Grippe - Aux grands maux, les bons remèdes !

Rhume et grippe sont deux infections fréquentes en hiver. C’est en général au cours de la période comprise entre novembre et avril que les épidémies de grippe et de rhume battent leur plein. Mais savez-vous distinguer le rhume de la grippe? On confond souvent ces deux affections qui sont pourtant différentes, notamment en termes de leur gravité.

Rhume et grippe sont deux infections fréquentes en hiver. C’est en général au cours de la période comprise entre novembre et avril que les épidémies de grippe et de rhume battent leur plein. Mais savez-vous distinguer le rhume de la grippe? On confond souvent ces deux affections qui sont pourtant différentes, notamment en termes de leur gravité.

Les causes du rhume et de la grippe Le rhume et la grippe sont deux infections respiratoires causées par des virus. Alors qu’il existe plus d'une centaine de virus différents causant le rhume, on en compte un nombre plus restreint entraînant la grippe. C'est d'ailleurs en raison du grand nombre de virus causant le rhume qu'il est impossible de mettre au point un vaccin contre cette infection incommodante.

Est-ce un rhume ou une grippe? Le rhume provoque plus particulièrement l'inflammation du nez et de la gorge. Plusieurs symptômes y sont associés : éternuements, irritation de la gorge, écoulement nasal et congestion. On n'observe que très rarement de la fièvre dans le cas d'un rhume. De plus, les symptômes s'amenuisent généralement après une période de 2 à 3 jours.

La grippe, quant à elle, est une infection plus agressive que le rhume, surtout en ce qui a trait à la gravité des symptômes. La grippe, causée par l’un des nombreux virus de l’influenza, débute habituellement par des maux de tête, de la toux et des frissons. Peu de temps après l’apparition des premiers symptômes, la fièvre, le manque d’appétit, les douleurs musculaires, la fatigue, l’écoulement nasal, les éternuements, le larmoiement et l’irritation de la gorge s’ajoutent. On observe aussi une forte fièvre dans les 3 à 4 premiers jours ainsi qu’une fatigue extrême. Dans certains cas, surtout chez les enfants, les nausées, les vomissements et la diarrhée sont aussi au rendez-vous. La majorité des symptômes de la grippe s’atténuent en 5 à 7 jours. Par contre, certains d’entre eux, plus particulièrement la fatigue et la toux, peuvent perdurer jusqu’à 2 semaines ou plus.

Pour des adultes en santé, la grippe, qu’il s’agisse de la grippe saisonnière ou celle de type A (H1N1) (grippe « porcine »;), ne constitue habituellement pas un danger. Par contre, dans le cas des jeunes enfants, des personnes âgées ou de celles atteintes d’une maladie chronique, la grippe peut être la source de nombreuses complications dont la pneumonie, la bronchite, l’insuffisance cardiaque et l’insuffisance rénale. Ces complications peuvent entraîner de lourdes conséquences, y compris la mort.

La vaccination : un incontournable! Le meilleur moyen de prévenir la grippe et ses complications est de se faire vacciner à chaque année. Certaines personnes ont particulièrement intérêt à recevoir le vaccin contre l’influenza. De ce fait, les enfants âgés de 6 à 23 mois, les personnes âgées de 60 ans et plus, les personnes atteintes de maladies chroniques ainsi que leur entourage devraient idéalement recevoir le vaccin contre l’influenza. On recommande également aux personnes s’occupant des enfants de 0 à 23 mois ainsi qu’aux travailleurs de la santé de se faire vacciner. Toute autre personne désireuse de recevoir le vaccin contre l’influenza peut se faire vacciner, moyennant un montant abordable. Il suffit de s'informer auprès de son médecin ou au CLSC.

Certaines personnes doivent par contre s’abstenir de recevoir le vaccin pour des raisons de sécurité. On recommande ainsi d’éviter d’administrer le vaccin contre l’influenza aux bébés de moins de 6 mois ainsi qu’aux personnes ayant souffert d’allergie grave aux oeufs ou à un vaccin.

