L’alimentation améliore (vraiment) le taux de cholestérol

Bien des professionnels de la santé recommandent de bien manger et de s’adonner régulièrement à la pratique d’activité physique, notamment dans le but de maîtriser le cholestérol. Or, peu de recherche a été effectuée pour étudier l’effet de l’alimentation sur le cholestérol chez les adultes plus âgés.

Bien des professionnels de la santé recommandent de bien manger et de s’adonner régulièrement à la pratique d’activité physique, notamment dans le but de maîtriser le cholestérol. Or, peu de recherche a été effectuée pour étudier l’effet de l’alimentation sur le cholestérol chez les adultes plus âgés.

Une nouvelle étude australienne a porté sur les bienfaits des changements d’apport alimentaires en gras chez 900 Australiens âgés de 49 ans et plus qui ont été suivis durant dix ans. Au début de l’étude, 5 % des participants prenaient un médicament pour abaisser le cholestérol, habituellement une statine. Une décennie plus tard, c’est 25 % des participants qui en recevaient un.

L’étude a permis d’observer que les personnes qui coupaient leur apport en beurre et autres gras saturés abaissaient leur taux de cholestérol total, peu importe s’ils prenaient un médicament pour le cholestérol ou non. Parallèlement, le taux de cholestérol-HDL (le « bon »; cholestérol) a grimpé quand les participants consommaient davantage de poissons et d’acides gras oméga-3, un type de gras insaturé retrouvé principalement dans des poissons gras comme le saumon et le maquereau. Le taux de triglycérides sanguins (une autre forme de gras pouvant être nuisible) a aussi connu une diminution chez ceux qui ont inclus davantage d’oméga-3 dans leur alimentation. L’amélioration des habitudes alimentaires s’est révélé bénéfique tant pour ceux qui prenaient un médicament contre le cholestérol que pour ceux qui n’en prenaient pas.

Les bienfaits d’une saine alimentation ne sont pas que cardiovasculaires : la prise d’oméga-3 pourrait aussi contribuer à prévenir notamment la démence et la perte de vision liée à l’âge.

Ainsi, prendre les médicaments prescrits, lorsque nécessaire, c’est bien, mais modifier en plus ses habitudes de vie, c’est encore mieux. Pour améliorer son profil de lipides sanguins, on recommande de remplacer les gras trans et les gras saturés (notamment présents dans le beurre, les produits laitiers et la viande) par des gras insaturés (comme l’huile de canola et l’huile d’olive) et d’inclure au moins deux repas de poisson riches en oméga-3 par semaine à son alimentation.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.