Analgésiques anti-inflammatoires et aînés : prudence!

L’aspirine et l’ibuprofène font partie de la pharmacie familiale de plusieurs. Comme ils sont offerts en vente libre et peu chers, plusieurs les prennent sans trop se faire de soucis. Or, plusieurs, surtout les aînés, devraient davantage se renseigner avant de les utiliser de façon régulière.

L’aspirine et l’ibuprofène font partie de la pharmacie familiale de plusieurs. Comme ils sont offerts en vente libre et peu chers, plusieurs les prennent sans trop se faire de soucis. Or, plusieurs, surtout les aînés, devraient davantage se renseigner avant de les utiliser de façon régulière.

La Société américaine de Gériatrie a récemment exprimé de fortes réserves face à l’utilisation des médicaments anti-inflammatoires comme l’aspirine et l’ibuprofène, pour le soulagement de la douleur chronique et persistante chez les adultes âgés de plus de 75 ans. Selon cette société savante, les anti-inflammatoires devraient être rarement utilisés chez les plus de 75 ans et seulement chez des personnes sélectionnées. L’usage chronique d’anti-inflammatoires chez les personnes âgées peut entraîner plus d’effets indésirables que chez les personnes plus jeunes, car en vieillissant, le corps n’absorbe et ne métabolise plus les médicaments de la même façon, ce qui modifie aussi la réponse de l’organisme aux médicaments. Ainsi, les personnes de plus de 65 ans sont plus à risque de souffrir d’ulcères et de saignements gastro-intestinaux, d’infarctus et d’accident cérébral vasculaire, d’hypertension ou de problèmes de reins à la suite de la prise chronique d’anti-inflammatoires.

La douleur chronique est très présente chez les aînés, touchant de 25 à 50 % de ceux vivant à la maison et jusqu’à 85 % de ceux vivant en centre d’hébergement. Causée par des maladies dégénératives de la colonne, l’arthrite ou le cancer, la douleur chronique peut grandement diminuer la qualité de vie.

Chez les personnes âgées nécessitant un traitement de longue durée, l’acétaminophène est généralement un premier choix de traitement de la douleur chronique, sauf chez quelques rares personnes présentant des contre-indications. Si l’acétaminophène n’apporte pas de soulagement adéquat, le médecin pourra se tourner vers d’autres options, selon le type de douleur en cause, notamment les analgésiques narcotiques ou certains anticonvulsivants ou antidépresseurs qui possèdent une activité contre la douleur. Des traitements de physiothérapie, l’exercice physique et d’autres interventions peuvent aussi aider au traitement de la douleur.

Si vous avez des questions concernant les médicaments en vente libre, consultez votre pharmacien!

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.