10 conseils pour aider un enfant anxieux à bien vivre un déménagement

Un déménagement peut être une expérience très positive, mais pour un enfant anxieux ou qui souffre de TDAH, il peut être une grande source d’anxiété. Voici quelques conseils pour faciliter la transition.

S’adapter à l’âge de l’enfant

Les tout-petits ne comprennent pas le concept de déménagement, mais ils ressentent vos émotions. Essayez de dégager une attitude positive lorsque vous discutez du déménagement en leur présence. Lire un livre d’histoire qui parle de déménagement peut aussi les aider à comprendre le changement qui s’en vient.  

Avoir de l’empathie

Il est important de rester à l’écoute de votre enfant. Les enfants anxieux peuvent manifester leur stress par des comportements plus agressifs ou des sautes d’humeur ou par des manifestations physiques comme des maux de ventre ou de tête. Les enfants plus jeunes peuvent régresser. Par exemple, un enfant qui était propre peut recommencer à faire pipi au lit. 

Il ne faut pas minimiser ces manifestations en les rationalisant comme un adulte (« il faut que tu comprennes qu’on n’a pas le choix de déménager parce que je change d’emploi »). Montrez-lui plutôt que vous comprenez ses émotions et qu’elles sont normales, par exemple en lui racontant ce que vous avez ressenti lors d’un déménagement ou d’un gros changement (p. ex. nouvelle école) lorsque vous étiez jeune.  

Il vaut mieux éviter de parler sans arrêt du déménagement si c’est une source d’anxiété, mais répondez aux questions de votre enfant et soyez attentifs à ses inquiétudes.

Aider l’enfant à visualiser les changements

Si la distance le permet, amenez votre enfant voir la maison (ou l’appartement) et promenez-vous dans le quartier. S’il doit changer d’école ou de garderie, vous pouvez prendre rendez-vous avec la direction pour aller la visiter avec lui. 

Sinon, montrez-lui des photos de la maison, de la garderie ou de l’école et du quartier. Vous pouvez même utiliser Google maps pour vous « promener » dans le quartier. 

Miser sur les aspects positifs du déménagement

Pouvoir décorer sa chambre à son goût, avoir enfin une chambre juste à soi, pouvoir faire de nouvelles activités ou avoir un parc juste à côté de la maison, il y a toujours des aspects positifs à un déménagement. En concentrant l’attention de l’enfant sur les aspects positifs, on peut réduire un peu l’attention accordée aux aspects plus anxiogènes. 

Faire participer l’enfant

En impliquant l’enfant dans les préparatifs, vous pouvez aider à réduire son niveau d’anxiété en lui donnant une part de contrôle sur la situation. Selon son âge et ses capacités, il peut par exemple aider à emballer ses effets personnels ou identifier ses boîtes en y inscrivant son nom (ou en y apposant un collant) et les déballer une fois à destination. En plus de se sentir utile, votre enfant pourra s’approprier son nouvel environnement progressivement. 

Maintenir le plus de repères possible

Tentez de maintenir une routine la plus stable possible dans les semaines menant au déménagement. Une fois déménagés, reprenez la même routine le plus rapidement possible. Les experts recommandent de maintenir aussi les mêmes règles que dans l’ancien milieu (temps devant les écrans, repas en famille, etc.). 

N’ajoutez pas de changements s’ils ne sont pas nécessaires. Attendez par exemple que votre enfant se soit bien adapté à son nouvel environnement avant de changer les meubles de sa chambre. 

Assurez-vous que les objets familiers auxquels votre enfant tient le plus (p. ex. un toutou, un livre ou un jouet) le suivront tout au long du déménagement. Préparez un sac que votre enfant pourra garder avec lui lors des déplacements. 

Une fois à destination, préparer la chambre de votre enfant en premier

Assurez-vous que les meubles et les boîtes qui contiennent les effets de votre enfant soient mis dans le camion en dernier pour qu’ils puissent être sortis en premier, une fois à destination. Vous pourrez ainsi créer rapidement un environnement familier et sécuritaire où votre enfant pourra se réfugier pendant le chaos initial. 

Faire rapidement les démarches si votre enfant a des besoins particuliers

Si votre enfant a un plan d’intervention à l’école ou des besoins particuliers, il est important de rencontrer les différents intervenants et de faire les demandes de services spécialisés, s’il y a lieu, afin d’assurer une continuité. Faites les démarches le plus tôt possible, car les services et les délais peuvent varier d’une région à l’autre. 

Garder contact avec les amis et les proches…

La technologie permet maintenant de rester en contact facilement, peu importe la distance. Pouvoir parler à ses amis peut aider votre enfant à mieux s’adapter à son nouvel environnement. 

… tout en favorisant les contacts avec la nouvelle communauté

Pour faciliter l’intégration de votre enfant dans son nouveau milieu, n’hésitez pas à participer aux activités locales, comme les fêtes de quartier, ou à l’inscrire à un programme de loisir ou une équipe sportive. Si l’enfant s’inquiète de perdre ses anciens amis s’il rencontre de nouvelles personnes, expliquez-lui qu’avoir un nouvel ami n’enlève rien à son amitié avec une autre personne.  

En conclusion

Un déménagement est une source de stress pour tous, mais pour un enfant anxieux ou atteint d’un TDAH, il peut être vu comme une épreuve. Une bonne préparation, de l’écoute et beaucoup d’empathie aideront votre enfant à gérer son anxiété et à mieux vivre ce changement. 

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.