Mieux vaut éviter la mélatonine pour les asthmatiques

Des chercheurs américains auraient établi un lien entre des niveaux élevés de mélatonine et les crises d’asthme survenant durant la nuit. Ils recommandent ainsi aux patients asthmatiques d’éviter de prendre des suppléments de mélatonine, ceux-ci pouvant aggraver leurs symptômes.

Les asthmatiques seraient mieux de se tenir à l’écart des suppléments de mélatonine, un produit très populaire pour aider à combattre les problèmes de sommeil. En effet, des scientifiques viennent d’établir un lien entre des niveaux élevés de mélatonine et les crises d’asthme nocturne.

La mélatonine est une substance naturellement produite par le corps humain, particulièrement durant la nuit. Elle jouerait un rôle sur le cycle du sommeil. C’est pourquoi beaucoup de gens qui éprouvent des difficultés à dormir utilisent des suppléments de mélatonine. De récentes recherches démontrent toutefois qu’elle serait contre-indiquée chez les gens qui souffrent d’asthme nocturne.

L’asthme nocturne est causé par une inflammation accrue des voies respiratoires durant le sommeil, ce qui bloque le passage de l’air. Les concentrations élevées de mélatonine dans le corps durant la nuit pourraient en partie être responsables de ce phénomène.

Pour parvenir à une telle découverte, les scientifiques ont comparé les fonctions pulmonaires et les niveaux de mélatonine chez sept patients souffrant d’asthme nocturne ainsi que chez treize patients souffrant d’asthme, mais n’ayant pas de symptômes la nuit. Ils ont également mesuré les niveaux de mélatonine chez onze individus en santé, pour fins de comparaison.

Les chercheurs ont découvert que la concentration de mélatonine atteignait des niveaux plus élevés chez les patients souffrant d’asthme nocturne que chez les autres individus. De plus, ils ont découvert qu’au fur et à mesure que la concentration de mélatonine augmentait chez les asthmatiques nocturnes, leur fonction pulmonaire (qui reflète la capacité de bien respirer) chutait. Ce phénomène ne s’est pas produit chez les autres individus.

L’équipe conclut ainsi que la mélatonine contribuerait à l’inflammation des voies respiratoires, ce qui explique que des niveaux élevés de mélatonine soient reliés à des symptômes plus sévères d’asthme nocturne.

Par conséquent, ils recommandent que «les suppléments de mélatonine soient contre-indiqués chez les asthmatiques et ce, jusqu’à ce que d’autres recherches plus poussées expliquent l’effet clinique de la mélatonine sur l’asthme.»;

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.