L’otite du baigneur

L’eau pénètre dans nos oreilles et en ressort normalement sans causer d’ennui. Pourtant, si l’oreille est exposée à un excès d’humidité, la paroi interne peut devenir détrempée. Ceci peut alors affecter l’intégrité du film protecteur gras et acide qui tapisse le canal auditif, favorisant du coup la croissance de bactéries et de champignons. L’otite du baigneur (ou otite externe), une inflammation et une infection du canal auditif, peut alors survenir.

On reconnaît habituellement l’otite du baigneur à une douleur, un inconfort ou une démangeaison qui se manifeste souvent dans une seule oreille. La douleur est souvent plus importante lorsqu’on mastique, si on appuie sur l’avant de son oreille ou si on tire sur le lobe. On observe parfois de l’enflure et de la rougeur autour de l’oreille atteinte. Une perte d’audition, un écoulement et une sensation que l‘oreille est pleine de sécrétion peuvent aussi suggérer une otite du nageur.

On peut heureusement prévenir ces infections. Après une activité dans l’eau, on doit tout d’abord bien assécher ses oreilles avec une serviette douce ou une débarbouillette. Il ne faut surtout pas insérer ses doigts ou tout autre objet dans ses oreilles afin de ne pas blesser la peau et ainsi faciliter l’apparition d’une infection. Lorsqu’on applique des produits irritants sur ses cheveux comme des vaporisateurs ou des colorants capillaires, mieux vaut insérer doucement une ouate dans ses oreilles pour les protéger.

Si vous êtes sensibles aux effets de l’eau, voici quelques suggestions pour bien profiter des plaisirs de la baignade tout l’été. Si possible, utilisez des bouchons faits pour prévenir l’entrée d’eau dans l’oreille lors de la natation. On devrait évidemment éviter de se baigner dans des eaux polluées. En outre, une solution composée à parts égales d’alcool à friction et de vinaigre blanc pourrait vous être utile. Avant et après la baignade on peut en introduire une cuillérée à thé dans chaque oreille et la laisser ensuite s’écouler. Ce mélange pourrait aider à prévenir la croissance de bactéries et de champignons qui causent l’otite du baigneur.

On peut généralement traiter soi-même une otite du baigneur. Si votre oreille est légèrement douloureuse et qu’il n’y a pas d’écoulement présent, on peut diminuer l’inconfort en appliquant de la chaleur et en prenant des comprimés d’analgésiques offerts en vente libre. Il faut aussi maintenir l’oreille atteinte au sec en utilisant des bouchons pour les oreilles lors de la douche et en évitant la baignade jusqu’à la disparition de l’infection. Si l’otite ne s’améliore pas en 48 heures, que la douleur est intense ou que vous souffrez d’une maladie chronique, il faut consulter un médecin. Celui-ci pourrait alors prescrire des gouttes contenant un antibiotique pour combattre l’infection et un corticostéroïde pour diminuer l’inflammation.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.