Le comportement sexuel des adolescents influencé par la télévision?

Une étude récente suggère que les adolescents qui regardent beaucoup de télévision avec du contenu sexuel explicite sont plus à risque de devenir enceintes ou d’engendrer des grossesses. Un regard plus attentif aux statistiques suggère toutefois que la relation qui lie les deux éléments est très complexe.

Une étude récente suggère que les adolescents qui regardent beaucoup de télévision avec du contenu sexuel explicite sont plus à risque de devenir enceintes ou d’engendrer des grossesses. Un regard plus attentif aux statistiques suggère toutefois que la relation qui lie les deux éléments est très complexe.

Les résultats de l’étude indiquent également que les adolescentes qui regardent beaucoup plus de télévision que la moyenne sont moins susceptibles de faire face à une grossesse. Comment est-ce possible? Intuitivement, on peut penser que les jeunes qui passent une grande partie de leurs loisirs devant le petit écran ne sont pas à l’extérieur de la maison à socialiser et à courir les rendez-vous galants.

La relation entre le risque accru de grossesse et la consommation de télévision apparaît seulement lorsque les émissions sont riches en contenu sexuel explicite. Ainsi, lorsque la plupart des émissions regardées par le jeune ont un fort contenu sexuel explicite, le risque de grossesse est doublé par rapport aux adolescents qui regardent peu de télévision ou des émissions à faible contenu sexuel.

Cette étude montre une association, mais plusieurs autres facteurs pourraient influencer les données.

On ne peut nier que la sexualité désinvolte et sans conséquence est omniprésente dans certains films et émissions de télévision actuels. On ne suggère cependant jamais l’emploi du condom dans les scènes chaudes, pas plus que l’on entend les partenaires d’un soir aborder le sujet de la contraception ou de la protection contre les infections transmises sexuellement.

Il est pourtant essentiel que les jeunes apprennent à différencier la réalité de ces fictions… parce que dans la vraie vie, une soirée de passion sans protection peut avoir des conséquences dramatiques. Les ados ont besoin qu’on leur parle de sexualité. Au besoin, dirigez-les vers des professionnels de la santé. Suggérez-leur aussi de consulter le site internet de la société des Obstétriciens et des Gynécologues du Canada : www.masexualite.ca.

Les médicaments et les services pharmaceutiques présentés sur le site familiprix.com sont offerts par les pharmaciens propriétaires des pharmacies affiliées à Familiprix. Les renseignements contenus sur le site familiprix.com sont fournis à titre informatif seulement et ne remplacent d’aucune façon l’avis et les conseils de votre pharmacien ni de tout autre professionnel de la santé. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser de prendre un médicament ou de prendre quelque autre décision en cette matière. Familiprix inc. et les pharmaciens propriétaires affiliés à Familiprix n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponibles ces renseignements sur ce site internet.