Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Le TDAH est une maladie qui découle d'une modification du fonctionnement normal du cerveau. On explique ce trouble par un débalancement des messagers chimiques du cerveau qui contrôlent la vigilance, l'attention, la motivation et la mémoire entre autres. Habituellement, les enfants atteints d'un TDAH ont des périodes d'inattention (difficulté à se concentrer) et de surexcitation (difficulté à se contrôler). Le TDAH est fréquent. En effet, on estime que de 5 à 12 % des écoliers sont diagnostiqués, un peu plus souvent chez les garçons (8-10%) que chez les filles (3-4%).

La recherche médicale a permis une meilleure prise en charge et un meilleur diagnostic de ce trouble. L'intérêt accru des médias et de la population en général pour le TDAH a donné une fausse impression d'augmentation des cas. En fait, il est mieux compris et les ressources sont plus accessibles.

Causes

Bien que la science n'ait pas trouvé toutes les réponses, il est maintenant reconnu que cette maladie est causée par plusieurs facteurs, à la fois génétiques et environnementaux.

Symptômes

Le TDAH est caractérisé par une association de symptômes se regroupant en trois catégories : hyperactivité, déficit d'attention et impulsivité. Voici une liste d'exemples de comportements pour chaque catégorie.

HyperactivitéDéficit d'attentionImpulsivité
  • grimpe partout
  • ne peut rester assis, se tortille
  • parle tout le temps, de façon excessive
  • est perpétuellement en mouvement
  • remue les pieds, les mains
  • a du mal à s'organiser
  • incapable de fixer son attention, de se concentrer
  • manque de précision ou fait preuve de négligence dans ses activités
  • ne semble pas écouter quand on s'adresse à lui
  • oublie souvent les activités routinières
  • passe sans cesse d'une activité à l'autre
  • perd ses choses
  • coupe la parole ou répond avant la fin de la question
  • est désordonné, indiscipliné
  • exige une attention continue
  • se lance dans des activités dangereuses, inconscient des risques
  • incapable d'attendre son tour
  • s'immisce dans les jeux ou les conversations des autres

Le TDAH est classé en trois grands groupes selon les symptômes.
  • Si les symptômes principaux sont le déficit d'attention, on parlera de TDAH inattentif.
  • Si les symptômes principaux sont l'hyperactivité et l'impulsivité, on parlera de TDAH hyperactif-impulsif.
  • Si tous les symptômes sont présents on parlera de TDAH combiné, qui est le plus fréquent.

En vieillissant, environ 80 % des adolescents et 60% des adultes auront des symptômes de façon suffisamment importante pour que le diagnostic soit maintenu. Ces symptômes peuvent toutefois changer dans le temps. Par exemple, l'hyperactivité et l'impulsivité peuvent diminuer avec le temps alors que le déficit d'attention augmente.

Diagnostic

Le diagnostic se fait autour de l'âge de sept ans. Des examens physiques permettent d'abord d'éliminer les autres causes possibles. Le diagnostic est ensuite basé sur l'observation des symptômes. Ceux-ci doivent perturber les activités normales de la personne. Les observations de l'enfant doivent être effectuées à la maison et dans un autre milieu. Ils doivent durer depuis au moins 6 mois et certains doivent être apparus avant l'âge de 6 ans. Des examens complémentaires peuvent aussi être demandés.

Il est également important d'identifier s'il y a des troubles d'apprentissage. À ce sujet, une collaboration enseignant/psychoéducateur/parent/médecin est essentielle.

Traitement

Le traitement du TDAH doit être basé sur 2 éléments: l'encadrement psychosocial et la prise régulière d'un médicament. En fait, la recherche est claire à ce sujet, la médication seule n'est pas suffisante.

L'encadrement psychosocial s'effectue de différentes façons. Il peut consister en des modifications de l'approche du comportement à l'école ou à la maison. On peut prévoir des rencontres avec un éducateur spécialisé ou un psychologue, seul, en famille ou en groupe. La famille devrait aussi s'informer sur la maladie afin de mieux la comprendre. Toutes ces actions ont un impact important pour l'enfant et la famille.

Les médicaments généralement utilisés sont les stimulants. Ils permettent de maîtriser les symptômes en agissant directement au niveau des messagers chimiques du cerveau. Des formulations longue durée permettent maintenant à l'enfant d'être concentré toute la journée sans prendre de médicament à l'école. D'autres médicaments peuvent aussi être utilisés selon le contexte. En cours de traitement, il est important de noter s'il y a amélioration des symptômes afin de faire un suivi de l'efficacité.

Certains parents hésitent à utiliser des médicaments chez leur enfant de peur, entre autres, de causer une accoutumance. En fait, les médicaments utilisés n'occasionnent pas de dépendance. De plus, ils peuvent aider l'enfant à accomplir des activités qui sans eux auraient été difficiles voir impossible à accomplir.

Pour plus d'informations ou pour obtenir du soutien :

Center for ADD/ADHD advocacy Canada (en anglais seulement)

www.caddac.ca/cms/page.php?2

Regroupement des associations de parents PANDA du Québec (en français seulement)

www.associationpanda.qc.ca

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.