Connaissez-vous le cholestérol?

Il est souvent dépeint comme le « méchant » du point de vue cardiovasculaire, mais en fait, il est essentiel à toutes les fonctions vitales corporelles puisqu’il est une composante indispensable aux membranes cellulaires et forme le squelette de plusieurs hormones.

On pense à tord que l'apport alimentaire a un gros impact sur les gras qui circulent dans le sang. En fait, de tout le cholestérol contenu dans notre organisme, 70 % est formé par le foie et 30 % est extrait de l'alimentation. Cela ne veut toutefois pas dire que l'alimentation n'a aucun impact sur les taux de lipides sanguins.

Qui sont les lipides sanguins?

Le sang est composé de plusieurs substances parmi lesquelles certaines matières graisseuses, aussi appelées lipides. Les principales matières graisseuses du sang sont les triglycérides et le cholestérol.

Pourquoi se préoccupe-t-on des lipides sanguins?

Les personnes qui présentent un surplus de cholestérol ou de triglycérides dans le sang ne présentent aucun symptôme. Un test sanguin est la seule façon de le détecter.  Un désordre au niveau des taux de lipides sanguins est associé à un risque plus élevé de souffrir de maladies cardiovasculaires. En effet, les lipides (le cholestérol et les triglycérides) se déposent alors dans les vaisseaux sanguins et peuvent causer leur rétrécissement progressif et même leur blocage. L’apport en oxygène au coeur peut être compromis, ce qui mène à divers troubles cardiaques. Pire, si une plaque de cholestérol se rompt dans une artère cardiaque, un infarctus peut se produire. Si ce même événement survient au cerveau, la personne subira possiblement un accident vasculaire cérébral.

Y a-t-il des moyens de prévenir les maladies cardiovasculaires?

Il est reconnu qu'un taux élevé de cholestérol augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Par contre, le cholestérol n'est pas le seul facteur; l'âge, le sexe masculin, les antécédents familiaux, le diabète, l'hypertension artérielle, la sédentarité, l'obésité, le tabagisme et un mauvais fonctionnement des reins sont d'autres facteurs qui augmentent les risques. Bien que certains facteurs ne peuvent être contrôlés, vous pouvez réduire vos risques :

Cesser de fumer

L'arrêt du tabac est un des facteurs les plus importants pour aider à prévenir les maladies cardiovasculaires.

Faire de l'exercice régulièrement

L'activité physique régulière favorise le maintien d'une bonne santé et la prévention des maladies cardiovasculaires. Selon les recommandations actuelles, les adultes devraient pratiquer des activités physiques modérées à intenses au moins 2 h 30 par semaine, réparties en périodes de 10 minutes ou plus (p. ex. 30 minutes par jour). On suggère également d'effectuer des exercices musculaires au moins 2 fois par semaine.

Gérer le stress et bien dormir

Il est maintenant prouvé que le stress est un facteur de risque de maladies cardiovasculaires. De plus, il est reconnu qu'avoir 6 à 8 heures de sommeil par nuit a des effets bénéfiques. Demandez l'aide d'un professionnel si nécessaire.

Limiter la consommation d'alcool

On recommande de ne pas dépasser 1 à 2 consommations par jour.

Développer de bonnes habitudes alimentaires et avoir un poids santé

En plus d'avoir un effet au niveau de la diminution de votre taux de cholestérol, de bonnes habitudes alimentaires peuvent grandement contribuer à réduire votre risque de maladie cardiovasculaire.

Recommandations alimentaires pour une bonne santé cardiovasculaire

Consommez une variété d'aliments peu transformés

Evitez les produits transformés puisqu'ils contiennent souvent beaucoup ou trop de sel, de gras ou de sucre.

Mangez beaucoup de fruits et de légumes

La moitié de votre assiette devrait être constituée de fruits et légumes à chaque repas. Mangez-les en collation et préférez-les nature.

Optez pour des grains entiers

Ils sont riches en fibres et contiennent plus de bons éléments que leur version raffinée.

Variez les types de protéines

Choisissez plus souvent des repas sans produit animal comme les haricots, les lentilles, le tofu et les noix. Optez pour des viandes maigres et enlevez la peau des volailles avant d'en consommer. Évitez les viandes transformées. Choisissez des poissons comme le hareng, le maquereau, le saumon, la sardine et la truite.

Optez pour des produits laitiers ou substituts faibles en gras et sans sucre ajouté

Comme le lait à 1 % ou écrémé, choisissez des fromages ayant moins de matières grasses.

Faites place à des collations saines

Un fruit ou un légume frais avec un morceau de fromage ou une trempette d'humus sont des exemples de collations saines.

Évitez les boissons sucrées

Telles que les boissons gazeuses, les boissons pour sportifs, le lait sucré, les boissons de soya/riz/amande sucré, les boissons à base de fruits, les jus de fruits même s'ils sont purs à 100 %, et les cafés et thés sucrés ou aromatisés.

Réduisez votre consommation de gras et consommez de bons gras

  • Privilégiez les gras insaturés, principalement ceux riches en oméga-3 tels que les poissons gras, l'huile de canola, les noix de Grenoble, les graines de lin moulues et les légumineuses puis les autres gras insaturés dont l'huile d'olive, les margarines non hydrogénées, les avocats et les amandes.
  • Réduisez votre consommation en gras saturés inclus entre autres dans les aliments transformés (p. ex. les charcuteries, les hot-dogs).
  • Évitez les aliments contenant des gras trans tels que les margarines hydrogénées, les pâtisseries, les biscuits et la friture.

Traiter le cholestérol

Votre médecin peut évaluer vos facteurs de risque et votre niveau actuel de mauvais cholestérol pour déterminer si vous avez besoin ou non de médicaments pour contrôler votre cholestérol. Prenez régulièrement votre médicament contre le cholestérol pour qu'il fonctionne, même si vous n'en ressentez aucun des avantages. Ce médicament favorise un mode de vie sain, mais ne le remplace pas.

Parfois, de saines habitudes de vie ne suffisent pas à atteindre un taux optimal de lipides sanguins. Dans ces cas, le médecin peut prescrire un médicament pour corriger leurs niveaux à une valeur acceptable. À long terme, ces médicaments, combinés à de saines habitudes de vie, peuvent grandement diminuer le risque de souffrir de problèmes cardiaques.

Si votre bilan sanguin a révélé un problème de cholestérol, ne le prenez pas à la légère! Vous n’avez peut-être pas de symptômes, mais le cholestérol endommage vos artères un peu plus chaque jour. Prenez votre santé en main dès aujourd’hui pour réduire votre risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral plus tard!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.