Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires sont dues à une réaction anormale du système immunitaire (de défense) à un ou des constituants d'un aliment. Il est important de faire une distinction entre une allergie et une intolérance alimentaire. Alors que la première concerne le système immunitaire, l'intolérance touche plutôt le système digestif (maux de ventre, diarrhée) et ne met pas la vie de la personne en danger.

Causes

Le système immunitaire des personnes allergiques confond les composantes alimentaires (souvent une protéine) avec des substances nocives pour l'organisme. Lorsque le corps devient hypersensible à un aliment, il produit plusieurs substances chimiques, dont l'histamine, qui provoquent les symptômes allergiques. Santé Canada a désigné « neuf allergènes alimentaires prioritaires », souvent associés aux réactions de type allergique :

  • Arachides
  • Blé (et produits céréaliers comprenant du gluten)
  • Graines de sésame
  • Lait
  • Noix
  • OEufs
  • Poissons (comprenant crustacés et mollusques)
  • Soya
  • Sulfites

Personnes à risque

Deux facteurs entrent principalement en jeu dans le cas d'une allergie alimentaire :

L'âge
Les allergies alimentaires sont plus communes chez les jeunes enfants. Des estimations récentes évaluent que ce type d'allergie toucherait 6% des enfants, contre 3% à 4% des adultes. Beaucoup d'allergies alimentaires disparaissent avec l'âge (lait, soya, blé, oeufs). Par contre, certaines personnes en restent atteintes toute leur vie.

L'historique familial
Les enfants dont les parents sont atteints d'une allergie auraient de 50% à 70% plus de chance de développer une allergie à leur tour. Par ailleurs, le risque d'allergie alimentaire est accru lorsque le rhume des foins, l'eczéma et l'asthme sont communs dans la famille.

Symptômes

Pour certaines personnes, l'allergie alimentaire provoque des réactions désagréables, mais non dangereuses. Pour d'autres, la force des réactions est plus vive. Les symptômes les plus communs sont le picotement de la langue et les démangeaisons cutanées. Par contre, on observe aussi des troubles respiratoires, des diarrhées, des vomissements, ainsi que l'enflure des lèvres, du visage, et de la gorge. Certaines peuvent même vivre de la confusion ou s'évanouir.

La réaction allergique la plus grave est le choc anaphylactique, auquel le corps réagit de façon généralisée (obstruction des voies respiratoires, enflure importante). Lorsqu'une personne souffre d'un tel choc, elle doit recevoir, dans les plus brefs délais, une dose d'épinéphrine (EpipenMD, TwinjectMD) et être vue en urgence par un médecin. La réaction peut être fatale.

Diagnostic

Un journal de bord relatant son alimentation et les symptômes ressentis ainsi qu'un examen médical peuvent aider à l'identification d'une allergie alimentaire et en préciser le ou les aliments en cause. De plus, des tests existent et donnent de très bons résultats :

Test cutané
On dépose de petites gouttes de substances allergènes sur le dos ou les avant-bras. En piquant légèrement avec une aiguille, les substances pénètrent sous la peau. Les personnes allergiques développent alors de petites boursouflures.

Test sanguin
On mesure le niveau d'anticorps dans le sang. Les échantillons sont évalués en fonction de plusieurs aliments.

Traitement

Lors d'une réaction allergique légère, on conseille généralement des antihistaminiques, offerts en vente libre en pharmacie. Pour les cas plus graves, la personne doit constamment garder un injectable d'épinéphrine (EpipenMD, TwinjectMD) sur elle au cas où elle entrerait en contact avec l'aliment allergène.

Prévention

La seule manière possible d'éviter les réactions allergiques est d'éviter l'allergène. Par contre, ce n'est pas toujours simple. Il est très important de regarder attentivement la liste des ingrédients des aliments consommés. Il ne faut pas oublier que les allergènes peuvent porter plusieurs noms (ex. : cacahuètes et arachides, substances laitières et caséine). Il est donc primordial de bien s'informer sur les aliments dérivés lorsqu'une allergie alimentaire est détectée. De plus, la personne allergique doit veiller à ce qu'elle consomme lors des sorties au restaurant.

L'allaitement exclusif du nourrisson réduit le risque que le poupon développe des allergies plus tard. De plus, pour les enfants, la sensibilisation des personnes-ressources importantes autour d'eux est primordiale afin d'éviter un incident malheureux. Une identification telle qu'un bracelet médical peut s'avérer un choix judicieux.

Pour plus d'informations :

Association d'information sur l'allergie et l'asthme

www.aaia.ca

Ressource éducative communautaire sur l'allergie

www.connaitrelesallergies.ca

Site d'information sur l'allergie alimentaire

http://foodallergycanada.ca/allergies-alimentaires-canada/

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.