La mastite chez la femme qui allaite

La mastite est une inflammation du sein. C'est une condition courante chez la femme qui allaite puisque 3 à 20% de celles-ci expérimenteront une mastite durant cette période.

Causes

La mastite est le résultat d'un ou plusieurs canaux lactifères (conduits naturels par où s'achemine le lait produit par le sein) engorgés ou bloqués. Elle peut être compliquée d'une infection bactérienne, mais pas toujours.

Personnes à risque

Les facteurs suivants peuvent conduire à la mastite. Toutefois, ils ne sont pas essentiels pour qu'elle se développe :

  • mamelons endommagés;
  • drainage insuffisant des seins (ex. : tétées limitées, insuffisantes ou omises, mauvaise prise du sein);
  • maladies chez la mère ou le bébé;
  • surproduction de lait;
  • sevrage abrupt;
  • pression sur le sein (ex. : soutien-gorge trop petit);
  • canal lactifère bloqué sur le mamelon;
  • fatigue et stress chez la mère;
  • malnutrition chez la mère.

Symptômes

Les signes et symptômes usuels de la mastite sont :

  • masse molle, chaude, enflée et délimitée du sein;
  • fièvre;
  • frissons;
  • fatigue intense;
  • malaise général.

Diagnostic

Habituellement, le diagnostic se fait par un examen médical et sur la base des symptômes présents. Le médecin peut avoir recours à une culture d'un échantillon de lait si la mastite ne se résorbe pas après un traitement antibiotique.

Traitement

Le drainage efficace de ces canaux lactifères est l'étape la plus importante du traitement. La mère devrait être encouragée à allaiter plus souvent ou à exprimer (tirer) du lait avec ou sans tire-lait. La prise du sein par le bébé devrait être revue par une consultante en lactation afin d'en améliorer l'efficacité. Le massage de la région atteinte lors de l'expression peut aider à mieux la drainer. Il n'y a pas de risque pour le bébé de téter et boire le lait provenant d'un sein atteint de mastite. L'application de chaleur (ex. : douche, compresses) avant l'expression du lait peut aider à l'augmenter. Par la suite, l'application de froid peut diminuer la douleur et l'inflammation.

D'autres mesures de soutien sont essentielles à la guérison: le repos, l'hydratation et une nutrition adéquate.
La prise d'analgésiques tels que l'acétaminophène (TylénolMD) ou l'ibuprofène (AdvilMD) pour diminuer la douleur et la fièvre est souvent recommandée. S'il y a présence d'une infection, un antibiotique sera nécessaire. S'il y a des blessures sur le mamelon, une crème pourra aider à la guérison. Des traitements médicamenteux sont compatibles avec l'allaitement.

Prévention

Afin de prévenir la survenue de la mastite et de ses complications, il est recommandé d'allaiter à la demande, d'avoir une bonne prise du sein par le bébé, d'éviter les longs intervalles entre les tétées et le sevrage abrupt, de bien s'alimenter, de s'hydrater et de se reposer. Si les symptômes d'une mastite surviennent, une consultation rapide auprès d'un professionnel de la santé est recommandée.

Pour plus d'informations :

Ligue La Leche Canada

www.allaitement.ca (français)

www.lllc.ca (anglais)

Comité canadien pour l'allaitement

www.breastfeedingcanada.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.