Engelures - prévenir pour ne pas souffrir!

Pour jouir pleinement des plaisirs de la neige et prévenir les désagréments associés aux froids, mieux vaut savoir se protéger.

L’engelure se produit lorsque des cristaux de glace se forment dans les tissus à la suite d’une exposition au froid, abîmant du coup les structures de la peau. Bien que toutes les surfaces de peau sont à risque, qu’elles soient exposées au froid et au vent ou camouflées par les vêtements, les engelures sont plus fréquentes aux joues, au nez, aux doigts et aux orteils.. La gravité des engelures dépend principalement de la durée de l’exposition au froid et de la période durant laquelle le membre demeure gelé.

Un vent fort et un haut taux d’humidité augmentent l’effet des températures froides et accélèrent le refroidissement du corps, ce qui augmente le risque d’engelure. Le risque est aussi plus élevé lorsque les vêtements portés ne sont pas adéquats, si la personne a déjà eu des engelures, si elle fume ou si elle a bu de l’alcool.

Lorsque la peau blanchit mais que seule la couche très superficielle de la peau, l’épiderme, est gelée, on parle d’une engelure légère. Si la peau est rapidement réchauffée, par une main chaude par exemple, l’épiderme retrouvera sa couleur habituelle et la peau ne sera pas abîmée. Il est primordial d’agir rapidement, car dans les 30 à 60 minutes suivant les premiers signes d’une engelure légère, une engelure plus grave, touchant les couches plus profondes de la peau, se formera si la peau demeure exposée sans protection à de basses températures.

Lorsque de vraies engelures aux membres apparaissent, la peau est blanche et cireuse, jaunâtre ou bleutée, en plus de se durcir et de causer une perte graduelle de sensations. Si vous présentez une telle engelure, rentrez le plus rapidement possible et retirez tout vêtement mouillé ou qui pourrait gêner la circulation sanguine. Ne frottez surtout pas la peau, vous pourriez abîmer davantage les tissus!

Si vous ne pouvez commencer le réchauffement du membre immédiatement et être certain qu’il demeurera au chaud, éloignez le membre de toute source de chaleur. Le réchauffement d’un membre gelé suivi d’un retour au froid intense pourrait aggraver les atteintes tissulaires. Il faut donc être certain de pouvoir maintenir la personne au chaud après avoir commencé la procédure de réchauffement.

Pour réchauffer les mains et les pieds froids, la technique classique consiste à placer les doigts de la personne atteinte sous les aisselles ou à l’aine d’une autre presonne, puisque ces parties du corps sont toujours chaudes. Les orteils se réchauffent aussi rapidement si les pieds nus sont posés sur le ventre d’un bon samaritain. Si ces techniques ne sont pas toujours agréables pour la personne qui réchauffe, elles sont très efficaces et particulièrement pratiques pour des enfants.

Il est aussi possible d’immerger le membre atteint dans de l’eau tiède (40 à 42°C) pendant 10 à 30 minutes, jusqu’à ce que le membre soit rouge et qu’il ait retrouvé sa souplesse. Une fois la région dégelée, maintenez le membre élevé et appliquez une gaze propre et sèche pour protéger la peau.

De la douleur, de l’enflure, de la rougeur et une intense sensation de brûlure se manifestent souvent pendant la période de « dégel »;. Un analgésique comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène peut soulager la douleur. Si la douleur persiste plus de 24 heures, il vaut mieux consulter un médecin.

Les séquelles associées à une engelure ne peuvent être évaluées qu’après la période de dégel. Lorsque la personne n’a subi qu’une engelure mineure, sa peau retrouve son aspect habituel. Parfois, des ampoules emplies d’un liquide clair peuvent apparaître au cours des 6 à 24 heures suivant l’engelure : il s’agit d’un mécanisme de protection naturel de l’organisme. Dans la mesure du possible, il est préférable de ne pas crever les ampoules. Elles disparaissent d’elles-mêmes en quelques jours, lorsque le corps réabsorbe le liquide. Dans les cas d’engelure plus graves, la peau demeure blanche ou devient gris bleuté, forme des ampoules sombres et il peut y avoir perte des perceptions sensitives.

Consultez un médecin si de larges cloques se forment, surtout si elles sont remplies d’un liquide blanchâtre ou noirâtre, et si la douleur provoquée par l’engelure n’est pas maîtrisée par des doses normales d’analgésiques après 24 heures. Les conséquences d’une engelure grave ne sont pas à négliger. À la suite d’une telle engelure, des sensations de chatouillement et de brûlure peuvent se prolonger durant des semaines, tandis qu’une sensibilité accrue au froid, une perte de sensation de la région affectée, un changement de pigmentation, des déformations aux ongles et une sudation exagérée peuvent persister durant des années. Une engelure grave peut aussi entraîner la gangrène et l’amputation si les tissus affectés manquent de sang suffisamment longtemps.

Mieux vaut prévenir que guérir! Assurez-vous de boire régulièrement pendant vos activités extérieures. Une hydratation adéquate permet de maintenir une meilleure circulation sanguine et donc d’avoir moins froid aux extrémités.

Lorsque vous prévoyez une longue activité à l’extérieur, pensez à maintenir vos pieds et vos mains au sec, notamment en choisissant des bas de fibres synthétiques. Privilégiez les mitaines aux gants car les doigts rassemblés souffrent moins rapidement d’engelures. Portez plusieurs couches de vêtements pour pouvoir ajouter ou enlever une couche selon votre niveau d’activité.

La couche de base, portée directement sur la peau, doit permettre de chasser l’humidité et de conserver le corps au chaud. On déconseille le coton, car cette fibre absorbe la transpiration et sèche très lentement. Les microfibres synthétiques sont beaucoup plus performantes à cet égard. On ajoute ensuite aux minces sous-vêtements une seconde couche d’isolation composée par exemple d’un chandail de laine naturelle ou de laine polaire. La couche externe (p. ex. imperméable, coupe-vent ou manteau doublé de duvet) offre enfin une protection contre le vent ou la pluie et procure une couche d’isolation supplémentaire.

Lorsque vous effectuez une longue sortie, pensez à emporter des mitaines et des bas de rechange, ainsi qu’une couche d’isolation supplémentaire comme un chandail de laine. Les pochettes chauffantes peuvent aussi vous être utiles par temps très froid. Lorsqu’elles sont glissées dans les mitaines ou sur le dessus du pied, elles contribuent grandement à prévenir le refroidissement des extrémités pour quelques heures.

Vous initiez votre jeune enfant aux joies de l’hiver? N’oubliez pas que sa jeune peau est particulièrement sensible au froid. Comme la peau des bébés est très mince et fragile, il importe de bien la protéger pour éviter la sécheresse, les gerçures et les engelures. Pour éviter ces maux, hydratez bien la peau de bébé avec une crème sans parfum et non allergène et appliquez sur ses lèvres un baume qui préviendra les fendillements.

L’hiver est une saison merveilleuse pour qui sait bien s’habiller et se munir contre le froid. Presque toutes les activités sont alors envisageables à l’extérieur. À vous de jouer ! Si l’un de vos membres devient engourdi ou fourmille et qu’en plus la peau est pâle, il est temps de rentrer ou à tout le moins de vous réchauffer un peu. Les engelures peuvent apparaître de façon insidieuse, il faut être vigilant!

Les boutiques spécialisées dans le plein air sont habituellement de bonnes références pour obtenir plus de renseignements sur l’habillement adéquat pour les activités extérieures hivernales. Pour ce qui est des engelures, n’hésitez pas à consulter votre pharmacien si vous avez des interrogations à ce sujet.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.