La consommation croissante des psycho stimulants inquiète certains spécialistes

Des médecins américains s’inquiètent du fait que les ventes des psycho stimulants ne cessent de croître. Selon eux, ces médicaments, et particulièrement le méthylphénidate (le Ritalin), sont prescrits de façon abusive.

Aux États-Unis, il y a 6,5 millions de personnes qui prennent des psycho stimulants comme le Ritalin ou des amphétamines. Au Canada, la consommation par habitant atteint presque celle des États-Unis. Du côté de l’Europe, la consommation est actuellement bien inférieure à ce qu’on voit en Amérique du Nord, mais les ventes progressent rapidement. Les campagnes publicitaires massives de l’industrie pharmaceutique pour promouvoir le Ritalin aux médecins et aux patients ne sont certainement pas étrangères à ce phénomène. En fait, entre 1992 et 2000, la production de méthylphénidate (Ritalin) a augmenté de 730% et celle d’amphétamines, de 2500%.

Un Américain de moins de 18 ans sur vingt consomme des psycho stimulants et selon les spécialistes, cette consommation est bien au-delà des besoins. Par exemple, ils affirment que le Ritalin est souvent prescrit à des patients qui ne souffrent pas d’hyperactivité au sens clinique du terme et que ce médicament est devenu une véritable panacée pour assagir un enfant trop turbulent, aider les enseignants à mieux enseigner et les parents à être de meilleurs parents. Cette consommation abusive est inquiétante car on sait que les psycho stimulants peuvent créer une dépendance.

Les médecins américains tiennent donc à mettre en garde l’Europe, qui est vraisemblablement devenue la nouvelle cible de l’industrie pharmaceutique relative aux psycho stimulants.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.