL ou de triglycérides, un manque de cholestérol HDL ou une association de ces anomalies. 

Cholestérol total Le cholestérol total correspond à l’ensemble des formes de cholestérol mesurées sans faire de distinction entre elles. On l’utilise pour calculer un rapport, appelé rapport cholestérol total : C-HDL. Ce rapport est utile pour évaluer le risque de maladie cardiovasculaire.

Cholestérol LDL Le cholestérol-LDL (low-density lipoprotein) est souvent appelé « mauvais »; cholestérol car, si trop abondant, il a tendance à se déposer dans les parois des vaisseaux sanguins et contribue à les rendre plus étroits et plus durs, un phénomène appelé artériosclérose.

Cholestérol HDL Le cholestérol-HDL (high-density lipoprotein), aussi nommé « bon »; cholestérol, est composé de petites particules très denses qui agissent en éboueurs en rapportant vers le foie les excès de « mauvais »; cholestérol sanguin.

Triglycérides Les triglycérides sont une autre sorte de matières graisseuses qu’on retrouve dans le sang et qui semble aussi contribuer à l’artériosclérose. Leur rôle dans cette maladie est toutefois mal défini.

Pourquoi se préoccupe-t-on des lipides sanguins? Les personnes qui présentent un surplus de cholestérol ou de triglycérides dans le sang ne présentent aucun symptôme. Un test sanguin est la seule façon de le détecter. Pourquoi s’en préoccuper alors? Du cholestérol-LDL trop élevé, du cholestérol-HDL trop bas ou un rapport cholestérol total:HDL trop élevé sont associés à un risque plus élevé de souffrir de plusieurs maladies cardiovasculaires.

Un surplus de cholestérol LDL se dépose dans les vaisseaux sanguins et provoque notamment leur rétrécissement et leur durcissement. Lorsque le passage du sang est grandement entravé, les personnes peuvent ressentir des symptômes comme des douleurs à la poitrine. Si un morceau de la plaque de cholestérol tapissant la paroi d’un vaisseau se détache, cela peut même causer un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. Ces événements peuvent évidemment être lourds de conséquences et affecter la qualité de vie à long terme. Un surplus de cholestérol dans les vaisseaux des jambes peut quant à lui entraîner de la douleur à l’effort.

Fumer, être obèse ou sédentaire, mal s’alimenter, souffrir d’hypertension, de diabète, avoir un membre de sa famille qui a souffert de maladies cardiovasculaires avant l’âge de 55 ans, sont d’autres facteurs de risque importants de souffrir de maladies cardiovasculaires. Plus une personne présente de facteurs de risque, plus son risque de souffrir de maladie cardiovasculaire est élevé.

Comment abaisse-t-on les lipides sanguins? Les habitudes de vie peuvent avoir un impact important sur le taux de cholestérol et ainsi contribuer à prévenir les complications liées à des taux trop élevés. Voici quelques bonnes habitudes à adopter pour diminuer le cholestérol-LDL et d’augmenter le cholestérol-HDL.

  • Atteindre un poids santé. Le surplus de poids diminue le taux de cholestérol HDL. La bonne nouvelle est que pour chaque kilo perdu (environ 2 lbs), le taux de cholestérol-HDL peut augmenter de 0,01 mmol/L. Ce chiffre peut paraître petit, mais il est très significatif pour votre santé.
  • Bouger davantage. L’activité physique régulière, soit au moins 30 minutes la plupart des jours de la semaine, peut augmenter le cholestérol-HDL de 5 % chez des adultes. Les exercices à favoriser sont ceux qui augmentent votre rythme cardiaque comme la marche, la natation, la course, le ski de fond, la raquette ou le vélo.
  • Choisir des gras plus sains. Une saine alimentation inclut une certaine quantité de matières grasses, mais toutes les matières grasses ne sont pas équivalentes. Ainsi, On recommande d’éviter le plus possible les gras saturés, provenant principalement de la viande et des produits laitiers faits de lait entier. Il faut leur préférer les gras mono- et polyinsaturés, comme les huiles d’olive et de canola, qui contribueraient à augmenter le cholestérol-HDL et auraient aussi des propriétés anti-inflammatoires. D’autre part, manger régulièrement des noix, du poisson et autres aliments contenant des gras oméga-3 pourrait améliorer le rapport entre le cholestérol LDL et HDL.
  • Limiter l’apport en cholestérol alimentaire à un maximum de 300 mg par jour ou 200 mg si vous souffrez de maladie cardiovasculaire. Les sources les plus concentrées de cholestérol incluent la viande rouge, les jaunes d’oeufs et les produits de lait entier. Préférez ainsi les pièces de viande plus maigres ou les produits de lait écrémé.
  • Choisir des produits de grains entiers comme les pâtes de blé entier, des pains et du riz brun qui contribueraient à améliorer le bilan du cholestérol sanguin. Les flocons d’avoine et de blé sont d’autres bons choix.
  • Consommer des fruits et des légumes en abondance. Variez les couleurs et leur utilisation : en plus d’être délicieux, leurs bienfaits pour la santé sont multiples.
  • Boire de l’alcool avec modération. Une consommation modérée d’alcool a été associée à une augmentation du taux de cholestérol-HDL. Un maximum d’un verre par jour pour les femmes et de deux par jour pour les hommes est toutefois recommandé, sans quoi cet effet bénéfique serait annulé.
  • Cesser de fumer. Le tabagisme abaisse le cholestérol-HDL et augmente la tendance du sang à coaguler, ce qui accroît dramatiquement le risque de souffrir d’infarctus.

Parfois, de saines habitudes de vie ne suffisent pas à atteindre un taux optimal de lipides sanguins. Dans ces cas, le médecin peut prescrire un médicament pour corriger abaisser leurs niveaux à une valeur acceptable. À long terme, ces médicaments peuvent grandement diminuer le risque de souffrir de problèmes cardiaques.

Il est très important de comprendre que ces médicaments travaillent silencieusement, sans que vous n’en ayez conscience. Pour visualiser leur effet, prenez l’habitude de demander à votre médecin les résultats de votre prise de sang. Sachez aussi que les troubles du cholestérol sont des problèmes chroniques qu’on ne peut pas « guérir »; mais simplement « maîtriser »;. Pour cette raison, il est essentiel de poursuivre le traitement, même lorsque vos taux sanguins reviennent à la normale. Si vous arrêtez votre médicament, vous reviendrez rapidement à la case départ…

Si votre bilan sanguin a révélé un problème de cholestérol, ne le prenez pas à la légère! Vous n’avez peut-être pas de symptômes, mais le cholestérol endommage vos artères un peu plus chaque jour. Prenez votre santé en main dès aujourd’hui pour réduire votre risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral plus tard!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.