Le bruit plus dérangeant pour les écoliers dyslexiques

La grande majorité des enfants d’âge scolaire réussissent à se concentrer sur la voix de leur professeur malgré la cacophonie d’une classe d’écoliers, grâce à la capacité innée du cerveau à se concentrer sur l’information la plus pertinente. Or, pour les enfants atteints de dyslexie, la voix de leur enseignant peut se perdre parmi les bruits de pupitres et de cahiers qui s’ouvrent, de chuchotements et de chaises frottant contre le plancher.

La grande majorité des enfants d’âge scolaire réussissent à se concentrer sur la voix de leur professeur malgré la cacophonie d’une classe d’écoliers, grâce à la capacité innée du cerveau à se concentrer sur l’information la plus pertinente. Or, pour les enfants atteints de dyslexie, la voix de leur enseignant peut se perdre parmi les bruits de pupitres et de cahiers qui s’ouvrent, de chuchotements et de chaises frottant contre le plancher.

La dyslexie est un trouble dans la capacité du cerveau à traduire des images visuelles en des mots qui ont un sens. C’est le trouble de l’apprentissage le plus courant chez les enfants. Il atteint des enfants ayant une vision et une intelligence normales. Les enfants atteints de dyslexie parlent normalement, mais peuvent avoir de la difficulté à interpréter le langage parlé ou écrit. Les enseignants sont souvent les premiers à remarquer le problème.

Une recherche récente de l’Université Northwestern de Chicago a permis de confirmer que les enfants dyslexiques souffrent de déficits neurologiques qui rendent ardue l’écoute dans des environnements bruyants. Par ailleurs, les enfants dyslexiques démontrent une activité cérébrale augmentée dans diverses conditions. Cela permettrait à l’enfant dyslexique d’avoir un environnement sensoriel plus étendu et, possiblement, de se le représenter de façon plus créative, au prix toutefois de l’habileté à exclure des signaux non pertinents (bruits de fond).

Des chercheurs ont étudié un groupe de trente enfants dyslexiques pour trouver des moyens de diagnostiquer la maladie.Les enfants atteints de dyslexie ont davantage de difficulté à entendre dans les classes bruyantes que les autres enfants. Les écoliers ayant de faibles habiletés de lecture seraient aussi moins susceptibles de retenir l’information lue lorsqu’il y a un bruit de fond. Des gestes simples peuvent parfois faire une grande différence pour les enfants souffrant de dyslexie.

Selon cette étude, les enfants souffrant de dyslexie peuvent nécessiter davantage de support pour bien évoluer dans l’environnement très stimulant d’une classe scolaire. Toutefois, simplement asseoir l’enfant dyslexique près du professeur peut faire une grande différence dans sa capacité de concentration. Il semble que certains enfants pourraient profiter des technologies sans fil et des écouteurs réducteurs de bruit pour mieux percevoir l’information la plus pertinente.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.