Don de cellules souches : pourquoi s’inscrire au registre?

Chaque année au Canada, des centaines de personnes ont besoin d’une greffe de cellules souches pour vaincre une maladie grave, souvent un cancer. Qu’est-ce qu’une cellule souche, qui en a besoin et qui peut en donner?  

À quoi servent les cellules souches

Les cellules souches sont des cellules immatures qui ont la capacité de se transformer en différentes cellules spécialisées, notamment en cellules sanguines comme les globules rouges, les globules blancs ou les plaquettes. Elles sont fabriquées dans la moelle osseuse, la partie centrale des os. Certaines cellules souches se développent en cellules sanguines matures et quittent la moelle osseuse pour aller dans la circulation sanguine. D’autres se développent en cellules spécialisées qui seront utilisées pour reconstruire ou réparer différents tissus du corps. Le sang qui se trouve dans le cordon ombilical d’un bébé qui vient de naître contient lui aussi des cellules souches qui peuvent être données à une personne malade.

Qui a besoin d’une greffe de cellule souche?

Une personne peut avoir besoin d’une greffe de cellule souche si sa moelle osseuse ou les cellules souches qu’elle produit sont endommagées par une maladie ou un traitement médical. La leucémie, un cancer qui s’attaque au sang, est une cause fréquente de destruction de la moelle osseuse. Certains traitements contre le cancer peuvent détruire les cellules souches en même temps que les cellules cancéreuses.

Lorsqu’une personne a besoin d’une greffe de cellules souches, il faut commencer par trouver un donneur compatible. Un donneur compatible aura le même groupe sanguin mais aussi suffisamment de marqueurs d’un système appelé HLA pour qu’on le déclare compatible. Ces marqueurs sont très nombreux et très complexes et il n’est pas facile de trouver un donneur compatible, même chez les membres de la famille immédiate de la personne malade. Cette compatibilité est essentielle pour la réussite de la greffe. Si elle n’est pas suffisante, le corps de la personne malade rejettera les cellules souches du donneur.

Lorsque les membres de la famille ne sont pas suffisamment compatibles, on se tourne alors vers de purs étrangers qui ont fait le geste de s’inscrire à des registres de donneurs de cellules souches. Étant donné la difficulté à trouver un donneur compatible, il n’est pas rare de devoir s’adresser à d’autres pays qui tiennent des registres pour trouver la bonne personne. Même si la personne malade vit au Québec, elle pourrait donc recevoir une greffe d’un donneur qui vit dans un autre pays, voire sur un autre continent!

Depuis quelques années, Héma-Québec tient aussi une banque de sang provenant de cordon ombilical. Si la mère accepte d’en faire don, le sang est prélevé du cordon ombilical tout de suite après la naissance du bébé lorsqu’on coupe le cordon qui relie la maman à son bébé. Le sang de cordon est congelé et peut être conservé pour un minimum de 10 ans en attendant qu’un receveur compatible en ait besoin. 

Malgré leur compatibilité avec le receveur, les cellules souches transplantées dans la personne malade demeurent des «étrangères». Pour empêcher le corps du receveur de détruire ces cellules étrangères, il faudra que la personne prenne des médicaments antirejet.

Parfois, la moelle osseuse de la personne malade fonctionne bien, mais des traitements très agressifs, pour un cancer par exemple, risquent de la détruire. Dans ces cas, il peut être possible de prélever les cellules souches de la personne avant qu’elle ne subisse le traitement pour pouvoir les lui redonner après le traitement. C’est ce qu’on appelle une greffe autologue. Comme les cellules souches proviennent de la personne malade elle-même, aucun traitement antirejet ne sera nécessaire après la greffe.

Qui peut donner des cellules souches?

Au Québec, il faut commencer par s’inscrire au registre d’Héma-Québec. La personne doit être âgée entre 18 et 35 ans au moment de son inscription au registre, être en bonne santé et être disposée à donner ses cellules souches si un jour on la contactait. Une fois inscrite au registre, la personne pourra être contactée pour faire un don jusqu’à l’âge de 60 ans.

Les conseillers d’Héma-Québec contactent toutes les personnes qui font une demande d’inscription pour leur donner toute l’information nécessaire pour qu’elles puissent prendre une décision éclairée quant à leur inscription au registre.

La probabilité d’être contacté pour faire un don est très faible et le donneur aura toujours la possibilité de changer d’avis et de ne pas accepter de faire le don lorsqu’on le contactera. Lorsqu’il apprend qu’il est compatible avec une personne en attente d’une greffe, s’il accepte de faire le don, il doit toutefois s’engager à aller jusqu’au bout de sa démarche.

En effet, une fois qu’on a trouvé un donneur compatible et que celui-ci a donné son consentement au don de cellules souches, la personne malade devra subir un traitement qui tuera toutes les cellules souches de son corps, ce qui détruira aussi son système immunitaire. Comme le système immunitaire est responsable de combattre les infections, la personne malade devra être placée en isolation car une infection aussi bénigne qu’un rhume pourrait s’avérer fatale pour elle. La survie de la personne malade dépendra alors des mesures de protection qui seront déployées autour d’elle mais aussi de la greffe des cellules souches du donneur qui lui permettront de rebâtir un système immunitaire.

Trouver un donneur compatible, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin! Plus il y aura de personnes inscrites au registre d’Héma-Québec, plus nous augmenterons les chances de trouver LA personne capable de sauver la vie d’une personne malade, d’ici ou d’ailleurs dans le monde. Êtes-vous prêt à vous inscrire? Consultez le site d’Héma-Québec.

https://www.hema-quebec.qc.ca/

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.