Des compagnies pharmaceutiques travaillent présentement à la mise au point d’un vaccin contre la grippe A (H1N1). Ce vaccin fera vraisemblablement l’objet d’une campagne de vaccination distincte de celle contre la grippe saisonnière. Bien que la grippe A (H1N1) soit une source d’inquiétude pour plusieurs, il ne faut pas négliger pour autant la vaccination contre la grippe saisonnière!

Enfin, sachez que les vaccins ne préviennent que la grippe : la personne vaccinée peut donc aussi être atteinte par plusieurs épisodes de rhume durant l’hiver.

Faire la différence avec le lavage des mains Un lavage des mains efficace constitue également un élément clé dans la prévention de la transmission des maladies, tant pour le rhume et la grippe que pour toute autre affection contagieuse. On devrait normalement se laver les mains après s’être mouché ainsi qu’après avoir toussé, avant de cuisiner ou de manger, après l’utilisation des toilettes, au sortir de l’hôpital ou d’une clinique médicale ainsi que chaque fois que nos mains sont sales. De plus, il importe de se laver les mains encore plus régulièrement en période d’épidémie de maladie contagieuse, comme l’influenza.

On se doit idéalement d’effectuer un lavage complet des mains afin d'éliminer le plus possible les bactéries qui s’y trouvent. De cette façon, on réduit considérablement le risque de contamination. Pour bien se laver les mains, il ne suffit que d'utiliser de l'eau et un savon ordinaire (un savon antibactérien ne s'avère habituellement pas nécessaire). On recommande de se mouiller les mains d'abord et d'appliquer le savon ensuite. On peut alors frotter ses mains vigoureusement l'une contre l'autre durant 15 à 20 secondes. Il importe de veiller à nettoyer toutes les surfaces de la main, y compris les ongles et la région située entre chaque doigt. Finalement, il ne reste qu'à rincer ses mains et à les assécher avec une serviette ou un papier essuie-tout. Il est préférable de refermer le robinet avec ce même papier ou serviette. De cette façon, on évite de toucher directement aux poignées du robinet et de se contaminer les mains à nouveau.

Les règles de base de l’hygiène respiratoire Le respect de quelques règles d’hygiène respiratoire permet d’éviter de disperser dans l’environnement des gouttelettes renfermant le virus du rhume ou de la grippe lorsque l’on éternue ou que l’on tousse. Ainsi, on conseille de se couvrir la bouche à l’aide d’un mouchoir de papier si l’on éternue ou tousse. Afin d’éviter le plus possible la contamination, déposez les mouchoirs utilisés dans un sac à ordures ou dans une poubelle fermée. Dans le cas où des mouchoirs ne seraient pas à portée de main, il est préférable de tousser ou d’éternuer dans le pli de son coude ou sur la partie interne de l’avant-bras, plutôt que dans ses mains. On recommande aussi de se laver les mains chaque fois qu’on éternue. Ces simples gestes réduisent largement la probabilité de contamination des personnes ou des objets qui nous entourent.

Par ailleurs, si vous faites de la fièvre et que vous êtes au tout début de votre rhume ou votre grippe, il serait fort sage de rester à la maison quelques journées et de se reposer – si cela est possible - plutôt que de se présenter au boulot et de contaminer ses collègues.

La prévention reste la meilleure option Le rhume et la grippe figurent parmi la liste des maladies les plus fréquemment rencontrées au cours de la période hivernale. Pourtant, en observant de simples règles d’hygiène, on peut faire toute la différence. Que ce soit en se lavant les mains le plus souvent possible pour diminuer la transmission des maladies contagieuses ou en se faisant vacciner contre la grippe, on peut contribuer à diminuer le risque de transmission. Prévenir est ainsi tout à notre avantage!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.